18 février 2013

Quoi de neuf en Belgique ? ? ?

Quoi de neuf en Belgique ? ? ?
 
Nouvelle Wallonie Alternative NWA.
 
Chers camarades, c’est comme ça que l’on s’appelle entre nous ou par notre prénom bien sûr.
 
Surtout ne jetez pas ce document avant de l’avoir lu jusqu’au bout, la tête reposée.
 
Cela ne prendra que quelques minutes de votre temps.


Chacun sait qu’il suffit parfois d’un court instant pour changer le cours de l’histoire, d’une vie .
 
Je viens de découvrir depuis peu ce parti tant décrié par la gauche qu’est la NWA.


Quelle agréable surprise pour moi !
 
On nous en a dit tant de mal, pire on évite d’en parler dans la presse à la télé, la liberté d’expression est bafouée !!!
 
«Extrême droite, Nazi, antidémocratique, antisocial, raciste, xénophobe...». Ce parti a été qualifié de tous les noms d’oiseaux.


Et pourtant...!!!
 
Lors d’un bureau politique, j’y ai découvert une multitude de personnes de toutes nationalités, de cultures diverses, de couches sociales différentes .
 
Toutes ont un point commun, essayer de comprendre, défendre et protéger les intérêts de notre pays.
 
Ce beau pays de civilisation judéo-chrétienne où nous vivons, chaque jour, que vous soyez nés ici où ailleurs. Nous sommes tous dans la même galère que ce soit notre choix ou justement, parce que l’on n' a pas toujours le choix.


L'islamisation de notre pays, une mosquée par clocher dans nos villes et campagnes, pas de réaction de nos dirigeants pas de référendum, bizarre.
 
Le pouvoir d’achat en baisse, la misère qui s’installe avec la progression du quart monde bienfait du mondialisme, l’exclusion sociale, toujours les mêmes victimes encore une fois bizarrement, l’insécurité, vandalisme, la saleté de nos rues, les voiries dignes d’un autre temps, l’argent détourné par certains politiques qui sont étonnement graciés, alors que vous, essayez de ne pas payer vos impôts ou d' avoir une semaine de retard . Des sommes faramineuses sont données pour aider les pauvres ...du monde entier alors que nos anciens doivent choisir entre avoir chaud, manger ou se soigner !!!
 
Ca ne peut plus durer, il est temps que nous autres Belges, Européens prenions les choses en main, notre destin, celui de nos enfants .


Marre des promesses électorales ! Beaucoup de paroles mais peu d’actions !
Voilà ce que l’on entend tous les jours ! Tous vous en avez marre , tous vous dites tout bas ce que l’on entend tout haut à la NWA, relevez la tête !
 
Combien agissent dans la pratique pour faire bouger les choses ?
 
Le seul mal qui empêche la NWA de décoller médiatiquement, c’est la méconnaissance de ses objectifs réels, due à la censure dont la NWA fait l’objet dans les médias financés par le pouvoir en place, qui lui sait que ces gens ont raison d’aider la NWA.
 
N’est-ce pas cela la démocratie, permettre à tous d’exposer ses idées ??


Les partis traditionnels pour lesquels nous votons depuis des décennies ont mené notre pays à une faillite sociale et à une débâcle financière qui ne sont malheureusement pas finies, merci le PS et ces amis de jeu. Ils font de notre belle Wallonie un cimetière économique.
 
Pour le bien-être de tous : prenez le temps d’y réfléchir, de vous renseigner.
 
www.LaNWA.be
 
Isabelle Weiss

09:52 | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

17 février 2013

les fous rouges sont de retour.

La NWA constate qu’après une accalmie de quatre mois, les fous rouges sont de retour.
 
Quand se reposent-ils ? Maintenant, les politiques flamands et wallons s'unissent afin de proposer des idioties. En effet, Renaat Landuyt et Philippe Moureaux plaident en faveur de la suppression de la Sûreté de l'Etat.
La Nouvelle Wallonie Alternative y est totalement opposée.
 
Il ne peut être question de supprimer la Sûreté de l'Etat car celui-ci est le service de renseignement civil belge (son homologue militaire est le Service Général du Renseignement et de la Sécurité). C'est un service de renseignement intérieur qui, au départ, est censé agir uniquement sur le territoire belge.
 
Compte tenu de la mondialisation des activités de renseignement dans le contexte de la guerre froide et des conséquences de l'indépendance congolaise pour la sécurité des citoyens belges en Afrique, ce service a été amené à étendre ses activités de renseignement en dehors du territoire belge devenant parfois de fait un service de renseignement et d'action. Par exemple lors des événements congolais, notamment en 1964, lors de la prise d'otages de Stanleyville, celui-ci fut amené à intervenir directement en Afrique pour exfiltrer un leader rebelle du Congo et l'amener à Bruxelles dans l'espoir d'un compromis qui aurait pu éviter un bain de sang. Espoir déçu pour des raisons politiques et qui fut suivi de l'opération des paras belges sur Stanleyville. La sûreté avait pour sa part parfaitement rempli son rôle. Depuis, dans le cadre de la lutte internationale contre les tentatives de subversion antidémocratique, la Sûreté échange des informations et collabore avec des services similaires de pays démocratiques.
La sûreté de l'Etat dépend actuellement (2010) du Service public fédéral Justice (SPF Justice).
 
Le but est notamment "d'encore renforcer l'efficacité de la lutte contre le radicalisme et le terrorisme".
 
La presse subsidiée et certains politiciens éclairés suivent la NWA dans son analyse.
 
"Les déclarations de Landuyt et Moureaux sont sidérantes". Ils veulent supprimer notre sécurité nationale au motif que l'institution serait dépassée. "Si la nature de la menace a évolué, celle-ci reste réelle".
 
La NWA vous rappelle que des menaces terrorismes sont encore bien présentes. De plus, le "radicalisme religieux" est à "prendre au sérieux".
 
Nos incompétents politiciens ont déjà désarmé le peuple. En outre, ils veulent supprimer les armes festives de type poudre noir or nous savons tous que les bandits pour braquer les banques utilisent des mousquets et des tromblons ainsi que les terroristes ou anarchistes. Quel ridicule !
 
Nos ministres préconisent peut-être une police religieuse qui appliquerait la charia afin de sécuriser l’état, nos rues et nos villes.
 
Philippe Duquenne.
Président de la NWA

21:13 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg