05 février 2009

On arrive

Mains propres et tête haute
Le Front National veut s'adresser à ceux qui souffrent et dont on ne parle pas, à ces personnes qui vivent la peur au ventre face à la terreur de petits caïds impunis, à ces salariés qui travaillent dans la crainte permanente de perdre leur emploi et qui doivent s'acquitter d'un taux d'imposition exorbitant, aux indépendants qui contribuent largement à la prospérité de notre pays mais qu'on matraque de taxes et de paperasserie administrative, aux parents qui ne supportent plus de voir leurs enfants rackettés à la sortie de l'école, à ces femmes mariées de force, excisées, violées, battues et qui se murent dans le silence. Le Front National est votre parti. Qu'il soit dès lors évident que le Front National n'hésitera pas à briser les tabous politiques, à combattre les petites et grandes lâchetés des autorités qui, tolérant l'intolérable, excusant l'inexcusable, ont choisi le déshonneur des compromissions en sacrifiant nos valeurs de justice, de liberté et de responsabilité sur l'autel d'intérêts bassement électoraux

15:46 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

02 février 2009

FN

 
 
Le Bureau Politique du FN a désigné Monsieur Quentin de Launois comme nouveau Secrétaire politique et le désigne également comme tête de liste à Liège pour les élections régionales.

Monsieur de Launois a 26 ans et il est politologue de formation.
 
Pour contacter M. de Launois : 0499 43 46 91 et secretariat.politique@fn.be

*
Le FN prend bonne note du fait que la présidente du « Comité belge Ni Putes Ni Soumises », Madame Fatoumata Sidibé, représentera le FDF aux élections régionales à Bruxelles, comme l’a annoncé Olivier Maingain.

La présidente de «Ni Putes Ni soumises» affirme que le FDF est, à ses yeux, «l'aile gauche du MR», elle y voit « un parti progressiste ».  Voilà une information que chaque électeur libéral devrait connaître.

*

Concernant les problèmes de copropriété 
: Le Front National, constatant que plus de 3 millions de citoyens vivent dans un immeuble régi par le régime de la copropriété forcée, s’inquiète des lacunes du Code civil en ce domaine, et spécialement concernant le statut et les pouvoirs des syndics.
 
Le FN dénonce les abus dont font preuve certains d’entre eux et s’alarme de la nécessité pour des copropriétaires chaque jour plus nombreux de devoir intenter un recours auprès du Juge de paix afin de faire valoir leurs droits. L’encombrement des tribunaux qui en découle nuit à l’administration d’une bonne Justice dans un délai raisonnable et conduit à un sentiment d’impunité. De plus, le coût de ces procédures n’est pas négligeable pour les citoyens confrontés de plein fouet à la crise.
 
Le Front National propose d’améliorer la transparence de la gestion des immeubles en copropriété et de redéfinir le statut mais aussi la formation obligatoire du syndic, en permettant un meilleur contrôle de ses activités par les copropriétaires et d’éventuelles sanctions en cas de faute par le biais d’une procédure simplifiée et accélérée, sous le contrôle d’un magistrat.
 
Notre formation a déjà fait des propositions législatives en ce sens au Sénat et s’engage à l’avenir à poursuivre sa politique de défense des copropriétaires.



30.000 viols qui se produiraient  annuellement en Belgique

Le FN souhaite revenir sur la consternante information de la libération de 634 délinquants sexuels entre le 1er janvier et le 30 juin 2008. Le FN relève avec stupéfaction que seuls 17 % de ces délinquants étaient arrivés à fond de peine.
 
Le FN rappelle que selon les chiffres de la police fédérale, ce sont environ 3.000 viols qui se déroulent chaque année en Belgique. De l’aveu même du MR (voir propositions de loi Defraigne et Brotchi consacrées à la problématique), seul 1 cas sur 10 fait l’objet d’une plainte. Dès lors, ce sont 30.000 viols qui se produiraient  annuellement en Belgique.
 
Le FN constate une fois de plus qu’en Belgique, l’impunité demeure la norme pour les crimes sexuels,  comme en témoigne cette affaire ignoble où un individu a violé sa petite fille de 3 ans et s’en est tiré avec 2 ans de prison.
 
Le FN juge en outre que la très récente proposition du CD&V (visant à porter de 3 à 15 ans la durée avant laquelle un pédophile peut demander sa réhabilitation)  constitue un coup d’épée dans l’eau qui ne préviendra en rien de futurs viols de se produire.  
 
Le FN  observe toutefois que le CD&V admet (enfin) que les cas de récidive sont «nombreux».
 
Compte tenu de ce qui précède, le FN demande la mise en place de la rétention de sûreté afin de protéger efficacement les femmes et les enfants de ce pays.
 
Concrètement, une fois sa peine totalement purgée, un individu condamné pour faits de pédophilie et/ou de viols ne sortira pas de prison tant que sa dangerosité n’aura pas été totalement écartée par une commission ad hoc.

*

Le FN souhaite également revenir sur le «fameux»  décret mixité qui n’en finit pas de démontrer son inanité. Le FN déplore le fiasco et la véritable loterie qui s’en est suivi dans 75 écoles. Le FN dénonce que le destin de nos enfants se joue «au hasard».
 
Le FN relève que la liberté d’enseignement, droit constitutionnel, a une nouvelle fois été bafouée par un parti (CDH) qui est censé la défendre.
 
Pour le FN, ce décret est aux antipodes du principe de la «Liberté du père de famille» qui doit pourtant rester la règle démocratique absolue.
 
Plus largement, le FN déplore la  persistance des écoles «ghettos» où l’autorité des enseignants est sans cesse remise en cause par certains élèves, où les savoirs de base ne sont plus enseignés et où la drogue et les armes circulent à profusion.

Pour le Bureau Politique,

20:06 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg