22 décembre 2008

FN

Suite à la quarantième attaque à la roquette de la base de l’Otan située à Kandahar en Afghanistan, le FN veut témoigner de sa solidarité avec  les soldats du contingent belge qui ont été pris pour cible. Le FN rappelle qu’il s’est opposé dès le début à l’engagement de troupes belges dans ce pays, la Belgique n’ayant pas vocation à être le gendarme du monde.

Le FN demande à ce que le projet d’envoi de soldats belges en République «Démocratique» du Congo soit abandonné.

Alors que certains quartiers de Bruxelles, Charleroi ou Liège constituent de véritables zones de non-droit où la police n’ose plus se rendre, le FN demande à ce que nos soldats y soient déployés, comme cela se fait en ce moment en Italie.

A propos des émeutes en Grèce
, le FN condamne une nouvelle fois le laxisme du gouvernement grec dans sa gestion des violences et fait part de sa solidarité avec les commerçants grecs qui ont vu leurs commerces incendiés par l’internationale de casseurs d’extrême gauche qui s’est déjà tristement illustrée à Seattle, Gènes, Bruxelles,…

A propos du pillage d’un Delhaize de Schaerbeek par une bande d’anarchistes, le FN condamne sévèrement de tels agissements et constate, à la lecture de leur tract («incompréhensible», même pour La Dernière Heure), que le niveau intellectuel de ces anarchistes est comparable à celui de leurs amis grecs, c'est-à-dire peu élevé.

A propos du sondage RTL-TVI/LA LIBRE, le FN constate que malgré le tsunami médiatique qui l’accable sans discernement, les résultats sont plutôt encourageants.

 
En Wallonie, le FN progresse de 1,1 %, retrouvant son score des élections fédérales de juin 2007 (5,6 %), mais ne retrouve pas encore son score des élections régionales de juin 2004 (8,5 %).
 
A Bruxelles, le FN engrange une progression de 0,9 %, ce qui représente une augmentation de 0,5 % par rapport aux élections fédérales de juin 2007 sans pour autant atteindre le score obtenu aux élections régionales de juin 2004 (4,7 %).
 
Remarquons qu’en ce qui concerne le FN, les sondages sont toujours en-dessous de la réalité électorale en raison du climat de chasse aux sorcières dont il est victime de telle sorte que les électeurs ont peine à «avouer» voter pour le FN. Il faut donc revoir les résultats de ce sondage à la hausse pour le FN.

Notons également qu’un éminent politologue s’est exprimé sur RTL-TVI pour souligner que ce sondage date d’avant la crise gouvernementale et que s’il fallait interroger le public aujourd’hui, les partis «populistes» engrangeraient des scores plus élevés.

Par ailleurs, le Front National s’insurge contre le comportement scandaleux de la RTBF qui a «omis» de citer les résultats engrangés par le FN dans ce sondage. Cette omission révoltante est une nouvelle expression du mépris que porte la RTBF pour les citoyens de ce pays et pour les électeurs du FN en particulier. La RTBF est une télévision de service public financée avec l’argent des contribuables y compris des contribuables qui votent pour le Front National.
 
Cette nouvelle discrimination politique dont le FN est victime montre la fébrilité de l’establishment face à un FN qui progresse et qui pourrait retrouver ses scores des élections régionales de 2004 ou même provoquer la grande surprise du scrutin de juin 2009.

19:50 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.