16 octobre 2009

Mrax

Nous vivons dans un pays neutre, libre et relativement tolérant en regard de la majorité des Nations.
Le délit de blasphème n'existe plus et la liberté d'expression prévaut.

Est-ce bien sûr?

Dans un but louable, une association s'est fondée et est devenue une sorte de rempart moral, le MRAX.

Cependant, ces dernières années et en partie à cause d'un président qui oublie trop souvent le sens de la déontologie et de l'objectivité, cette intention se mue en terreur et broyage mécanique et impitoyable de tout ce qui est étiqueté raciste.

Braves gens, faites attention, le MRAX décide, décrète et impose.
Est-ce réellement une obligation d'apprécier le mutliculturalisme?
Peut-on traiter de manière raciste les racistes?
Lutte t'on pour la liberté en la bridant?
Le respect des droits des jeunes est-il toujours en corrélation avec leurs intérêts?

Personnellement, je ne le pense pas et l'attitude actuelle qui consiste à mettre la flétrissure éternelle du signe du racisme sur tout ce qui déplaît au MRAX devient lassant.

Combien de discussions ne se terminent pas par : chut; chut, bon, ça c'est dangereux, je ne veux pas d'ennui ou écoutes, tu arrêtes où je devrai te dénoncer pour ne pas avoir d'ennui.

Culture de la peur, culture de la délation, culte de la personnalité également d'un président qui avantage régulièrement sa communauté au détriment des autes,combien de gens de toutes origines ne sont pas déroutés quand après un contat avec le MRAX pour se plaindre du comportement d'un Maghrébin ne reçoivent-ils pas une simple fin de non recevoir.
Oh, bien sûr, ils respectent l'autre tabou, celui qui est gravissime, celui que l'on ne peut même pas prononcer, le mot maudit, celui qui fait plus peur encore à tout le monde que le mot raciste.

Que n'avons-nous pas réagi en laissant se recréer ce nouveau délit de blasphème?
Quels monstres sommes-nous que de collaborer en rejetant toute personne coupable ou pas, condamnée ou pas, ne fut-ce que par peur de la contagion et condamnant donc ces racistes présumés à rester entre eux, puisque rejeté par la société.

Ceci résoudra t'il le problème du racisme?
Non, on ne résoud pas le racisme par le racisme ni la haine/peur de l'autre par un terreur jacobine!

Car le risque à laisser le MRAX continuer ainsi, c'est que pour exister, s'exprimer ou être protégé, il faudra faire partie d'une minorité visible et donc abandonner l'espoir de vivre comme l'on désire, par soi-même et hors d'un ghetto communautaire.

21:51 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Vive le gouvernement

Nous sommes dans un trou,un gouffre vertigineux dans nos finance , au fédéral,au régional,où passe les impôts prélevés à nos grands parents ,parents,à nous?????

Maintenant ,les travailleurs ayant fait à force d'économies,de privations,un petit patrimoine pour les moments plus difficile,le boum financier a fait diminuer le bas de laine en plus des vautours lorgnent sur ce qui reste

Nos bons ministres que le monde entier nous envie veulent prélever 25% sur ce rapport de petites gens qui eux ont travaillés pour le constituer,mais ne vous inquiétez pas la famille MICHEL a déjà prévu de donné plus de 250000 euros au Congo,

Vous aurez oulier aux prochaines élections

20:25 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Vous pouvez vous moquez!!!!

Laisser nous le droit à la parole si on est si Bête, vos élites aurons vite fait de nous démolir devant les caméras de la RTBF ,qui vous endoctrine.

Vous pouvez rejeter la faute sur le FN ,mais il faut savoir que la Wallonie depuis plus de 50 ans est dirigée par nos amis du PS, où en sommes -nous ?

Tout va de plus en plus mal, délocalisations, fermeture d'usines, faillites ,le chômage en augmentation, le travailleur est pauvre le 8 du mois et vous me parlez d'orthographe........

Vous critiquez, un parti qui se bat seul contre tous,5eme parti en Wallonie ,vos idoles politiques qui eux ont les moyen de se payer un secrétaire font partie d'une belle bande ,les 3 Guy, Donfut,,Lizin, notre Happart et le pompon les Carolos.

Je préfère faire quelques fautes et me battre pour mes idées au FN

20:09 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

15 octobre 2009

Nous sommes sauvés!!!!!!

Après nous avoir pondu une taxe par jour ,nous la retirer le lendemain nous ne savons plus quoi.......

La seule chose certaine c'est que nous payerons le trou fait par nos ministres que le monde entier nous envie, c’est pas agréable de penser que l'on vous prend pour un con mais quand on vous le montre par a+b.

Bien voté, on peut attendre   5 ans peut- être pour changer!!!

13:27 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Fier d'être Blanc (Par Michael

 
 

 
 
 
 
 
 
 
 

Pourquoi les Blancs sont-ils racistes contrairement aux autres races ?

Michael Richards, comédien dans la série Seinfeld a dû se défendre en
cour
pour des propos jugés racistes lors d'un épisode de la série. Il apporte
de
bons points :



Il y a des Africains Américains, des Mexicains Américains, des
Asiatiques
Américains, des Arabes Américains etc.et il y a les Américains.



Vous me croisez sur la rue et vous vous moquez de moi.

Vous m'appelez: '' White boy, Cracker, Honkey, Whitey, Caveman '' . et
c'est
correct !!



Mais quand je vous appelle '' Nigger, Kike, Towel head, Camel Jockey,
Gook,
Chink ''. Vous me traitez de raciste.



Vous dites que les Blancs commettent beaucoup de violence contre vous.
alors
pourquoi les ghettos sont-ils les endroits les plus dangereux pour vivre
?



Vous avez le ''United Negro College Fund'', le ''Martin Luther King
Day'',
le ''Black History Month'', le ''Cesar Chavez Day'', le ''Yom Hashoah'',
le
''Ma'uled Al-Nabi'', le ''NAACP'', vous avez le ''Bet (Black
entertainment
TV)''..



Si nous avions le ''Wet (White entertainment TV)'', on serait des
Racistes.
Si nous avions un ''White Pride day'', nous serions des Racistes, si
nous
avions un ''White History Month'', on serait des Racistes.



Si nous avions une Organisation pour faire avancer la cause des
Blancs.nous
serions Racistes.

Mais il y a une ''Hispanic Chamber of Commerce'', une ''Black Chamber of
Commerce'', et la ''Plain Chambre de Commerce''. On se demande qui paie
pour
tout ça !!!



Une femme Blanche ne peut participer au ''Miss Black American Pageant'',
mais les femmes de toutes races peuvent participer au ''Miss America
Pageant''.



Si un Fond Collégial offrait des bourses seulement aux étudiants Blancs,
nous serions racistes.

Il y a plus de 60 ''Black Colleges'' aux Etats-Unis, mais s'il y avait
des
''White Colleges'', nous serions des racistes.



Dans le ''Million Man March'', vous marchiez pour votre race et vos
droits.

Si les Blancs marchaient pour leur Race et leurs Droits.Ils seraient des
Racistes.



Vous êtes fiers d'être Noirs, Bruns, Jaunes, Rouges.. Et vous n'avez pas
peur de vous affirmer. Mais quand on parle de la fierté d'être Blancs,
vous
nous traitez de Racistes.



Vous nous volez, volez nos voitures, vous nous tirez dessus.mais quand
un
Officier de Police Blanc tire sur un Noir membre d'un Gang de Rue, ou
qu'il
tabasse un revendeur de drogue de race Noire, qui échappe à la Justice
et
qui représente un danger pour la société. vous le traitez de Raciste.



Je suis Fier.mais vous me traitez de Raciste.

Pourquoi est-ce que seuls les Blancs peuvent être Racistes ?



Il n'y a rien d'incorrect dans ce Courriel. Voyons qui sera assez fier
pour
le transférer. C'est triste mais je pense que très peu le feront. C'est
pour
cela que nous avons perdu nos droits dans ce Pays. Nous ne nous tenons
pas
Debout pour nos Droits.



Soyez fiers d'être Blancs !!! Ce n'est pas encore un Crime. mais ça
s'en
vient !!!

Nous sommes bien partis pour suivre le même chemin il faut baisser les yeux ,dire merci au fantastique gouvernement que nous avons ,nous sommes le pays le plus taxer , nous sommes le plus endetté,c'est pas bon.

Les leaders PS criaient les avancées sociales c'est nous ...bla bla bla!!!!

Prenez un bic faite 2 colonnes pour et contre  pour un citoyen normal je sais quel colonne sera la plus remplie!!!

Moi je suis fier d'être EUROPEEN ,BELGE, WALLON ,FRANCOPHONNE,BLANC

13:20 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

13 octobre 2009

LES ghettos de Bruxelles

 
 


 

LES ghettos de Bruxelles

 

Luckas Vander Taelen Député flamand Groen


 

Je réside à Forest, tout près d’un quartier qui s’étend de la rue de Mérode jusqu’à la gare du Midi et que l’on ne peut décrire autrement que comme un ghetto, même avec le plus grand parti pris pour le multicuralisme.
Ma fille a depuis longtemps renoncé à entrer dans ce quartier. Histoire qu’elle s’y sente bien à l’aise, elle y a été très souvent (et une fois de trop) insultée. Je le traverse quotidiennement à vélo et y vis toujours une nouvelle aventure. Voitures stationnées en double file, conducteurs qui bloquent le carrefour pour parler entre eux, jeunes qui traînent et qui vous dévisagent comme si vous entriez dans leur domaine privé.
N’essayez surtout pas de prendre la parole lorsque vous manquez de peu d’être renversé : la dernière fois que je m’y suis risqué, j’en ai pris plein la figure de la part d’un observateur, lequel ne devait pas avoir 16 ans, qui conclut une tirade des plus blessantes par le message « Nique ta mère ». C’était encore moins grave que la fois précédente, lorsqu’un autre jeune conducteur maghrébin avait été vexé par mon comportement : j’avais osé prendre ma priorité. Son honneur avait été à ce point offensé qu’il ne pouvait, semble-t-il, le rétablir qu’en me crachant au visage…
Donc surtout : se taire. Parce que lorsque vous essayez d’expliquer que 70 km/h est une vitesse trop élevée en zone 30, vous heurtez de front la dignité d’un jeune nouveau Belge qui ne peut pas supporter que quelqu’un lui interdise quelque chose et qui est déjà prêt à en découdre.
Il y a une vingtaine d’années, j’étais convaincu que les jeunes nouveaux Belges seraient rapidement assimilés. Mais maintenant, à Bruxelles, a grandi une génération de « rebels without a cause », qui se sent toujours dépitée et lésée. Qui ne doit répondre de rien, c’est toujours la faute d’autrui : de l’autorité, des Belges racistes. Et à l’intérieur de leur propre famille, les jeunes garçons maghrébins sont intouchables. Lorsque la police a arrêté un jeune à Molenbeek, le père a immédiatement organisé une manifestation parce que son fils « ne volerait pas même une pomme ».
L’année passée, une étude de l’ULB a montré que les efforts déployés par les autorités dans les quartiers à problèmes ont fait en sorte que les jeunes ne voient plus la nécessité de les quitter. Ainsi se crée un esprit de village dans une grande ville.
La fille d’amis marocains a un petit ami belge. Elle ne sort jamais avec lui dans ce quartier, parce qu’elle y est immédiatement apostrophée. Car pratiquement tous les jeunes allochtones ont beau avoir la nationalité belge, ils ne s’identifient aucunement à ce pays. Bien au contraire : « Belge » est une injure…
Vous ne rencontrez pratiquement jamais de jeunes femmes seules dans le quartier. Et encore moins dans les tavernes : elles n’y sont même pas tolérées. Lorsqu’une collaboratrice de la commune y commanda un café, on lui fit très vite comprendre qu’elle ne devait pas compter être servie. Lorsque j’entre à vélo dans le quartier Mérode, je sais que jusqu’au delà de la gare du Midi, je n’apercevrai pas une seule femme à une terrasse de café. Et je ne parle même pas encore de la morale sexuelle hypocrite qui exige que les jeunes femmes allochtones restent vierges jusqu’à la nuit nuptiale, alors que chacun sait que les hôpitaux bruxellois réparent l’hymen par une simple opération…
Jusqu’à la semaine passée, un artiste franco-marocain présentait une exposition remarquable à Bruxelles : une série de tapis de prières avec des chaussures. La galerie d’art fut immédiatement la cible de menaces téléphoniques, la vitrine devant l’œuvre fut souillée et endommagée. L’agitation fut suscitée par une paire de chaussures rouges à talons hauts exposée près d’un tapis de prières. C’est ainsi que l’artiste voulait aborder la question de « la place de la femme dans l’islam ». Mais ce n’est déjà plus possible à Bruxelles : l’exposition fut démontée après quelques jours.
Nous devons peut-être nous demander pourquoi nous avons accepté que des principes comme la liberté de l’artiste et l’égalité des droits des hommes et des femmes ne s’appliquent pas à tous dans ce pays.
Pourquoi n’osons-nous pas nous lever pour ce qui est au fond essentiel : le respect des lois et des valeurs du pays dans lequel nous vivons ? Interdire le port du foulard n’est pas une solution. Mais pourtant, comment faire comprendre avec force que nous osons défendre ce que nous considérons comme important ? Nous devons peut-être y réfléchir.
Le mérite de la gauche fut de réclamer plus d’attention pour la discrimination et l’exclusion sociale. Le problème est malheureusement plus profond : nous avons eu peur d’être accusés d’imposer nos valeurs aux allochtones. Ces valeurs me sont bien trop chères pour les laisser se perdre.
C'est pour celà que le front National est toujours vivant ,de plus en plus de membres nous rejoignent sachant qu'ils ont pris une mauvaise position en ne votant pas ou en se retournant vers un parti qui a la rage taxatoire,
aucunes valeurs pour défendre les Européens vivant dans notre pays
les travailleurs , les pensionnés,les désespérés,encore 5 ans de souffrance

18:52 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

07 octobre 2009

COUP DE GUEULE : tolérance = laxisme + déculottage ?

 

 

 


 

 

Un lieu de prière fictif suscite la colère de musulmans

Rédaction en ligne

jeudi 24 septembre 2009, 23:58

L’installation de l’artiste français Mehdi-Georges Lahlou interrogeait sur la place de la femme dans l’Islam. Elle représentait un lieu de prière, au milieu duquel se trouvait une paire de talons aiguilles rouges. Elle a été démontée plus tôt que prévu après avoir provoqué l’indignation et la colère de certains musulmans. Ceci c’est passé à Bruxelles dans la galerie de la place Rogier. Voilà les faits.

Un lieu de prière fictif suscite la colère de musulmans

DR

Quel joli symbole pourtant, les talons aiguilles rouges, la femme, libérée, qui affiche sa féminité, qui vient imposer aux hommes la reconnaissance de son égalité, et qui en plus foule aux pieds le tapis sur lequel on prie un dieu au nom duquel elle a été asservie. Et en plus c’est joli.

Quelques propos outrés, quelques insultes, quelques crachats, quelques coups de pieds ou de pierre dans la vitrine, beaucoup d’insupportable et violente intolérance et hop … on enlève tout pour éviter les problèmes. Je ne crie pas haro sur ceux qui ont préféré se déculotter pour éviter des détériorations plus importantes. Ils n’avaient sans doute pas les moyens de faire autrement. Mais le drame dans cette histoire c’est que Bruxelles, la Belgique, l’Europe toute entière s’est déculottée par lâcheté. Et cette lâcheté est suicidaire. Nous sommes incapables de défendre nos valeurs sur notre propre sol. La liberté d’expression, la tolérance, la laïcité ne sont-elles pas des valeurs fondatrices qui méritent d’être défendues becs et ongles, avec les moyens légaux les plus appropriés. Il fallait mettre deux gendarmes en faction dans la galerie, y mettre des caméras de surveillance, interpeler et condamner de façon exemplaire les éventuels fauteurs de troubles. Nous avons le devoir absolu de montrer et de démontrer que nos valeurs, surtout si elles ne sont pas universellement reconnues, sont les nôtres et qu’elles sont et resteront chez nous intouchables. On peut ne pas y adhérer, ma propre tolérance peut aller jusque là, mais dans ce cas c’est en silence, dans son coin, sans expression, ou alors c’est ailleurs. Et si c’est ici, en le clamant en le revendiquant avec violence, alors on est punis sévèrement. C’est assez simple.

Je suis terrorisé à l’idée de ce qu’il pourrait advenir si chaque fois que l’on dit, que l’on fait quelque chose dans le cadre de ce que sont nos valeurs, et que la critique plus ou moins violente fuse, on fait marche arrière, on se tait, on démonte les œuvres d’art, … on baisse son froc en quelque sorte.

Un peu de courage bon sang, et ce n’est pas pour la beauté du geste, c’est pour la sauvegarde de notre identité et des valeurs que nous défendons et qui sont les fondements de notre civilisation occidentale et heureusement encore démocratique. Jamais tolérance ne doit rimer avec faiblesse et prenons garde, le piège est sournois, le déjouer nécessite une vigilance lucide et permanente.

Je n’aime pas la tolérance passive et molle.

      

 

22:00 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg