01 décembre 2014

"C'est toudis les ptits qu'on spotche"!

"C'est toudis les ptits qu'on spotche"!
 
Ce proverbe trouve bien son sens dans certaines mesures prises par le gouvernement Michel 1er.
Alors que les comptes à l'étranger sont toujours d'actualités, alors que bon nombre de "gros bonnets" s'enrichissent toujours par le moyen de fraudes diverses, c'est aux plus grands fraudeurs (maximum 12 000 euros par an) que ce gouvernement s'attaque par l'entremise du Secrétaire d'État libéral flamand Bart Tommelein. En effet, la plus grosse fraude de ce pays est opérée par des chômeurs qui, voulant s'enrichir de 12 000 euros par années au grand maximum, se déclarent et domicilient seuls. Il est vrai que pour un couple au chômage, se loger, se nourrir, s'habiller et se vêtir est très facile lorsqu'ils perçoivent 1100 euros par mois.
 
Un petit calcul vite fait: loyer d'un petit appartement: 400 euros, charges (eau, gaz, électricité): 150 euros (et c'est un minimum), assurance locative (rendue obligatoire): 15 euros, taxe communale: variable suivant la commune, poubelles: suivant la commune (10 euros +/- les 10 sacs poubelle ménagers + 3 euros de sacs PMC si ce ne sont pas des conteneurs), abonnement aux transport en commun afin de se présenter pour du travail: 37 euros (en sachant que ce couple n'a pas pris internet et donc doit se rendre au FOREM pour effectuer leurs recherches d'emploi aussi), additionnons déjà ceci: 602 euros sans compter les taxes et sacs poubelle. Il reste à ce couple +/- 500 euros pour se nourrir, s'habiller, acheter les produits d'entretien et d'hygiène, se soigner en cas de maladie, payer sa mutuelle...
 
Force est de constater que malgré leurs vies très "riches" financièrement parlant, ils n'ont nul besoin de frauder comparer aux grosses entreprises engrangeant les bénéfices par millions d'euros. Nous pourrions aussi parler de ces nombreux politiciens qui, pour boucler la fin du moi, se voient contraints de cumuler plusieurs "jobs" payés par milliers d'euros mensuels.
 
La NWA vous invite à plaindre ces grosses entreprises et ces nombreux hommes politiques qui vivent si difficilement et pauvrement et vous suggère de blâmer ces misérables chômeurs qui fraudent à très grande échelle alors qu'ils ont si facile de boucler leur budget mensuel.
 
Dans cet article, la NWA tente de vous faire comprendre quel combat est prioritaire. Lisez bien ces quelques lignes et vous comprendrez vous aussi que la chasse à la fraude du gouvernement Pinocchio est mal orientée.
 
Si ce gouvernement voulait retrouver des millions d'euros, il ne laisserait pas ces gros bonnets s'en tirer si facilement.... Mais il est vrai en effet qu'ils ne vont pas se tirer une balle dans le pied et qu'il est plus simple de s'attaquer à la misère!
 


21:41 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Les commentaires sont fermés.