16 janvier 2011

Communiqué du Front National du 16 janvier 2011

Élection à la présidence du Front National (France)

Le Front National (Belgique) :

  • remercie Jean-Marie Le Pen pour l’œuvre immense qu’il a accomplie à la tête du Front National au service de la France et comme exemple pour tous ceux qui luttent pour que les peuples d’Europe retrouvent leur âme ;
  • félicite Marine Le Pen pour son élection à la présidence du Front National et lui souhaite plein succès dans sa nouvelle mission ;
  • salue cordialement Bruno Gollnisch, qui était candidat à la présidence.

De nombreux Belges francophones suivent, dans les médias internationaux et français, la vie politique française. Une nouvelle fois, à l’occasion de la campagne pour la présidence du Front National, nos compatriotes ont constaté qu’en France, les dirigeants, les élus et les représentants du Front National peuvent s’exprimer et participer au débat politique, bien qu’encore injustement traités.

C’est le moment pour les Wallons et les Bruxellois de s’interroger sur le caractère scandaleusement antidémocratique du cordon sanitaire qui entoure leur Front National et les vraies raisons de ce régime liberticide, à savoir :

  • un raisonnement politiquement correct débile et dictatorial;
  • une pensée unique bornée qui refuse le débat ;
  • un protectionnisme particratique qui défend les prébendes des siens;
  • un attachement aux libertés qui n’arrête pas de décliner.

Patrick Cocriamont, Ancien Député fédéral, Président du Front National
Charles Pire, Ancien Membre du Parlement wallon, Secrétaire politique

Les commentaires sont fermés.