29 novembre 2010

Communiqué du Front National du 29 novembre 2010

Félicitations au peuple suisse

Le Front national salue le courage politique du peuple suisse qui a décidé d’expulser les étrangers qui commettront des actes criminels et qui frauderont la sécurité sociale.

L’instauration du referendum constitue la première revendication institutionnelle du Front National et la seule manière de rétablir la démocratie en Belgique, spécialement en Wallonie et à Bruxelles, régions livrées à la dictature de la pensée unique et du politiquement correct imposée par les partis autoproclamés démocratiques.

*

Drogue à Charleroi : la RTBF ose un bout de vérité

Lors de l’émission Devoir d’enquête du 24 novembre, la RTBF a permis qu’il apparaisse clairement que le marché carolo de la drogue était tenu en très grande partie par des illégaux, spécialement maghrébins, notamment de nombreux mineurs pratiquement intouchables.

Le Front National :

  • ne félicite pas la RTBF parce qu’elle se permet un bout de vérité;
  • rappelle que le RTBF est le principal vecteur de la pensée unique et du politiquement correct en communauté française. Aux ordres des partis autoproclamés démocratiques, la RTBF ment à la population depuis de nombreuses années. Elle cache la réalité de la délinquance et essaye de faire croire, par sa manière de présenter et de commenter les événements, que l’immigration légale et souterraine n’est pour rien dans la destruction de la sécurité et du lien social.


Patrick Cocriamont, Ancien Député fédéral, Président du Front National
Charles Pire, Ancien Membre du Parlement wallon, Secrétaire politique 

28 novembre 2010

Plus de 200.000 belges se seraient convertis à l'Islam

Plus de 200.000 belges se seraient convertis à l'Islam
 

De nombreux Belges convertis à l'Islam, tels Raphaël Gendron, Isabelle Praile ou Jean-François Bastin ont fait la une de l'actualité. Combien sont-ils en réalité?

Bruxelles.  Il est très difficile de savoir combien la Belgique compte de Musulmans. Il n'y a pas de chiffres officiels. Par contre, plus d'un million d'étrangers résident officiellement en Belgique.  La majorité de ceux-ci sont des ressortissants de l'Union Européenne. Moins de 400.000 proviennent de Turquie, d'Asie centrale ou d'Afrique du Nord. Ces derniers ne possèdent pas encore, ou ne souhaitent pas acquérir, la nationalité belge.

Nombre de Belges ont pourtant des ascendants ou ont émigré directement en provenance des régions précitées. Il est impossible d'en connaître le chiffre exact: il est désormais interdit d'établir des statistiques sur la base de discriminations prohibées aux termes de la loi du 10 mai 2007.

Mais, il n'est pas interdit d'informer, ni ce couper le cou à certains canards. Non la Belgique ne sera pas à majorité musulmane en 2030. Loin de là! Et quoi qu'il en soit, on ne peut pas interdire aux Belges d'adopter la religion de leur choix!

Évaluer le nombre de Musulmans en Belgique est très complexe. Car si les ambassades des pays d'origine comptabilisent comme musulman tout ressortissant originaire de leur pays, cette estimation est manifestement biaisée. Ce n'est pas parce qu'on possède la nationalité d'un pays musulman qu'on est effectivement Musulman. Au contraire! Assimiler les quelque 700.000 Belges cumulant la nationalité d'un pays de culture musulmane avec la nôtre à des Musulmans, est un raisonnement totalement erroné. Si l'on se base sur la pratique religieuse effective, moins de 10pc des catholiques belges sont effectivement pratiquants. Il y a fort à parier qu'il en est de même pour les prétendus Musulmans.

De nombreux Belges choisissent délibérément de se convertir à l'Islam. Encore une fois, il est difficile de déterminer les chiffres exacts, la religion relevant essentiellement de la vie privée. Selon le porte-parole de la plus grande mosquée de Wallonie, Michael Privot, plus de 200.000 Belges de souche se seraient déjà convertis à l'Islam. Le président de l'exécutif des Musulmans de Belgique confirme implicitement ce chiffre, mais se refuse à être précis. "Si beaucoup de Belges se convertissent , il convient d'être extrêmement prudent. De nombreux Belges adoptent effectivement l'Islam, parce qu'ils se rendent compte qu'il s'agit d'une véritable religion de paix et d'ouverture. Mais nombreux sont ceux qui se convertissent, hélas de manière opportuniste, pour épouser une Musulmane. Beaucoup de ces conversions seraient purement formelles: le Coran interdit en effet à une Musulmane d'épouser un non-Musulman. Il est, dès lors, impossible de dire combien de conversions sont sincères et effectives."

Si on peut se féliciter que de nombreux mariages mixtes enrichissent notre société, il faut y mettre un bémol. Selon Felice Dasseto, "De nombreux Belges épousent des femmes venues d'ailleurs, parce qu'ils cherchent des femmes aux valeurs traditionnelles et ne se satisfont pas de femmes modernes." En bref, de nombreux Belges seraient machistes et refuseraient les progrès du féminisme.  Il est cependant illusoire de croire que les "femmes venues d'ailleurs" seraient plus soumises et plus traditionnelles que les Belges: une fois dans ce pays, elles apprennent vite leurs droits et s'adaptent le plus souvent à la mentalité moderne. "Ce qui est regrettable, c'est que ces couples mixtes, souvent très prolifiques, en se séparant, laissent de nombreux enfants sur le carreau." Il semble en effet que les enfants issus de mariages mixtes, dont les parents se sont séparés, connaissent un taux d'échec scolaire et de délinquance supérieur à la moyenne.

Au total, le nombre réel de Musulmans pratiquants en Belgique ne devrait sans doute pas dépasser 200.000. En rapprochant ce chiffre des quelque 400.000 catholiques pratiquants que compte ce pays, il faut être totalement de mauvaise fois pour prétendre que la Belgique risque de devenir un jour un pays à majorité musulmane. La plupart de nos concitoyens semblent d'ailleurs ignorer que les travaux les plus récents de plusieurs historiens attestent d'une présence musulmane significative sur notre sol depuis plus d'un millénaire !

L. Dup.7

 

 

21:43 | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

23 novembre 2010

Jusqu'au jour où...!!!

Dix personnes liées à la mouvance islamiste et soupçonnées d'avoir préparé un attentat en Belgique y ont été interpellées mardi, ainsi qu'en Allemagne et aux Pays-Bas, annonce le parquet fédéral belge.

Les interpellations, qui se sont notamment déroulées à Anvers, ont pour cadre une « enquête en matière de terrorisme jihadiste international », a indiqué à l'AFP une porte-parole du parquet fédéral.

« En tout, 10 personnes soupçonnées d'avoir préparé un attentat en Belgique ont été interpellées en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne », a-t-elle ajouté.

Le communiqué du parquet

Une intervention a été menée le 23/11 à Anvers dans le cadre d'une enquête fédérale belge en matière de terrorisme, où un total de 10 prévenus ont été simultanément interpellés dans trois pays : Belgique, Pays-Bas et en Allemagne.

Depuis fin 2009, une enquête sur des groupements terroristes est menée par la Police Judiciaire Fédérale (PJF) d'Anvers sous la direction de Monsieur Van Linthout, juge d'instruction spécialisé en matière de terrorisme, et à la demande du parquet fédéral. Les prévenus dans cette enquête résident principalement à Anvers.

D'une part, il était question de plans visant la commission d'un attentat en Belgique par un groupe terroriste djihadiste international, qui utilisait à cette fin le site Internet extrémiste ANSAR AL MUJAHIDEEN. La cible de cet attentat n'était pas encore spécifiquement déterminée. D'autre part, l'enquête s'est concentrée sur les recruteurs, les candidats-djihadistes et le financement d'une organisation terroriste tchétchène (l'Emirat du Caucase).

Grâce à de longs mois d'efforts soutenus, des éléments d'enquête suffisants ont pu être collectés et ont finalement conduit, le 23/11, à l'exécution de 10 perquisitions, sur ordre du juge d'instruction, à Anvers, aux Pays-Bas, et en Allemagne. L'enquête et les perquisitions ont été menées par la PJF Anvers, avec l'appui de la police locale d'Anvers, des unités spéciales de la police fédérale (CGSU), du corps d'intervention d'Anvers et des services de police néerlandais et allemands . L'enquête a été menée en étroite collaboration et en étroite coordination avec plusieurs autres pays et Eurojust, et avec l'assistance technique de la Sûreté de l'Etat.

10 prévenus de nationalité belge, néerlandaise, marocaine ou russe (d'origine tchétchène) ont été interpellés aujourd'hui sur ordre du juge d'instruction. Ils seront menés devant le juge d'instruction dans le courant de la journée en vue de leur arrestation ou non.

Plusieurs personnes ont déjà été arrêtées en Espagne, au Maroc et en Arabie saoudite au cours de l'enquête.

Source: http://www.lesoir.be/actualite/belgique/2010-11-23/dix-personnes-interpellees-pour-un-projet-d-attentat-en-belgique-804984.php

19:04 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

quelques années, au Parti Socialiste

Quelques années, au Parti Socialiste où trainent d'anciens soixante-huitards
trotskistes et consommateurs de joints,  le député Moriaux (PS)  fut à l'initiative 
de la proposition de loi visant à dépénaliser et puis légaliser l'usage du cannabis 
sous le prétexte que c'est une "drogue douce ".

RIEN N'EST PLUS FAUX !!!  De nos jours, ces soi-disant "drogues douces" sont
assez puissantes que pour attiser l'appât des consommateurs vers des drogues
plus dangereuses et létales .

Ce que ces insensés de bobos omettent de dire, c'est que le cannabis d'aujourd'hui
n'a plus rien à voir avec celui des hippies des années 60/70 . La teneur de la plante
en THC (tetra Hydro Cannabinol) qui variait de 1 à 4 % dans les années 60/70, a
été augmenté par hybridations pour arriver aux variétés actuelles qui en moyenne
en contiennent 7 % et le "nederwiet", peut atteindre 22 % !!!
Idem pour la teneur en THC (principe psychoactif de la plante) du haschich, qui 
est passé de 5 % dans les années 60/70 à 30 % voir parfois 54 % aujourd'hui !!

Il est donc certain, que ni le cannabis ni le haschich ne peuvent plus être signalés
comme "drogues douces" mais bien comme stupéfiants dangereux pour la santé !
Il faut aussi cesser de croire naïvement aux clichés qui disent que le cannabis est
moins dangereux que le tabac, car cette saloperie contient 4 à 5 fois plus de
goudrons et de produits toxiques que le tabac ...


19:01 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Le nouveau PP est né

Communiqué de presse

 

Le nouveau PP est né : plus séparatiste et raciste que l’original !

 

Un peu plus d’un an après avoir soufflé sa première bougie, un nouveau PP est né ! Sa structure dictatoriale, ses objectifs racistes clairement assumés et maintenant ses velléités séparatistes en font un parti aux antipodes du parti original, pour lequel les électeurs ont voté en juin 2010.

 

En annonçant un nouveau virage séparatiste pour le parti populaire, Mischaël Modrikamen, Président Unique Auto-Proclamé illégalement jusqu’en 2013 s’arroge unilatéralement le droit de tromper tous ceux qui lui ont fait confiance sur base du Manifeste. Ce virage à 180 degrés démontre un mépris total, tant pour les membres du PP, pour ses délégués, que pour tous les citoyens qui lui ont accordé leur voix en juin dernier.

 

Rappelons que le Manifeste avec lequel le Parti Populaire Original s’est présenté aux élections défend avec vigueur une circonscription fédérale unique. Rappelons aussi que le Parti populaire lui-même est un parti fédéral. Avec la naissance du PP dérivé, le PP original bafoue ses promesses électorales.

 

« Le confédéralisme suppose l’indépendance des Etats confédérés en cause. Concrètement, cela signifie que les confédéralistes et les séparatistes ont le même objectif : l’indépendance de la Flandre et/ou de la Wallonie. Simplement, les confédéralistes envisagent en plus que les Régions antérieurement belges puissent s’accorder pour établir entre elles un traité », rappelle Rudy Aernoudt, coprésident du PP Original. « Or, en juin 2010, nous avons précisément fait campagne contre le séparatisme ».

 

Finalement, qu’est-ce qu’un parti politique et à quoi s’engage-t-il en se présentant aux électeurs ?

 

Rudy Aernoudt, cofondateur du PP original, Contact presse : Nathalie Noiret, co-présidente PPJeunes original,

18:54 | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

20 novembre 2010

Le Congo chez Tintin

Par Pieter Kerstens, notre correspondant à Bruxelles - 17 novembre 2010
 
« A l’heure actuelle, l’Europe compte plus de 5 millions d’immigrés clandestins et leur nombre tend à augmenter. » Cette déclaration a été faite à Sotchi (Mer Noire) le 5 octobre dernier, par Nicolaï Patrouchev, le secrétaire du Conseil de Sécurité russe et sur base des données fournies par l’U.E.
 
Et ce haut responsable de l’administration russe ajoutait : «on s’attend à une augmentation de 350 à 500.000 personne par an » lors de cette réunion des représentants des Conseils de Sécurité de 44 pays. En conclusion de son intervention, Nicolaï Patrouchev  insistait : « Il est nécessaire de mettre en place des accords intergouvernementaux sur l’accueil et le rapatriement des immigrés illégaux et de prendre des mesures de prévention conformes ».  Source : RIA Novosti.
 
La Belgique, terre d’accueil, caverne d’Ali Baba ou vache à lait ?
 
9,1% des habitants du plat pays sont des étrangers, et 1/3 proviennent du Maghreb. Mais depuis 1970 plus de 900.000 ont été naturalisés et tous les ans 40.000 immigrés obtiennent la nationalité belge, ce qui place notre pays au 5ème rang (sur 27) des naturalisations en Europe ! Parmi tous ceux qui deviennent « belge » beaucoup conservent leur nationalité d’origine, ce qui autorise certains abus …
 
Mais ce qui est scandaleux réside dans le fait que, parmi les dizaines de milliers de dossiers de demandeurs d’asile que reçoit l’Office des Etrangers tous les ans, plus de 80% sont fantaisistes ou farfelus ! Et pendant les mois (ou les années) que dure l’instruction de leur dossier, ces étrangers vivent aux frais de la société et leurs enfants squattent nos écoles alors que souvent les parents vivent de nos subsides… pendant que 1,5 millions de nos compatriotes, eux, survivent avec moins de 800€ par mois !  Stop ou encore ?
 
Durant l’examen de ces dossiers de demandes d’asile, c’est FEDASIL qui doit prendre en charge le logement et la subsistance de tout de monde. Depuis de longs mois, cet organisme est totalement débordé par le tsunami migratoire et selon une récente déclaration de Mieke Candaele (porte-parole de Fedasil) parue dans Gazet van Antwerpen « un demandeur d’asile coûte moins cher si on le loge à l’hôtel (36€) que s’il se trouve dans un centre d’accueil (53 €). Pour la fin de 2010, plus aucun demandeur d’asile ne sera hébergé dans les hôtels. »
 
Combien çà coûte ?
 
Au 1er mai 2010, FEDASIL avait la charge de 18.882 personnes, dont 16.579 dans ses centres et 1.024 logés dans les hôtels. Dépenses quotidiennes :
1024 en hôtel X 36 € = 36.864 € / jour
16.579 en centres X 53 € = 878.687 € / jour
TOTAL = 915.551 € / jour, soit 334 millions par an !
 
Et une récente décision du Conseil des Ministres augmente de plus de 4.000 le nombre de places dans les centres d’accueil…soit une dépense supplémentaire de 212.000 € par jour et 77,4 millions € par an !
C’est pourquoi FEDASIL réclame un budget de 430 millions € pour 2011…
 
N’oublions pas non plus que des dizaines de milliers de dossiers de régularisations de clandestins sont toujours en suspend, suite à l’accord gouvernemental entre partis de mars 2008, qui est un phénoménal incitant à venir en Belgique pour tous les « sans papiers » de la planète, parce que  obtenir un permis de séjour chez nous, ouvre le droit au minimex ou à défaut le paiement d’allocations distribuées par les Centres Publics d’Aides Sociales.
 
L’Europe n’est pas le dépotoir de l’Afrique, Bruxelles n’est pas la poubelle de l’Europe !
 
Les prophètes du multiculturel et du pluriethnique  sont ceux qui depuis trop longtemps ne cessent de nous culpabiliser et de vanter les bienfaits d’un « melting-pot » véritable génocide de nos peuples.  Nous devons nous libérer de ces saboteurs qui nous ont mené d’échecs en désillusions, de mensonges en félonies, de trahisons en défaites.
 
Nos ennemis se trouvent dans toutes les strates administratives, économiques et politiques de nos sociétés, régionales, nationales et européennes.  Le point d’orgue de la décadence, du déclin et de la décrépitude de notre civilisation a été atteint ce 28 octobre 2010 à Bruxelles.
 
Jugez-en : «  A la requête d’un Congolais, demandeur d’asile arrivé en Belgique le 18 août 2010, le tribunal du travail de Bruxelles a condamné l’Agence Fédérale pour l’Accueil des Demandeurs d’Asile (FEDASIL) à lui verser 500 € pour chaque journée durant laquelle Fedasil ne lui aura pas trouvé un logement (éventuellement  une chambre d’hôtel). Le requérant a fait exécuter la condamnation.  Il a chargé un huissier de saisir chez Fedasil 15 ordinateurs et 4 véhicules Peugeot pour un total de 15.980 € correspondant aux  31 jours « sans logement » depuis le 19 août, augmentés des frais divers ! ! ! » 

Pour ce Congolais, la Belgique est le pays du jackpot permanent.
 
Si l’on en croit un article de l’hebdomadaire Jeune Afrique du 18/01/2010, le PIB par habitant et en dollars US a évolué de la manière suivante dans les pays ci-dessous :
 
Sénégal 257 $ en 1960 et 1.030 $ en 2010.   
Gabon 291 $ en 1960 et 8.624 $ en 2010
Niger 147 $ en 1960 et 402 $ en 2010.         
Congo Brazza 130 $ en 1960 et 3.142 $ en 2010
Tchad 106 $ en 1960 et 806 $ en 2010.        
Madagascar 132 $ en 1960 et 424 $ en 2010.
Mali 65 $ en 1960 et 684 $ en 2010.             
Mauritanie 102 $ en 1960 et 1.084 $ en 2010.
 
TOUS ont donc multiplié leur PIB respectif par habitant, par 3, par 4, par 8, par 10 et même par 24 et par 30 pour le Congo Brazzaville et le Gabon.
 
Mais qu’en est-il donc pour la République Démocratique du Congo (ex-Congo belge, ex-Zaïre) ?
En 1960 le PIB par habitant se chiffrait à 222 $ par an et en 2010, ce même PIB annuel par habitant était de 184 $: un recul de 20% ! ! !    Cherchez l’erreur …
 
Le « demandeur d’asile » Congolais, arrivé en Belgique le 18 août 2010 et bénéficiant depuis le 19 août 2010 de 500 € par jour, s’est retrouvé 1 mois plus tard  avec un capital d’environ 16.000 €, soit l’équivalent d’environ 22.000 $, ce qui correspond « en gros » à 100 ans de PIB par habitant en R.D.C, mais sur base non dévaluée de 1960.  Avec un tel traitement de l’ancienne puissance coloniale, pourquoi donc suer et trimer à Lubumbashi, Kamina ou Bukavu ?
 
OUI ! En EUROPE, en 2010 il est possible pour  un immigré  de gagner en 1 mois sans travailler, ce qu’il gagnerait chez lui en 20 ans -au minimum-  en travaillant, dur.
 
Ceci est le résultat de laxisme, d’irresponsabilité, d’hypocrisie, d’incompétence, de suffisance, de clientélisme et de corruption additionnés.
 
D’une manière ou d’une autre, il faut mettre la mafia socialo-libero-democrato-ecologiste hors d’état de nuire, cette fratrie maléfique qui a gangrené toutes les administrations et les partis politiques d’Europe.
 
Curieusement, une adepte de l’atlantisme tout azimut vient d’ouvrir un œil : le samedi 16 octobre 2010 la chancelière allemande Angela Merkel avouait « l’approche Multikulti a échoué, totalement échoué !»  C’est un bon début et ce diagnostic nous, nationalistes, nous l’avions pronostiqué depuis des lustres. Maintenant nous attendons les mesures que pourrait envisager l’Etat-Major aux commandes du Conseil de L’Union Européenne afin de renverser la vapeur et de réparer les dégâts infligés à nos peuples par le « multikulti ».

Source : http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2010/11/1...

20:22 Publié dans Immigration | Tags : immigration, tintin, congo, office des etrangers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Pourquoi venir au Congrès de NATION ?

Il y a plein de raisons pour lesquelles vous devez venir le 12 décembre prochain au 7è congrès de NATION.

Tout d'abord, car il est toujours bon de se retrouver entre militants, entre camarades et entre amis. Bref en famille !

Ensuite pour montrer que 2010 a vu NATION, non seulement reprendre des couleurs mais aussi reprendre l'initiative tant sur un plan militant que politique. Et avec certains succès très encourageants.

En venant au Congrès, vous nous aiderez à démontrer que NATION est et reste la première force militante identitaire en Belgique francophone.

Il faut aussi que vous veniez pour démontrer aux plus engagés d'entre nous que vous les soutenez dans cette aventure et que vous avez un intérêt dans la vie interne de notre organisation.

Votre présence est également indispensable car beaucoup de choses ont évolué ces derniers temps et les membres doivent décider de certains choix sensibles : quid des relations avec le FN belge, le positionnement du mouvement quant à l'avenir institutionnel du pays, notre attitude face à l'Europe politique telle qu'elle existe à ce jour, etc...C'est en effet à ce Congrès que seront décidées les grandes orientations pour les années à venir.

Nous sommes la seule organisation identitaire à appliquer une telle démocratie interne et à demander l'avis de nos membres sur le positionnement du mouvement. Usez de cet avantage !

Vous devez aussi être présents car il va s'agir de choisir la prochaine direction du Mouvement . Choix qui peut être primordial dans la manière dont les choses vont se dérouler au sein de NATION dans l'avenir.

Le Mouvement ne peut se passer de tels débats. NATION qui a toujours voulu être un mouvement vivant et pratiquant la démocratie interne ne peut s'en passer. NATION n'est qu'un outil dont VOUS devez faire le meilleur usage.

Ce congrès devra aussi  démontrer à la nouvelle direction que vous avez l'envie que le Mouvement perdure et que vous avez la volonté d'y travailler.

Et enfin, lors de ce Congrès, vous pourrez également proposer et voter pour des motions qui orienteront la ligne du Mouvement dans les mois et les années qui viennent.

Voilà toutes les raisons pour lesquelles, il faut être présent le 12 décembre prochain à Charleroi.

7è Congrès du Mouvement NATION : Rassemblement ! Résistance ! Reconquête !

Dimanche 12 décembre à 14 h

Les coordonnées suivent très bientôt.

Source : http://www.nation.be/web/pourquoi-venir-au-congres-de-nat...

 

Congrès_26janvier_2008-027.jpg

 

19:46 | Tags : nation, démocratie, congrès, élection | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg