23 décembre 2008

Abattage rituel et absentéisme scolaire

Abattage rituel

Dans le cadre désormais annuel de la «Fête du Mouton» pendant laquelle la communauté musulmane sacrifie rituellement des dizaines de milliers de moutons en Belgique, le Front National constate:

* Que les conditions matérielles d’abattage varient considérablement d’une commune à l’autre.

* Que l’égorgement rituel sans étourdissement préalable de l’animal est une pratique barbare. La loi belge impose cet étourdissement qui est refusé par la très grande majorité des musulmans. Grâce à un étourdissement efficace préalable à l'égorgement, pratiqué par une personne qualifiée, l'animal perd conscience. Il devient donc immédiatement insensible à la douleur, alors qu’il reste en vie.

* Que le sacrifice d’un mouton n’est pas une obligation absolue sur le plan religieux. Le Front National regrette que les autorités belges n’aient pas réagi en interdisant définitivement ces actes de cruauté envers les animaux. Cette cruauté est également dénoncée par l’ensemble des associations de défense des animaux en des termes très sévères.

* Que les lois et réglementations en matière de transport des animaux ne sont pratiquement jamais respectées lors de la «Fête du Sacrifice» et que quasiment aucun procès-verbal n’est dressé à l’encontre des contrevenants.

* Que l’abattage à domicile, s’il reste formellement interdit par la loi, est souvent toléré par les autorités.

Plus grave encore: certaines communes encouragent l’abattage à domicile en plaçant des conteneurs sur la voie publique pour recueillir les carcasses. La quantité impressionnante de ces carcasses traditionnellement abandonnées ou versées dans les conteneurs le lendemain de la «Fête» démontre que le nombre d’abattages à domicile reste très supérieur aux abattages pratiqués dans les abattoirs temporaires reconnus.

En conclusion, le Front National constate qu’il existe aujourd’hui en Belgique une communauté privilégiée qui peut enfreindre impunément les lois au vu et au su des autorités.

Ces super-citoyens savent aussi qu’il leur suffira de crier au racisme pour réfréner toute velléité d’appliquer la loi.


Absentéisme scolaire

Ce lundi 8 décembre a eu lieu la fête de l’Aïd-el-Kébir, célébrée par la communauté musulmane.

Comme chaque année, cette célébration soulève un débat, grandissant, dans notre société, lié à la pratique de l’abattage d’un mouton qui est traditionnellement opéré par les croyants musulmans en souvenir du sacrifice d’Abraham, qui avait accepté de tuer son fils, à la demande d’Allah, celui-ci envoyant au dernier moment un mouton pour remplacer l'enfant comme offrande sacrificielle.

Or, dans certaines écoles de nos grandes villes fréquentées majoritairement par un public arabo-musulman, le taux d’absentéisme, ce jour-là, est traditionnellement fort élevé, pouvant atteindre 90%, malgré que ce ne soit pas un jour férié officiel en Belgique.

Cela pose de gros problèmes d’organisation aux directions de ces établissements, qui se trouvent confrontées, en pleine période d’examens, à une absence injustifiée de la quasi-totalité de leurs élèves.

Dans ce contexte, suite à une question posée par le député FN Daniel Huygens, le Ministre en charge de l’Enseignement obligatoire en Communauté française, Christian Dupont, a déclaré « faire confiance aux chefs d’établissements pour gérer au mieux cette journée en fonction de leur population scolaire et avec tout le bon sens qui s’impose », ce que le Front National analyse comme voulant dire « laisser la porte ouverte au laxisme et au non-droit ».

En effet, cela implique que l’attitude des directions d’école varie au cas par cas, selon les endroits, certaines acceptant des dérogations afin de permettre aux musulmans de fêter l’Aïd chez eux, d’autres étant plus strictes.

Il y a là une zone d’ombre, un grand flou qui laisse, finalement, une grande latitude aux directions d’école, avec toutes les dérives que cela peut occasionner, certaines allant jusqu’à faire de cette date un jour férié de fait, en totale violation du calendrier scolaire officiel.

Le Front National ne partage absolument pas l’opinion du Ministre à ce sujet et considère qu’il aurait dû édicter une circulaire invitant les directions d’écoles à rappeler aux élèves que le 8 décembre n’est pas un jour férié et que donc aucune absence ne sera plus tolérée ce jour-là qu’un autre.

Il convient de rappeler que, contrairement aux récentes revendications de certains groupes de pression, relayés par quelques politiques en mal de publicité, l’Aïd-el-Kébir n’est pas une fête officielle en Belgique, bien que l’Islam soit effectivement une religion reconnue.

L’idée proposée de faire correspondre les jours fériés officiels de notre pays avec les grandes fêtes religieuses des six religions reconnues méconnaît, selon nous, le caractère fondamentalement chrétien de notre pays – et de notre continent, qui est issu de notre Histoire et qui fait partie intégrante des traditions millénaires de l’Europe occidentale.

Le lien qui unit la religion catholique avec nos pays européens est millénaire et fait partie intégrante de notre patrimoine socioculturel, ce qui justifie pleinement que les fêtes officielles de notre pays correspondent à celles de ce culte.

Si le Front National ne conteste bien entendu pas aux musulmans le droit de croire dans leur Dieu ni de pratiquer leur religion en toute liberté, nous considérons toutefois, au nom de nos traditions et de notre Histoire, que l’Islam doit rester exclusivement dans la sphère privée.

Quand je devais tuer mes poulets , que j'achetais un cochon vu le prix de la viande celà me permettait de faire des économies , j'allais chez un fermier ,qui tuait proprement, les bêtes qu'il élevait et la volaille que l'on apportait, il a du fermer parce qu'il y avait du carrelage au mur ainsi qu'au sol

 Je trouve inadmissible que nos amis étrangers ne peuvent pas profiter de ces bases d'hygiènes lors de leur sacrifice , le gouvernement en place et les bourgmestres qui sont en charge d'effectuer  la mise en place des  abattoirs, coïncidèrent que nos amis ne sont pas assez bien pour avoir les mêmes droit fondamentaux à l' hygiène et peuvent abattre eux n'importe comment et risquer des maladies ou infections c'est un scandale que l'on joue comme cela avec la santé de nos amis Musulmans.

Ca serait bête que la seul fête encore fêtée en Belgique ou il n 'y a pas de problèmes soit ternie par des problèmes gastriques ( je vous rappel que l'on a du retirer un sapin de Noël pour ne pas heurter une classe de la population et supprimer le feu d'artifice pour cause d'attentats l'année dernière) une chance que l'on puisse encore un peu fêter en Belgique

20:41 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.