29 avril 2010

COMMUNIQUE DU FRONT NATIONAL

 

COMMUNIQUE DU FRONT NATIONAL

du 28 avril 2010



Démission du Gouvernement fédéral


Le spectacle lamentable donné par les dirigeants et les politiciens, irresponsables et incompétents, des partis traditionnels et leurs éternelles querelles communautaires porte un préjudice grave à l’ensemble des citoyens belges. Dans les prochaines semaines, ils vont devoir supporter, à cause d’une nouvelle défaillance de leurs dirigeants politiques :

  • une incroyable dégradation de l’attractivité économique du pays ;

  • un relâchement catastrophique des mesures anticrises dont une hausse du chômage ;

  • comme la Grèce et d’autres pays européens lourdement endettés, des mouvements spéculatifs qui entraîneront un renchérissement important du financement de l’énorme dette publique belge.


De Croo junior n’est pas seul responsable du chaos actuel. L’extrémiste francophone Maingain qui tient en otage le MR et, plus loin, les dirigeants PS, CDH et Ecolo portent également une lourde responsabilité. A l’impatiente flamande, agressive et arrogante, les dirigeants francophones n’ont jamais cessé d’opposer une lenteur volontaire, ainsi le slogan « Nous ne sommes pas demandeurs » ou des refus clairs et nets comme les déclarations matamoresques de « Madame Non ».


Le Front National a toujours estimé que le Gouvernement Leterme échouait largement dans une série de domaines et, en premier lieu, en matière de sécurité et d’immigration. Il n’empêche qu’un affrontement électoral sur thèmes communautaires et linguistiques ne peut qu’entraîner, suite au renforcement des forces séparatistes en Flandre, moins de droits pour les francophones de Flandre et une diminution très sensible de la solidarité entre régions.


Médias francophones

Le Front National dénonce l’attitude scandaleuse des médias francophones, et plus particulièrement de la RTBF qui, dans cette crise, refusent de faire état de la position du FN et des petits partis, préférant rapporter l’opinion de personnalités du Nord du pays démonétisées comme J-M Dedecker et autres.

Ce comportement annonce de nouvelles et graves décisions antidémocratiques dans la couverture médiatique francophone de la prochaine campagne électorale.



Pour le Bureau du Front National, réuni à Bruxelles, le 28 avril 2010,

19:54 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.