25 septembre 2010

Georges-Pierre Tonnelier commente

 « Un (ancien) dirigeant du Front national publie un livre négationniste »
 

iRate This
Ainsi, le sempiternel Manuel «Manu» Abramowicz vient, très courageusement caché derrière le pseudonyme d’«Alexandre Vick», de se fendre d’un nouvel article concernant la négation du génocide juif sur son site délateur Résistances.be. Encore un article à ce sujet, qui semble être le thème de prédilection de ce média, à en croire le journaliste, pourtant étiqueté à gauche, Claude Demelenne, qui s’est fendu dernièrement d’une lettre ouverte à ce sujet.

Un (ancien) dirigeant du Front national publie un livre négationniste

Le négationnisme – visant à la réhabilitation du nazisme – n’est pas mort. Malgré la loi et les condamnations de ses chefs de file. Nouvelle preuve de cet état de fait : la sortie ces jours-ci, en Belgique, d’un nouvel ouvrage de cette mouvance politique confidentielle. Mais néanmoins «populaire» dans les rangs de l’extrême droite. L’auteur de ce énième livre négationniste est Belge. Ex-membre de la direction du Front national, il aurait même reçu le soutien de l’ambassade en Belgique de la République islamique d’Iran ! Fachos et mollahs, même combat contre la mémoire ?

Source : http://www.résistances.be/fnnazi03.html

Évidemment, ce que le malhonnête (ou mal informé ?) Abramowicz ne précise pas, c’est que c’est justement en raison de ses délires sur les chambres à gaz que la direction du FN avait mis Georges Demoulin «à l’écart» de la vie active du parti et lui avait conseillé de prendre une retraite politique bien méritée, chose qu’il a faite depuis déjà des années. Manuel «Manu» Abramowicz ne fait donc que resservir des plats réchauffés.

Bien entendu, la thèse du grand complot antisémite revient sous la plume de Manuel Abramowicz, dont le délire va jusqu’à voir derrière l’œuvre de Georges Demoulin la main de l’ambassade d’Iran… Pure affabulation ! Renseignements pris à bonne source, les Iraniens ne sont évidemment pour rien dans cette affaire.

En réalité, cela fait des années que Georges Demoulin bombarde les rédactions des médias belges avec ses délires pseudo-révisionnistes qui sont tellement ridicules par leur inexactitude et leur caractère grossier que personne ne les prend réellement au sérieux. La belle preuve en est que, malgré qu’ils soient parfaitement au courant depuis bien longtemps de ses activités, ni le Centre pour l’Égalité des Chances, ni le Parquet de Bruxelles ne l’ont jamais poursuivi.

Il est donc bien loin des véritables négationnistes, qui, contrairement à Demoulin, sont réellement très dangereux car ils usent d’arguments pseudo-scientifiques présentant toutes les apparences de la crédibilité et du sérieux afin de nier la réalité historique du génocide juif. Ceux-là doivent être combattus de toutes nos forces, mais tel n’est pas le but d’un Abramowicz, qui, plutôt que de publier des informations sérieuses et crédibles, a plutôt à cœur de faire vivre le «facho-business» qui est le sien.

Je sais quelque chose du manque de crédibilité des «informations» fournies par le groupuscule «RésistanceS.be», et pour cause : je pense être bien mieux renseigné que Manuel «Manu» Abramowicz, qui se prétend pourtant «spécialiste de l’extrême-droite», à ce sujet-là, puisque j’ai fait partie du Front National durant dix ans !

Georges-Pierre Tonnelier

18:38 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.