01 décembre 2014

Manifestation de ce 6 novembre 2014.

Manifestation de ce 6 novembre 2014.
 
Les "fouteurs de merde" étaient les dockers anversois et des membres extrémistes de la NV-A et du Belang, l’extrême droite francophone aussi et la NWA, mais bien sûr comme quoi les préjugés sur le rouge sont à mettre au placard.
 
À quand une manifestation à Namur contre la politique menée en Wallonie par le PS et le CDH qui nous écrasent de taxes?
 
La NWA Nouvelle Wallonie Alternative ne peut que constater que pour une fois les socialistes et leurs suiveurs tiennent leurs promesses électorales, c’est le chaos, non pas amené par une politique ubuesque, dictatoriale ou malfaisante, mais par eux même.
 
Si le pouvoir communal en place interdit une manifestation de la NWA à Bruxelles, dépôt de fleur sur la tombe de Godfroid de Bouillons qui devait regrouper plus de 3000 personnes dans le calme, manifestation organisée par le droite nationale, l’extrême gauche en Belgique est reine à la place du Roi.
 
Si le bourgmestre socialiste de Bruxelles choisit d'interdire toutes les manifestations pacifiques contre l'islamisme et d'autoriser toutes les manifestations violentes des socialistes, c'est évidemment de sa seule responsabilité: il n'a plus maintenant qu'à aller expliquer ses propres choix à ses policiers.
 
La NWA veut défendre, restaurer la grandeur de la Wallonie et Bruxelles, hier dans cette "promenade bruxelloise" la NWA cite et le Roi Soleil de Mons, Di Rupo, qui  était là en plus. La NWA  se demande s'il est fier de tout cela? Nous avons vu la guerre. Une manifestation inappropriée avec des comportements inadmissibles... Un pays mené en bateau depuis 25 ans par des rouges imbus de pouvoir et d'enrichissement personnel... Un cadeau empoisonné pour une nouvelle coalition qui prend des responsabilités... La NWA ne défend en aucun cas cette politique, mais constate que ça va mieux en Flandre qu’en Wallonie! La NWA, conseille aux nombreuses victimes de ce terrorisme de directement porter plainte avant les autres manifestations pour calmer ces cons. Les crapules sont identifiables (caméras, blessés aux hôpitaux). Il ne fallait pas s'attendre à une manifestation calme après les propos virulents des Goblet, Laurette et Lutgen. Action en justice contre les syndicats aussi qu'ils paient et puisent dans leurs comptes en Suisse et Luxembourg. Ils doivent se retrouver devant un tribunal, pour incitation à la haine et à la violence dans un but de déstabilisation de l'État,  menace en public... Si ça, ce n’est pas de l'incitation a la casse... Ce ne sont que des traitres, des antidémocrates.
 
Ces manifestants qui viennent pour casser oublient que ceux qu'ils attaquent sont aussi des travailleurs : policiers, pompiers, petits commerçants dont les véhicules ont été saccagés gratuitement. Ils oublient aussi qu'ils décrédibilisent totalement le sens de la manifestation. Rien ne peut justifier de tels actes! Une manifestation n est pas synonyme de bagarre! Ils viennent uniquement pour se défouler et non pour revendiquer, c est triste!
 
La NWA  doit tout de même relativiser 110.000 manifestants pour combien de citoyens et combien de travailleurs? Maintenant à quoi pouvait-on s'attendre suite aux discours musclés de l'opposition et des syndicats qui ne cessent de jouer aux victimes sans avoir pris le temps de participer aux débats et sans avoir accepter de participer à la concertation? L'exemple doit venir d'en haut, mais ici quel était l'exemple donné?
 
La NWA (www.lanwa.be); ne veut pas " laissez leurs faire leurs preuves" à chaque gouvernement rien ne change. Ils ont déjà eu 40 ans pour faire leurs preuves et la seule chose dont ils ont fait preuve c'est de leur corruption, de vendre les biens de l'État et dilapider l'argent des contribuables dans des aventures aussi couteuses qu'inutiles comme le Benelux, l'UE et l'État fédéral, transformer ce pays en un désert économique et en un désastre social. Maintenant STOP! Ça suffit!
 
Tous des gens qui vivent déjà sur notre argent et qui en veulent encore plus,  ces parasites démolissent le fruit de notre travail, cassent nos villes nos rues, les voitures, détruisent par plaisir... Ne nous laissons pas faire par une minorité de communistes casseurs!
 
Courage à ces policiers, honte à ces manifestants. Si ces policiers avaient eu 62 ans, ils seraient morts. La NWA est solidaire avec tous les travailleurs qui ont continué à travailler, courageusement ce jeudi pour essayer de nous en sortir. Merci aux onze millions de Belges qui ne sont pas d’extrême gauche.
 

21:50 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Quand la droite nationaliste s’appelle pour la presse subsidiée PTB PS CDH.

Quand la droite nationaliste s’appelle pour la presse subsidiée PTB PS CDH.
 
 
Comme toujours la presse le dit donc c’est vrai la NWA se demande vraiment si la population va croire ces inepties? Quoi qu’au plus c’est gros au mieux cela passe on va incriminer l'extrême droite, plutôt que de reconnaitre le rôle des syndicats. Arrêtez de mentir aux citoyens, ce ne sont pas tous des imbéciles. Et les médias relayent cette mascarade. Pauvre Belgique.
Concernant la manif... quand on organise une manifestation, on la contrôle et on garantit la sécurité. La gauche dans son ensemble n’est pas capable de diriger leurs propres gens! Et elle veut encore gouverner?
 
La NWA ne peut oublier de féliciter, de saluer au passage l'efficacité des stewards syndicaux .
Les islamosocialaux  se trouvent là juste pour picoler et déstabiliser. Il suffisait de prendre le train hier soir pour s'en rendre compte... magnifique message! Des militants d'extrême gauche, des anarchistes, mais surement pas de gents de droite. Voilà encore de la propagande de gauche en pleine action! La NWA ne peut évidemment pas répondre à ces attaques puisque censurée par le cordon sanitaire inventé par la gauche!
 
La gauche couarde.
 
Les gauchistes fuient leurs responsabilités dans les évènements de la manifestation de jeudi. Haineux, violents et lâches: La gauche toute crachée!
Di Rupo doit jubiler, Goblet a bien suivi ses ordres! Le roi Soleil de Mons doit être fier du résultat où pas
encore suffisamment de casse pour faire tomber la suédoise avec l'espoir de réintégrer le fédéral? Et la
Lasnoise garde toujours espoir?
 
Ce n’est pas notre faute... c'est celle des autres. La NWA  encourage vivement l’organisateur d’allez le dire à ceux à qui ont a cassé leur établissement, perdu leur véhicule et de vive voix!
La NWA se demande pourquoi ne pas faire intervenir les réserves policières retenues par le bourgmestre Mayeur (PS) contre des casseurs d’extrême droite, réfléchissons, ha mais bien sûr pour favoriser la discutions avec l’extrême droite alors que la censure interdit de parler à ce qui est à droite du MR en Wallonie, la NWA par exemple, et dire qu’il y a des citoyens qui sont certains que les  bandits de gauche n’ont rien à se reprocher dans ces scènes de guerre. Bon peuple dormez  tranquillement, la gauche veille.
 
Donc en résumé, les débordements de la manif des gauches sont venus de droite. Comme si, il n'y avait pas d'excités extrémistes-gauchistes-anarchistes appréciant de détruire nos valeurs notre société!
La NWA  ne comprend pas comment les organisateurs de la manifestation ont pu accepter des gens masqués,  enturbannés voilés ou autres dissimulations, et ne pas les avoir fait exclure par leur service d'ordre? Manifester en étant masqué devrait être interdit et condamnable.
 
On se serait cru a une manifestation pro gaza ou pro jihadiste. Que la police tire avec des balles en caoutchouc sur ceux qui cachent leur visage, le problème sera résolu rapidement et on pourra
mettre un nom sur les casseurs et leur envoyer la note des frais!
 
Donc pour la NWA c’est très clair Monsieur Mayeur, les communistes sont tolérés, mais pas les nationalistes populistes?  Bizarre pour une si belle démocratie...
 
La NWA veut encore témoigner de tout notre respect aux forces de l'ordre de la capitale. Dommage qu'on ne vous laisse pas plus de liberté.
 
La NWA veut encore rappeler aux incrédules, l'extrême droite..Le tueur de Liège pourtant musulman la presse l’a dit membre de l’extrême droite Nordine Amrani, c'était aussi l'extrême droite, le journaliste agressé de Libération c'était l'extrême droite, l'attentat du musée juif, c'était l'extrême droite, et à cette occasion nos ministres nous ont resservi la litanie des "heures les plus sombres de notre histoire"... elle a bon dos l'extrême droite pour justifier l'injustifiable... ll y avait des militants d extrême droite? Certainement et d'extrêmes gauches et des étrangers ... Des vieux ... Des jeunes... Des anarchistes... Des royalistes... Des footballeurs... Des joueurs d échecs... Des amputés du bras gauche... Des grévistes et des travailleurs les policiers!
 
C C 

21:49 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Refrain bien connu du PS! Quand «le Mayeur» ne décide de rien...

Refrain bien connu du PS! Quand «le Mayeur» ne décide de rien... 
 


Quand «le Mayeur» ne décide de rien et pourtant ordonne à ses policiers d’arrêter les membres de la NWA qui veulent déposer des fleurs au pied du monument de Godefroy de Bouillon. Y a-t-il deux poids deux mesures, il est évident qu’ils n’accompagnaient pas la délégation de la NWA; le Roi Soleil de Mons et la secouée de Lasne non plus, par contre les forces de l’ordre ont été très correcte avec la NWA et même désolée de devoir intervenir. Nous avons tous reçu un document nous invitant a ne plus manifester sous peine d’une amende de 250 euros par personne. La manif avait une personne juridique, responsable et solvable ici les présidents des syndicats présents devraient être tenu responsable civilement, pour la NWA.
 
La NWA, comme vous tous, a entendu et vu les journaux de le RTBF il est grand temps de faire un nettoyage des extrémistes bobos et islamogauchistes mêmes caviar et sans doute de même dans la majorité des médias.
 
Une fois de plus le «chef PS»  fuit les responsabilités. Ce n'était pas à moi de....... Gouverner, c'est prévoir. Quand le mayeur sait que les syndicats, appuyés par la gauche ont ameutés et excités la populace pour aller à Bruxelles, il sait qu'il y aura des casseurs. Il doit prendre les bonnes décisions et réagir auprès du QG, ne pas se balader, puis dire ce n'est pas moi qui décide. La NWA demande qui alors décide? Di Rupo, la secouée de Lasne?
 
Le bourgmestre n'est-il plus le chef de la police à Bruxelles? Le bourgmestre PS d'une commune sur le territoire de laquelle une manifestation de plus de 100.000 personnes a lieu n'a pas sa place dans la tribune érigée à la Bourse au milieu d'autres participants avec son écharpe rouge, mais à un PC pour y suivre de plus près les événements Il est conseillé pour ce faire par les officiers de police présents sur le terrain, mais en dernier recours c'est lui qui décide. Refuser des renforts à des policiers en danger pourrait être considéré comme de la non-assistance à personne en danger. Si les affirmations des syndicats sont réelles, c'est honteux. Mais que peut-on attendre d'un bourgmestre non élu. Magnette lui a été élu, mais a trahi ses électeurs on n'occupant pas ses fonctions tous encore une fois PS!
 
La NWA a quand même encore une fois des difficultés de compréhension, des élus ou nommer ou parachuter socialistes et les autres aussi d’ailleurs peut être que l’un de nos lecteurs pourra nous éclairer.
 
Contradiction, il dit qu'il n'était pas à la manif pour manifester, dans les tribunes quand même, mais pour coordonner ses policiers, bien loin d'eux,  après, il affirme : ce n'est pas moi qui décide en étant constamment informé. Là  nous on a dur à suivre ou alors, comme faux-cul, on ne fait pas mieux. gros menteurs, manipulateurs!
 
Pour la NWA, en cas de faute, le responsable suprême doit en porter la responsabilité et ne pas dire c'est pas moi qui décide et accuser les gens sous lui, c'est lui qui doit sauter. S'il accepte le salaire de responsable, il assume. Un bon responsable couvre ses gens, un mauvais les accable.
 
En gros, il n'est pas responsable, n'avait pas l'autorité et se réjouit que les manifestants n'aient cassé que dans un petit périmètre. On croit rêver ...
 
Le nouveau ministre de l'Intérieur a déclaré "tolérance zéro envers ceux qui s'en prennent à des policiers". La NWA attend de voir ce que le nouveau gouvernement va faire, du vent ou de l’action pour Mayeur vaudrait mieux du vent la NWA prend les paris.
 


21:47 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

La Belgique championne du classement européen de la taxation du travail.

La Belgique championne du classement européen de la taxation du travail. 
 

Les écarts de taxation du travail entre les grandes nations, Allemagne , France, Italie se situent, plus ou moins, dans une même fourchette, il n’en est pas de même entre les petits pays. 
En comparaison, le Danemark 36,6 %, les Pays-Bas 32,1%, l’écart est respectivement de  13,5 % et de 18,00 % inférieur au taux de 50,1 % pratiqué dans notre pays (source L’Avenir 2013).
 
Les causes de cette taxation hors normes en Belgique :
 
1.Une structure politique lourde et coûteuse qui de surcroît    freine le développement économique au Nord du pays, davantage au Sud.
 
Trop de gouvernements, de ministres, de parlementaires, de  secrétaires d’Etat, etc.  
               
2.Des réformes institutionnelles sans fin qui en finalité risquent de provoquer l’éclatement de la Belgique, avec comme conséquence une absence totale d’investissements étrangers.
 
D’où, une désertification industrielle davantage accentuée dans le pays.
 
3.La dette publique et une monnaie forte plombent la compétitivité des entreprises.
 
La nécessité est absolue de réduire les charges sur le travail et des énergies pour les  entreprises pour la sauvegarde de l’emploi qui, dans ce monde totalement globalisé toujours à l’affût du profit rapide et maximal, représente sans contestation possible, le seul et vrai profit pour la population, afin de lui éviter toutes sortes de souffrances.  
 
4.L’immigration implique des dépenses dont le pays ne parvient plus à assumer que par des emprunts à charge des générations futures.
 
L’Etat jette l’argent par les fenêtres, au lieu de promouvoir une véritable relance économique.
L’afflux d’immigrés n’est pas stoppé, sous prétexte du  vieillissement de la population et du refus des belges à accepter des emplois peu ou pas valorisants, c’est faux !
Le refus se situe au niveau des rémunérations peu attractives pour faire face au coût de la vie.
La problématique du vieillissement de la population est imputable aux gouvernements successifs qui n’ont pas mis en place une politique d’aides substantielles aux familles qui, dans un pays sans avenir, s’abstiennent de mettre des enfants au monde.
 
Qu’à cela ne tienne, le PS en fait venir des quatre coins de la terre !
Cette politique est désastreuse pour le pays pour le motif qu’elle déstabilise fortement nos finances publiques pour subvenir  aux besoins de centaines de milliers de gens totalement improductifs.
En outre, il existe un autre danger encore plus grave que l’aspect économique, qu’est celui de vouloir faire de la Belgique un Etat islamique avec comme seule loi la sharia, une loi inique, barbare au nom d’Allah.
Dans nos villes, les musulmans radicaux  seront majoritaires, d’ici à peine quelques années. Il est temps, grand temps de se réveiller, de prendre notre destin entre nos mains, plutôt que de le laisser dans celles de gens de culture incompatible à la nôtre.
Si, d’aucuns prétendent que l’immigration est une richesse pour la Belgique, c’est encore une fabulation du PS et de ses alliés.  
 
5.Frontex, est l’agence pour la surveillance des frontières extérieures de l’UE pour freiner l’afflux d’immigrés.
 
 
L’agence dispose d’un arsenal de moyens financiers et techniques  impressionnant pour la surveillance de la Méditerranée et la frontière orientale slovaquo-ukrainienne. Or, la constatation est que les frontières européennes sont de véritables passoires, à tel point que les pays européens y compris la Belgique, sont confrontés à une véritable invasion qui, à terme se traduira en un conflit interethnique et religieux.
 
Finalement, la mission de Frontex c’est de la poudre aux yeux  pour faire croire aux européens que des mesures sont en place pour stopper l’immigration, mais qu’il est difficile à contenir l’arrivée, de plus en plus, massive d’étrangers et par conséquent l’accepter.
 
Les prémices d’un conflit est l’islamisation larvée de la Belgique, en effet, l’islam radical sape, de plus en plus, le moral, la patience des belges qui, dans un sursaut patriotique, s’uniront à ce parti qui leur garantira l’inviolabilité de la souveraineté nationale. 
 
   
LA NWA EST CE PARTI.
 
La NWA n’accordera aucune aide financière, si ce n’est pour le retour volontaire ou forcé dans le pays d’origine.
Aussitôt arrivé, aussitôt reparti !
Il en va de la sauvegarde du peuple belge!
Les Wallonnes et Wallons n’hésiteront pas à faire la différence entre les partis destructeurs de nos valeurs et la NWA qui les défend.
 

     

21:45 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Quand les leaders du PS ne savent rien gérer, ni une manifestation, ni l’après, faisant preuve d’une lâcheté incommensurable par rapport à leurs hommes la NWA est honteuse pour eux!

Quand les leaders du PS ne savent rien gérer, ni une manifestation, ni l’après, faisant preuve d’une lâcheté incommensurable par rapport à leurs hommes la NWA est honteuse pour eux!
 

La NWA se joint aux policiers et la majorité du peuple qui soutiennent nos forces de l’ordre, ne lâchez rien les gars! Vous êtes nos protecteurs à Bruxelles, en Wallonie, en Belgique, alors que la majorité PS CDH a fait de Bruxelles une jungle comme en Wallonie et ne soutient absolument pas son peuple. Noté que si un policier fais la moindre toute petite remarque sur un délinquant là le P.S. monte direct aux créneaux, surtout pour une certaine partie de la population.
 
Monsieur Mayeur honte à vous, en effet vous n'avez même pas pris la peine de venir saluer ces courageux policiers qui par votre incompétence, la NWA est très gentille, sont meurtris. Le contraire eut été étonnant. La NWA en a assez du PS, des syndicats et des tirs au flanc. Laissons les travailleurs faire leur boulot en paix. Nous avons des gens courageux et qui en veulent en Belgique. En réfléchissant un peu, c'est l'avenir de notre pays.
 
Assez paradoxalement, le PS est le pire ennemi du peuple. Que de dégâts en plaçant des incompétents! Messieurs les policiers ne lâchez rien, Mayeur vous à ignoré le jour de la manif et vous a nargué les jours qui ont suivi ,vous devez manifester jusqu'à son licenciement, on ne paye pas des incapables qui de plus se moquent de vous ,dites STOP! Autres constatations, on n’entend personne du PS vous soutenir, alors qu'ils ont constaté la réalité des actes, n'est-ce pas le Roi Soleil de Mons, la secouée de Lasnes et compagnie qui ont organisé ce massacre!
 
Pour la prochaine manif... invitez-les en première ligne! S'ils aiment tant défiler... Ils verront de près leurs camarades... Nul doute qu'ils apprécient la vue! Le Mayeur n'allait pas renforcer le dispositif policier alors que son chef était dans la manif avec la folle Lorette ne l'oublions pas, la provoc du PS dépasse toutes les bornes, mais s’ils sont en première ligne la NWA est certaine que nos policiers peuvent aller en training pour surveiller face à eux.
 
Pour la NWA, il est inconcevable qu'une police soit dirigée par des politiques. Cela ne mène à rien de bon, la NWA craint d'ailleurs d'autres problèmes d'ici peu.
 
Souvenez-vous, comment Mayeur est devenu Mayeur...!
 
Vous allez aimer la politique avec la NWA.
 

21:43 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

"C'est toudis les ptits qu'on spotche"!

"C'est toudis les ptits qu'on spotche"!
 
Ce proverbe trouve bien son sens dans certaines mesures prises par le gouvernement Michel 1er.
Alors que les comptes à l'étranger sont toujours d'actualités, alors que bon nombre de "gros bonnets" s'enrichissent toujours par le moyen de fraudes diverses, c'est aux plus grands fraudeurs (maximum 12 000 euros par an) que ce gouvernement s'attaque par l'entremise du Secrétaire d'État libéral flamand Bart Tommelein. En effet, la plus grosse fraude de ce pays est opérée par des chômeurs qui, voulant s'enrichir de 12 000 euros par années au grand maximum, se déclarent et domicilient seuls. Il est vrai que pour un couple au chômage, se loger, se nourrir, s'habiller et se vêtir est très facile lorsqu'ils perçoivent 1100 euros par mois.
 
Un petit calcul vite fait: loyer d'un petit appartement: 400 euros, charges (eau, gaz, électricité): 150 euros (et c'est un minimum), assurance locative (rendue obligatoire): 15 euros, taxe communale: variable suivant la commune, poubelles: suivant la commune (10 euros +/- les 10 sacs poubelle ménagers + 3 euros de sacs PMC si ce ne sont pas des conteneurs), abonnement aux transport en commun afin de se présenter pour du travail: 37 euros (en sachant que ce couple n'a pas pris internet et donc doit se rendre au FOREM pour effectuer leurs recherches d'emploi aussi), additionnons déjà ceci: 602 euros sans compter les taxes et sacs poubelle. Il reste à ce couple +/- 500 euros pour se nourrir, s'habiller, acheter les produits d'entretien et d'hygiène, se soigner en cas de maladie, payer sa mutuelle...
 
Force est de constater que malgré leurs vies très "riches" financièrement parlant, ils n'ont nul besoin de frauder comparer aux grosses entreprises engrangeant les bénéfices par millions d'euros. Nous pourrions aussi parler de ces nombreux politiciens qui, pour boucler la fin du moi, se voient contraints de cumuler plusieurs "jobs" payés par milliers d'euros mensuels.
 
La NWA vous invite à plaindre ces grosses entreprises et ces nombreux hommes politiques qui vivent si difficilement et pauvrement et vous suggère de blâmer ces misérables chômeurs qui fraudent à très grande échelle alors qu'ils ont si facile de boucler leur budget mensuel.
 
Dans cet article, la NWA tente de vous faire comprendre quel combat est prioritaire. Lisez bien ces quelques lignes et vous comprendrez vous aussi que la chasse à la fraude du gouvernement Pinocchio est mal orientée.
 
Si ce gouvernement voulait retrouver des millions d'euros, il ne laisserait pas ces gros bonnets s'en tirer si facilement.... Mais il est vrai en effet qu'ils ne vont pas se tirer une balle dans le pied et qu'il est plus simple de s'attaquer à la misère!
 


21:41 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Le syndicalisme d’hier et d’aujourd’hui, le jour et la nuit?

Le syndicalisme d’hier et d’aujourd’hui, le jour et la nuit?
 
La mission de défense des travailleurs, dévolue aux syndicats est, en général, un échec retentissant.
Les exemples sont nombreux: Renault Vilvoorde, Ford Genk, Sabena, Carsid, Arcelor-Mittal, Caterpillar (une bombe sociale à retardement) et une multitude incroyable de faillites de moyennes et petites entreprises.
Le problème des syndicats est qu’ils agissent dans un temps décalé aux évènements, soit trop tôt, comme la manifestation du 6 nombre dernier qui, en l’absence de négociations préalables, supposerait une volonté de faire tomber le gouvernement à peine installé, plutôt que des revendications purement d’ordre sociales, soit trop tard, comme c’est le cas en général.
 
Les syndicats sont-ils politiques ou apolitiques ?  Le nouveau secrétaire général de la FGTB Marc Goblet, promet que la proximité politique n’entamera pas son indépendance syndicale (source Antonio Solimando).
 
Cela reste à voir!
 
Et, pour le voir, qu’ils fassent une manifestation similaire (la dernière sans négociations préalables), contre le gouvernement wallon (PS, CDH) qui, dès son installation, n’a pas hésité à réduire les aides aux entreprises. Ce ne serait que justice!
 
Les syndicats devraient privilégier le dialogue à la confrontation pour solutionner  les problèmes de société, pour éviter toute violence aux personnes, aux biens publics et privés.
Ils doivent comprendre que la protection des travailleurs et allocataires sociaux passe par la négociation pas par les combats de rue.
 
Le pays en tirerait un double profit, celui de la continuité de l’activité économique et une meilleure image de la Belgique aux investisseurs étrangers qui, dans un climat de tensions sociales permanent, rebutent à s’installer sur notre territoire.
 
Certes, les mesures d’austérité du gouvernement sont inacceptables, elles sont les conséquences de la mauvaise gouvernance du PS qui, depuis des décennies a fait vivre le pays à crédit dans le but infâme d’assouvir sa soif de pouvoir absolu, par la mise en place d’un système de copinage redoutable qui s’apparente à une structure de type mafieux, la création d’ASBL, dont on ne sait à quoi elles servent, d’intercommunales qui agissent dans le propre intérêt en lieu et place de l’intérêt général, l’afflux massif d’immigrés sans se soucier de l’impact négatif sur les finances publiques, la privatisation d’importants secteurs économiques (SNI DISTRIGAZ- SABENA- SNCI-INCA-OCCH (banques)- CREDIT COMMUNAL- CGER, etc.), voulue par Di Rupo, en compensation de quelques milliards d’euros dans le but de réduire la dette, est un désastre pour le pays pour trois raisons : 1) l’affaiblissement de l’Etat, suite à  la vente des bijoux de famille, 2) plus de pouvoir aux multinationales qui, en s’accaparant des richesses du pays, imposent un diktat économique et social lors de négociations avec le gouvernement et les syndicats, pour d’éventuelles restructurations, licenciements de masse, voire de fermeture/délocalisations, en outre les bénéfices réalisés ne sont pas réinvestis dans le circuit économique, mais prennent le chemin des paradis fiscaux, 3) les services à la population sont de qualité inférieure et plus coûteux. 
 
La diminution des allocations de chômage, l’exclusion de 55.000 chômeurs, dont +/- 30.000 wallons et la pension à 67 ans, sont des mesures imputables, respectivement, au gouvernement Di Rupo et à l’idée émise par le défunt Michel Dardenne, acceptée par le gouvernement de l’époque.
 
Le saut d’index, sur lequel se focalisent les syndicats pour la défense du pouvoir d’achat, est bien entendu une mesure impopulaire, surtout pour les petits revenus, mais en comparaison des milliards d’euros dépensés par le PS pour l’accueil de toutes les misères du monde depuis plus de trente ans, ne constitue pas en soi un drame insurmontable, surtout qu’il n’est que momentané. 
 
Le vrai combat d’un syndicat est avant tout d’être objectif, de regarder les choses en face, d’analyser le pourquoi le pays se trouve en grande difficulté, par exemple:
 
-De soulever la question épineuse de l’immigration qui, coûte au pays des sommes mirobolantes, mettant en danger les acquis sociaux obtenus de haute lutte, de sacrifice de nos grands parents pour une vie meilleure?
-De payer la GRAPA aux personnes qui n’ont jamais travaillé/cotisé en Belgique?
-De permettre la polygamie avec le paiement du revenu d’intégration (CPAS) aux quatre femmes d’un même homme ?
-De permettre les mariages entre cousins germains, dont les enfants, issus de telles unions, sont lourdement handicapés qui, coûtent cher à l’INAMI. 
-De laisser des centaines de détenus dans nos prisons à charge de la collectivité, surtout qu’ils sont endoctrinés par les imams radicaux, plutôt de les renvoyer dans les pays d’origine ?
-De régulariser des milliers de personnes venues pour raison médicale de pays lointains, tels le Népal, le Bengladesh et autres?  
-De dépenser des dizaines de millions d’euros pour les missions de ‘’paix’’ à l’étranger pour instaurer la démocratie, alors que ces pays n’en veulent pas, étant depuis la nuit des temps, structurés en faction tribale?
-D’accepter que des centaines de milliers de travailleurs de l’Est bradent leurs salaires et que nos travailleurs se retrouvent au chômage?
-De ne pas souffler mot que la Belgique est un des rares pays à ne pas organiser de référendum sur les questions qui engagent la vie des belges, exemple : la modification de la Constitution, les traités européens, la culture, l’identité nationale, la liberté de pensée, d’opinion, d’expression, etc.?
 
De toutes ces interrogations, les syndicats ont une lourde responsabilité, les vrais problèmes ne seront jamais abordés, jamais ils diront que la Belgique est saignée à blanc, qu’elle est à genoux, qu’elle est dans les pires situations de survie, par l’incurie du PS.
 
Non, les syndicats ne font pas bien leur travail!
 
Le syndicalisme d’aujourd’hui n’est plus celui de jadis!
 
D’avoir une grande ‘’gueule’’ ne suffit pas!
 
La misère crève les yeux, mais ils n’osent pas la dénoncer, pour ne pas se dénoncer eux-mêmes!
 
 
       

21:39 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg