04 janvier 2011

Communiqué du Front National du 4 janvier 2011

Massacre de coptes en Egypte

Le Front National soutient les chrétiens coptes dramatiquement frappés au nom d’Allah, après leurs frères chrétiens d’Irak et d’autres pays (Nigéria,…).

Le Front National dénonce le silence assourdissant et politiquement correct des responsables politiques et religieux (tout particulièrement chrétiens) de Belgique en face de pareille tragédie.

Le Front National invite chacun à réfléchir sur les fondements et la légitimité d’une religion qui tolère qu’au nom de son Dieu, au XXI siècle et sous nos yeux :

  • là où elle domine, on ranime et organise un nettoyage ethnique et religieux ;
  • là où elle n’est pas encore dominante, on prépare, par immigration, regroupement et développement familial, l’instauration d’un régime politico-religieux destructeur des libertés fondamentales et du lien social.

Patrick Cocriamont, Ancien Député fédéral, Président du Front National
Charles Pire, Ancien Membre du Parlement wallon, Secrétaire politique

Voir aussi : http://www.fn.be/communiques%20nationaux.php et Marine Le Pen apporte son soutien aux chrétiens coptes


23 décembre 2010

Le MR chasse sur les terres du Front National

Marco Madrid 2010.jpgDepuis des lustres, le MR vote les lois et participe à des gouvernements qui favorisent une immigration de masse, spécialement extra-européenne.

Invariablement, à l’approche des élections, l’un ou l’autre ténor du mouvement réformateur monte au créneau pour dénoncer immigration, islamisation et insécurité.

Le scrutin terminé, ces ténors de service rentrent dans le rang et laissent leurs amis politiques développer à Bruxelles et dans les grandes villes de Wallonie un communautarisme destructeur du lien social.

Aujourd’hui, être libéral, c’est soutenir et aider les forces politiques et les lobbies qui :

1. organisent une mondialisation ultralibérale, cause d’innombrables délocalisations, de chômage et de misère pour les travailleurs;

2. favorisent une immigration déferlante qui ruine notre sécurité sociale et notre appareil d’aide et d’assistance.

Le Front National est la seule  formation politique à dénoncer d’une manière permanente, depuis de très nombreuses années, l’immigration massive et la mondialisation incontrôlée qui accablent nos pays.

Patrick Cocriamont, Président du Front National
Charles Pire, Secrétaire politique
Marco Santi, Délégué provincial (Brabant wallon)

19 décembre 2010

Communiqué du Front National du 19 décembre 2010: Mensonges et calomnies

Mensonges et calomnies

Le Front National ne prend généralement pas la peine de relever les mensonges et calomnies  affichés sur le site « www.résistances.be ». Il est cependant important et salutaire de faire une mise au point concernant un article de Jean-Claude Defossé, mis en ligne le 12 décembre dernier, intitulé « Dans les coulisses du Front National ».

Jean-Claude Defossé insinue que Daniel Féret dirige toujours le Front National. C’est entièrement faux pour deux raisons :

1) Patrick Cocriamont, président intérimaire depuis janvier 2007, a été désigné, au courant du mois de décembre 2009, président du Front National, et en septembre 2010, président du Front National réunifié ;
2) Daniel Féret a été condamné par la cour d’appel de Liège pour usage frauduleux de la flamme, du sigle et du nom Front National.

Le même Defossé affirme que Patrick Sessler est secrétaire général du Front National. C’est également faux ; Patrick Sessler a renoncé à exercer toute fonction au Front National depuis de nombreux mois.

Jean-Claude Defossé affirme que Patrick Sessler est poursuivi en justice, en même temps que Daniel Féret, pour utilisation irrégulière des fonds publics de la dotation du FN de 2003 à 2010. C’est absolument faux et calomniateur. En effet, Patrick Sessler, qui a initié, en octobre 2007, avec les anciens parlementaires Borbouse, Delacroix, Huygens, Petitjean et Pire, la procédure de mise sous séquestre de l’a.s.b.l. AFFN, n’est pas inculpé.

Les déclarations de Jean-Claude Defossé relèvent de la désinformation, de la malhonnêteté intellectuelle. En ce qui concerne Patrick Sessler, il s’agit purement et simplement de calomnie, punissable pénalement.

Il est également inadmissible que les responsables du site RésistanceS, prétendument au courant de l’actualité nationaliste, laissent afficher pareils mensonges et calomnies.

En conclusion, nous retournerons à Jean-Claude Defossé une appellation qu’il utilise dans son article : le « trouffion », c’est lui-même !  

Patrick Cocriamont, Ancien Député fédéral, Président du Front National
Charles Pire, Ancien Membre du Parlement wallon, Secrétaire politique

14 décembre 2010

Communiqué du Front National du 14 décembre 2010

Bart De Wever

Pour le Front National, l’homme malade, c’est Bart De Wever.

De Wever a été déclaré malade parce que ses propos, au-delà de l’injure, pouvaient déchainer la spéculation sur la dette belge.

Face à ce réel danger, il y a d’autres malades en Belgique. : les dirigeants des six partis autoproclamés démocratiques qui négocient avec De Wever.

Ils sont, donc, sept malades (quasiment un hôpital) qui, par leur lenteur à négocier et leurs jeux politiciens, exposent l’économie et les finances du pays à de très graves dommages.


Patrick Cocriamont, Ancien Député fédéral, Président du Front National
Charles Pire, Ancien Membre du Parlement wallon, Secrétaire politique

Communiqué du Front National du 13 décembre 2010

KB – Lux

Les poursuites intentées contre les organisateurs et les bénéficiaires d’une des plus importantes fraudes fiscales des dernières années viennent d’être annulées pour irrégularités commises au niveau de l’instruction. Ce scandale n’a été que faiblement évoqué par les responsables politiques et les médias à leurs ordres.

Cette lamentable affaire prouve, une nouvelle fois, la déliquescence de l’appareil judicaire, spécialement l’instruction, le parquet et l’administration pénitentiaire.

Le Front National exige que le Parlement fédéral institue une commission d’enquête, que les ministres de la justice, les magistrats et les policiers qui sont intervenus dans cette affaire soient entendus. Des sanctions exemplaires doivent être prises contre ceux qui ont permis, par leur incompétence ou leurs menées, que les pouvoirs publics soient obligés de se priver de centaines de millions d’euros de rentrées fiscales et d’amendes.


*

Débats télévisés du 12 décembre concernant l’immigration et l’asile

Il ressort des interventions des représentants des partis autoproclamés démocratiques que la volonté d’arrêter efficacement le flux migratoire n’existe pas.

Quant aux déclarations des parlementaires libéraux Galant et Destexhe, elles sont  émouvantes. Mais, elles ne représentent aucunement la ligne du MR qui est au pouvoir et qui est  complice, depuis de nombreuses années, de la politique gouvernementale qui a fait de notre pays l’eldorado des demandeurs d’asile.


Patrick Cocriamont, Ancien Député fédéral, Président du Front National
Charles Pire, Ancien Membre du Parlement wallon, Secrétaire politique

29 novembre 2010

Communiqué du Front National du 29 novembre 2010

Félicitations au peuple suisse

Le Front national salue le courage politique du peuple suisse qui a décidé d’expulser les étrangers qui commettront des actes criminels et qui frauderont la sécurité sociale.

L’instauration du referendum constitue la première revendication institutionnelle du Front National et la seule manière de rétablir la démocratie en Belgique, spécialement en Wallonie et à Bruxelles, régions livrées à la dictature de la pensée unique et du politiquement correct imposée par les partis autoproclamés démocratiques.

*

Drogue à Charleroi : la RTBF ose un bout de vérité

Lors de l’émission Devoir d’enquête du 24 novembre, la RTBF a permis qu’il apparaisse clairement que le marché carolo de la drogue était tenu en très grande partie par des illégaux, spécialement maghrébins, notamment de nombreux mineurs pratiquement intouchables.

Le Front National :

  • ne félicite pas la RTBF parce qu’elle se permet un bout de vérité;
  • rappelle que le RTBF est le principal vecteur de la pensée unique et du politiquement correct en communauté française. Aux ordres des partis autoproclamés démocratiques, la RTBF ment à la population depuis de nombreuses années. Elle cache la réalité de la délinquance et essaye de faire croire, par sa manière de présenter et de commenter les événements, que l’immigration légale et souterraine n’est pour rien dans la destruction de la sécurité et du lien social.


Patrick Cocriamont, Ancien Député fédéral, Président du Front National
Charles Pire, Ancien Membre du Parlement wallon, Secrétaire politique 

06 novembre 2010

Communiqué du Front National du 6 novembre 2010

Angela Merkel et Yves Leterme

La chancelière, poussée par un fort courant de l’opinion publique allemande, a déclaré que la politique multiculturelle menée dans son pays était un échec. Quant à notre premier ministre,  il a osé des propos négatifs à propos de l’intégration en Belgique des immigrés.

A cette occasion, le Front national :

  • constate que le terme « intégration » n’est plus politiquement incorrect ;
  • relève que le Premier rejoint sur la pointe des pieds l’analyse du Front National.
  • considère que les mesures préconisées par le Premier pour remédier à la situation ne sont que des mesurettes, incapables de convaincre que la Belgique n’est pas l’Eldorado des demandeurs d’asile.

Pour le Front National, la politique d’immigration massive et d’encouragement du communautarisme menée par les partis autoproclamés démocratiques socialiste, humaniste, écologique, avec l’entière complicité des libéraux, est un échec lamentable. Elle est cause de la destruction du lien social et de l’épuisement des ressources des institutions d’aide et de sécurité sociale.

*

Melchior Wathelet 

La récente promenade du secrétaire d’Etat à Malte, Chypre et en Grèce, sous prétexte d’enseigner la bonne pratique de l’asile aux dirigeants de ces pays qui croulent sous l’invasion massive d’immigrés, constitue une démonstration d’indécence politique absolue. 

Au lieu de conseiller et de parader, le secrétaire d’Etat aurait dû présenter des excuses officielles. En effet, c’est parce que lui-même et ses collègues du gouvernement belge et d’autres pays européens pratiquent des politiques d’immigration insensées que les autorités et les populations maltaises, chypriotes et grecques doivent faire face à une situation accablante et sans issue.