14 décembre 2010

Communiqué du Front National du 13 décembre 2010

KB – Lux

Les poursuites intentées contre les organisateurs et les bénéficiaires d’une des plus importantes fraudes fiscales des dernières années viennent d’être annulées pour irrégularités commises au niveau de l’instruction. Ce scandale n’a été que faiblement évoqué par les responsables politiques et les médias à leurs ordres.

Cette lamentable affaire prouve, une nouvelle fois, la déliquescence de l’appareil judicaire, spécialement l’instruction, le parquet et l’administration pénitentiaire.

Le Front National exige que le Parlement fédéral institue une commission d’enquête, que les ministres de la justice, les magistrats et les policiers qui sont intervenus dans cette affaire soient entendus. Des sanctions exemplaires doivent être prises contre ceux qui ont permis, par leur incompétence ou leurs menées, que les pouvoirs publics soient obligés de se priver de centaines de millions d’euros de rentrées fiscales et d’amendes.


*

Débats télévisés du 12 décembre concernant l’immigration et l’asile

Il ressort des interventions des représentants des partis autoproclamés démocratiques que la volonté d’arrêter efficacement le flux migratoire n’existe pas.

Quant aux déclarations des parlementaires libéraux Galant et Destexhe, elles sont  émouvantes. Mais, elles ne représentent aucunement la ligne du MR qui est au pouvoir et qui est  complice, depuis de nombreuses années, de la politique gouvernementale qui a fait de notre pays l’eldorado des demandeurs d’asile.


Patrick Cocriamont, Ancien Député fédéral, Président du Front National
Charles Pire, Ancien Membre du Parlement wallon, Secrétaire politique

Les commentaires sont fermés.