18 août 2009

A lire jusqu'au bout,


 
Très important !!!

voici ce qui a été envoyé au Ministère de l'Intérieur, suite à l'information qui circule sur le net (voir plus bas).

Monsieur,
veuillez trouver ci-dessous ce qui circule sur le net car c'est bien ce que les vrais belges pensent. Je ne sais pas ce que vous ferez de ce message, mais il est bon que vous soyez au courant de ce que nous avons sur le coeur, nous en avons assez!

Lettre à Joelle Milquet

Madame,

je vous fais suivre une lettre qui circule sur le net et qui montre ce que les citoyens pensent.

Vous ne demandez jamais l'avis au citoyen sachez qu'ils ne sont pas d'accord avec vos décisions. 

Nous en avons marre d'être très mal gouverné par des gens qui passent leur temps à faire la guégerre au Nord et à embêter les citoyens avec la cigarette. 

Vous ne pensez pas qu'il y a bien d'autres choses à faire pour les gens de votre pays? Nous pensions vivre en démocratie pour laquelle nos parents et grands-parents se sont battus, elle est bien loin notre belle démocratie! Vous ouvrez grande la porte à l'Islam qui gouvernera le pays de nos petits-enfants! Cela nous n'en voulons pas! 

On enlève les croix dans nos écoles, nous sommes pourtant un pays catholique et pour ne pas gêner les musulmans (mon Dieu, quelle horreur) on ne met pas de décorations de noël au Palais de Justice de Bruxelles!

Jusqu'il y a 5 ans j'ai voté, d'abord pour le PSC ensuite pour le CDH, maintenant c'est terminé, je n'ai plus aucune confiance en votre parti et dans les autres non plus, d'ailleurs. Et j'ai 65 ans.

Vous trouverez également un pps que j'ai créé et qui s'intitule "lettre aux immigrants", je l'ai fait suivre à tous mes contacts qui font de même.

Je me doute bien que cette lettre va partir à la poubelle ou aura une réponse d'un robot..

Veuillez croire, Madame, en ma grande déception
.

Un débat va s'ouvrir pour savoir si la députée CDH Mahihur Özdemir peut siéger voilée au Parlement. 

Ce débat n'a tout simplement pas lieu d'être.
 
Comprenons-nous bien : je ne dis pas comme Ecolo ou le CDH qu'il n'y aitpas de problème.
Si Ecolo et le CDH déclarent n'y pas voir de problème, ça prouve simplement le manque de discernement de l'un, l'intérêt de l'autre à voir l'islam réouvrir le chemin du pouvoir pour le religieux.
 
Il y a bel et bien un problème. 

Dans un pays démocratique, la religion doit être nettement séparée del'état, c'est élémentaire.
Jusqu'à maintenant, tous les députés, qui ont naturellement des croyances ou des options philosophiques personnelles, ont toujours
trouvé normal de laisser celles-ci au vestiaire et de respecter une parfaite neutralité vestimentaire.
Aucun d'entre eux n'a jamais exigé de s'exhiber au Parlement avec une kippa, une grosse croix rouge sur la poitrine, ou les attributs de la franc-maçonnerie.
 
Il faut que ce soit une musulmane qui pose problème.
 
Normal, l'islam ne fait aucune distinction entre religion et politique :lui seul doit régir la société.
Son but est d'éradiquer et remplacer la démocratie.
L'Iran fournit depuis des années l'exemple de ce qu'est un pays régi par l'islam, et maintenant plus que jamais.
Le Liban nous a aussi montré ce qui arrive quand on laisse le religieux,et surtout ce religieux-là, vicier le système politique d'un pays
démocratique.
 
Si la Constitution belge garantit la liberté religieuse, cela ne peut conduire à permettre qu'un député affiche ainsi son appartenance à une"religion" qui ne respecte en rien les principes de la démocratie et est en lutte violente contre elle dans le monde entier.
 
Aurions-nous autorisé le port de la croix gammée par un député en 1936 ?
Si j'ai bonne mémoire, même Degrelle n'a pas osé. Sauf sous l'occupation, bien sûr.
Serait-il de même imaginable d'autoriser un député à siéger revêtu d'une tenue bouddhiste,  maoïste, d'une soutane, de la cagoule du Ku Kux Klan ?
 
Qui peut croire que ce n'est qu'une question vestimentaire ?
Et si même ce n'était que ça, après tout, le 28 mars 2002, le députéex-Ecolo Vincent DECROLY s'est fait expulser par les huissiers, en plein débats parlementaires, sur ordre du Président de la Chambre des Représentants, le libéral flamand Herman De CROO, parce qu'il portaitune tenue "excentrique".
 
Mais c'est bien plus que cela. C'est un test, une mission de reconnaissance.
C'est une petite soldate que l'islam nous envoie, les autres derrière observent et sont prêts à s'engouffrer dans la brèche.
Si on l'autorise à siéger voilée, dans combien de jours commencera-t-elle ses interventions par "Allah est grand" ?
A quand la prière, le déchaussement obligatoire ?
La Charia ?
C'est tout simplement le bon vieux coup du doigt dans l'engrenage.
 
Alors ce débat n'a pas lieu d'être.
 
Ou cette femme respecte le Parlement et le serment qu'elle va y faire et elle retire son symbole islamique, ou elle s'en exclut elle-même.
Élue ou pas.
 
Je me demande comment cette évidence doit encore être expliquée.
 
Ouvrir un débat là-dessus montre en tout cas une chose : que l'islam a déjà gagné un traitement particulier.
 

 

 


 






 
Très important !!!
A lire jusqu'au bout, et visionner tout le pps joint


voici ce qui a été envoyé au Ministère de l'Intérieur, suite à l'information qui circule sur le net (voir plus bas).

joint un pps créé à l'intention des immigrants de ces dernières décennies. 

Monsieur,
veuillez trouver ci-dessous ce qui circule sur le net car c'est bien ce que les vrais belges pensent. Je ne sais pas ce que vous ferez de ce message, mais il est bon que vous soyez au courant de ce que nous avons sur le coeur, nous en avons assez!

Lettre à Joelle Milquet

Madame,

je vous fais suivre une lettre qui circule sur le net et qui montre ce que les citoyens pensent.

Vous ne demandez jamais l'avis au citoyen sachez qu'ils ne sont pas d'accord avec vos décisions. 

Nous en avons marre d'être très mal gouverné par des gens qui passent leur temps à faire la guégerre au Nord et à embêter les citoyens avec la cigarette. 

Vous ne pensez pas qu'il y a bien d'autres choses à faire pour les gens de votre pays? Nous pensions vivre en démocratie pour laquelle nos parents et grands-parents se sont battus, elle est bien loin notre belle démocratie! Vous ouvrez grande la porte à l'Islam qui gouvernera le pays de nos petits-enfants! Cela nous n'en voulons pas! 

On enlève les croix dans nos écoles, nous sommes pourtant un pays catholique et pour ne pas gêner les musulmans (mon Dieu, quelle horreur) on ne met pas de décorations de noël au Palais de Justice de Bruxelles!

Jusqu'il y a 5 ans j'ai voté, d'abord pour le PSC ensuite pour le CDH, maintenant c'est terminé, je n'ai plus aucune confiance en votre parti et dans les autres non plus, d'ailleurs. Et j'ai 65 ans.

Vous trouverez également un pps que j'ai créé et qui s'intitule "lettre aux immigrants", je l'ai fait suivre à tous mes contacts qui font de même.

Je me doute bien que cette lettre va partir à la poubelle ou aura une réponse d'un robot..

Veuillez croire, Madame, en ma grande déception
.

Un débat va s'ouvrir pour savoir si la députée CDH Mahihur Özdemir peut siéger voilée au Parlement. 

Ce débat n'a tout simplement pas lieu d'être.
 
Comprenons-nous bien : je ne dis pas comme Ecolo ou le CDH qu'il n'y aitpas de problème.
Si Ecolo et le CDH déclarent n'y pas voir de problème, ça prouve simplement le manque de discernement de l'un, l'intérêt de l'autre à voir l'islam réouvrir le chemin du pouvoir pour le religieux.
 
Il y a bel et bien un problème. 

Dans un pays démocratique, la religion doit être nettement séparée del'état, c'est élémentaire.
Jusqu'à maintenant, tous les députés, qui ont naturellement des croyances ou des options philosophiques personnelles, ont toujours
trouvé normal de laisser celles-ci au vestiaire et de respecter une parfaite neutralité vestimentaire.
Aucun d'entre eux n'a jamais exigé de s'exhiber au Parlement avec une kippa, une grosse croix rouge sur la poitrine, ou les attributs de la franc-maçonnerie.
 
Il faut que ce soit une musulmane qui pose problème.
 
Normal, l'islam ne fait aucune distinction entre religion et politique :lui seul doit régir la société.
Son but est d'éradiquer et remplacer la démocratie.
L'Iran fournit depuis des années l'exemple de ce qu'est un pays régi par l'islam, et maintenant plus que jamais.
Le Liban nous a aussi montré ce qui arrive quand on laisse le religieux,et surtout ce religieux-là, vicier le système politique d'un pays
démocratique.
 
Si la Constitution belge garantit la liberté religieuse, cela ne peut conduire à permettre qu'un député affiche ainsi son appartenance à une"religion" qui ne respecte en rien les principes de la démocratie et est en lutte violente contre elle dans le monde entier.
 
Aurions-nous autorisé le port de la croix gammée par un député en 1936 ?
Si j'ai bonne mémoire, même Degrelle n'a pas osé. Sauf sous l'occupation, bien sûr.
Serait-il de même imaginable d'autoriser un député à siéger revêtu d'une tenue bouddhiste,  maoïste, d'une soutane, de la cagoule du Ku Kux Klan ?
 
Qui peut croire que ce n'est qu'une question vestimentaire ?
Et si même ce n'était que ça, après tout, le 28 mars 2002, le députéex-Ecolo Vincent DECROLY s'est fait expulser par les huissiers, en plein débats parlementaires, sur ordre du Président de la Chambre des Représentants, le libéral flamand Herman De CROO, parce qu'il portaitune tenue "excentrique".
 
Mais c'est bien plus que cela. C'est un test, une mission de reconnaissance.
C'est une petite soldate que l'islam nous envoie, les autres derrière observent et sont prêts à s'engouffrer dans la brèche.
Si on l'autorise à siéger voilée, dans combien de jours commencera-t-elle ses interventions par "Allah est grand" ?
A quand la prière, le déchaussement obligatoire ?
La Charia ?
C'est tout simplement le bon vieux coup du doigt dans l'engrenage.
 
Alors ce débat n'a pas lieu d'être.
 
Ou cette femme respecte le Parlement et le serment qu'elle va y faire et elle retire son symbole islamique, ou elle s'en exclut elle-même.
Élue ou pas.
 
Je me demande comment cette évidence doit encore être expliquée.
 
Ouvrir un débat là-dessus montre en tout cas une chose : que l'islam a déjà gagné un traitement particulier.
 

 

 


 





16:32 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

MEME LA FORME DE LA CROIX




 



MEME LA FORME DE LA CROIX SUR LES ENSEIGNES PHARMACEUTIQUES COMMENCENT A LES DERANGER!!!!
QUOI ENCORE!!!...............


 Les pharmacies parisiennes bientôt obligées de décrocher leur enseigne en
 forme de croix ?
 
 01/04/2009 - 08h00 PARIS (NOVOpress) -
 
 Une association maghrébine parisienne, Paris-Beurs-Cités, a adressé il y a
 une dizaine de jours une lettre à la mairie de Paris afin de demander que
 soient « progressivement supprimées des devantures des pharmacies les
 enseignes en forme de croix ».
 
 La conseillère technique du Cabinet de Bertrand Delanoë en charge des
 cultes, Ilda Vrospinos, a officiellement répondu que la demande allait être
 «examinée avec la plus extrême attention ».
 
 L'association, qui se présente pourtant comme « non confessionnelle » et
 entend « regrouper les jeunes Français issus de l'immigration maghrébine
 afin de les aider à trouver leur place dans une société encore largement
 discriminatoire » explique sa démarche par le fait que « ce symbole
 religieux ostentatoire, vestige d'une époque révolue où la religion
 catholique était omniprésente dans notre pays » est susceptible de «heurter
 la susceptibilité des croyants non chrétiens mais aussi des personnes non ou
 antireligieuses » et « contrevient gravement au principe républicain de
 laïcité ». « Alors que la crise économique accroît les risques
 d'affrontements intercommunautaires, ces enseignes à forte connotation
 religieuse pourraient être ressenties par certains comme une forme de
 discrimination, voire comme une provocation », poursuit Paris-Beurs-Cités.
 
 La demande pourrait bien aboutir si l'on en croit la réponse officielle de
 Mme Vrospinos, qui affirme dans la lettre qu'elle a adressée à l'association
 « comprendre pleinement [ses] préoccupations ». La conseillère indique
 qu'elle va « soumettre [sa] demande à Bertrand Delanoë qui, n'en doutez pas,
 va l'examiner avec la plus extrême attention ». La conseillère technique
 précise également que le maire de Paris « qui a fait du "vivre ensemble"
 l'un des fondements de son engagement », « est très attentif à la bonne
 entente entre communautés » et qu'il est « pleinement conscient du caractère
 néfaste de certains anachronismes ».
 
 
 Une dernière phrase lourde de menaces.
 

14:26 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg