23 mai 2010

LES PURGES CONTINUENT

AU PARTI POPULAIRE LES PURGES CONTINUENT DURANT LA CAMPAGNE ELECTORALE

 

Grégory Mathieu, secrétaire Général fondateur du Parti Populaire et désormais ex-Porte parole, vient d’être exclu du parti de Michaël Modrikamen.

Après la démission-exclusion, il y a deux semaines, de Aldo-Michel Mungo, délégué général du PP de Bruxelles, les purges continuent donc au Parti Populaire.

Rappelons qu’il y a une dizaine de jours deux autres importants responsables du PP avaient été démis de leurs fonctions ; Bernard Leys et Christian Coppe étaient comme Aldo-Michel Mungo et Grégory Mathieu des membres influant du Bureau Politique du PP.

Le PP semble atteint de la même maladie que tous les groupuscules politiques, de l’extrême-gauche à l’extrême-droite : la dérive sectaire et les exclusions en cascade. Le duo Modrikamen-Aernoudt fait le vide autour de lui. Qui sera le prochain ?

En tout cas pas Benoît Coquelet, l’ancien CEO de la société Donaldson (dont la faillite a entraîné l’inculpation de Mischaël Modrikamen) qui vient d’être désigné … responsable de la campagne électorale du Parti Populaire.

Confusion des genres ?

21:34 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.