24 mars 2010

preuve de tolérance et de douceur

  
Michel Garroté
  
  
Mardi 23 mars 2010 – 8 Nisan 5770
  
  
Arshed Masih, un chrétien pakistanais a été brûlé vif vendredi dernier parce qu’il refusait de se convertir à l’islam. De plus, sa femme a été violée par des policiers. Cela s’est passé à Rawalpindi, dans le Pendjab, au Pakistan, annonçait hier lundi l’agence de presse catholique Asia News. Le couple travaillait pour un riche homme d’affaires musulman de Rawalpindi. Les trois enfants de la famille, âgés de 7 à 12 ans, ont été forcés à assister à ces atrocités. Arshed Masih, âgé de 38 ans, a subi de graves brûlures sur 80% du corps et les infirmiers doutent qu’il puisse survivre. Il se trouve depuis quatre jours aux soins intensifs à l’hôpital de la Sainte famille à Rawalpindi.
  
Par ailleurs, l’agence Asia News informait jeudi dernier
que Kiran George, une jeune chrétienne a été brûlée vive au Pakistan pour qu'elle ne dénonce pas le viol commis sur elle par Mohammad Ahmda Raza, fils d'un musulman chez qui elle travaillait comme domestique.La jeune pakistanaise, brûlée à 80% est décédée deux jours plus tard après une terrible agonie. Après avoir subi ce viol, la jeune fille avait menacé son agresseur de porter plainte, et celui-ci l'a tuée. Mohammad Ahmda Raza, avec l'aide de sa sœur, a aspergé la jeune fille d'essence et a mis le feu.
  
Cet épisode, survenu à Sheikhupura, une ville du Pendjab pakistanais, rappelle la mort tragique de Shazia Bashir, une petite chrétienne de 12 ans violée et tuée par un puissant avocat de Lahore, qui n'a toujours pas été condamné

19:42 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

22 mars 2010

UNION NATIONALISTE .

March 22, 2010 at 6:25am
Objet : UNION NATIONALISTE .
Face "à la montée des périls", il est grand temps de se préparer.
Or, nous connaissons tous le problème en Belgique francophone
où la représentativité politique des nationalistes a été quelque peu
bousculée par des gens qui l'ont mené dans un cul de sac .

Il nous reste néanmoins une alternative, c'est de rassembler tous
les gens se retrouvant dans des valeurs nationalistes et identitaires
et de travailler et combattre ensemble, quelles que soient nos
sensibilités propres, quelles que soient parfois nos rancœurs .
Pensez-vous que les bandes de racailles qui sévissent dans nos
villes n'ont jamais de guerres internes ? cela ne les empêche pas
de faire front contre la police , ne nous montrons pas moins
intelligents que ces racailles !!

Nous n'appelons pas à la création d'un parti unique, nous avons déjà
tous fait nos expériences en ce domaine. NATION demande
simplement que continue et s'amplifie l'unité d'actions qui commence
à s'installer entre le Front National et le Mouvement NATION depuis
quelques semaines , et pour la première fois, des "choses" bougent
concrètement et dans le bon sens, l'unité d'action peut exister et
sur certains points, nous arrivons à être unis sans être confondus .

Soyons de plus en plus forts, soyons de plus en plus unis, soyons aussi
plus adultes. Ne nous laissons plus impressionner par le "politiquement
correct", par les ragots et ne nous laissons plus guider par la rancœur.

ENSEMBLE CONSTRUISONS UNE ALTERNATIVE NATIONALISTE
ET IDENTITAIRE BELGE ET EUROPÉENNE ET ŒUVRONS POUR
LA CONTINUATION D'UNE DYNAMIQUE UNITAIRE !

NATION est un mouvement qui se veut vivant et qui construit sa
doctrine au fur et à mesure, grâce et avec ses militants , il peut en
être de même avec une union des nationalistes , démontrons à quel
point nous pouvons être forts en étant unis !

AMIS DU FN, si ce texte vous plait, n'hésitez pas à le mettre
sur votre profil !

18:39 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Front National+ Nation

Je ne connaissais pas du tout Nation étant élu du FN , les médias ont diabolisé Nation comme nous le FN si la RTBF le dit c'est que c'est vraie ,ne connaissant personne de chez eux je n'ai pas fait dans un premier temps le pas vers eux ,étant profondément patriote fier d'être Belge, égoïste de mes valeurs culturelles aussi bien historiques que culinaires et autres, via face book j'ai eu l'occasion de lire des articles ,de rencontrer des patriotes de Nation et je les apprécie , comme dans mon mouvement je ne suis pas d'accord avec tout ,

chacun sait qu'il suffit parfois d'un court instant pour changer le cours de la destinée d'une région , d'un pays  on nous dit tant de mal ou on évite de parler du FN , de Nation et d'autres partis nationalistes,par  la presse subsidiée , notre liberté d'expression est bafouée!

Extrême droite, nazie, anti -démocrate , anti -social,raciste, xénophobe,et j'en passe,Le FN et Nation ont été qualifiés de tous ces qualificatifs

Nous représentons au FN comme chez Nation je pense une multitude de personnes de toutes nationalités de couche sociale différentes,nous avons tous un point commun défendre et protéger notre Europe , notre Belgique , notre pays vous avez toujours le choix de bien ou mal faire ,le pouvoir d'achat baisse , misère ,exclusion sociale insécurité , violences ,vandalisme , saleté, argent détourné par millions d'euros

Le grand mal qui ronge l'extrême droite le Front national c'est la méconnaissance de nos objectifs , la façon de les réaliser de la censure digne d'une République socialiste ou une dictature bananière ,pourquoi ne pas nous permettre ,FN Nation d'exercer notre droit de nous exprimer d'exposer nos idées ,ça, c'est la démocratie avant que nos ministres que le monde entier nous envie mènent notre pays à une faillite sociale et une débâcle financière ,déjà que Bruxelles et la Wallonie sont devenu un cimetière économique

18:38 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

18 mars 2010

MEURTRE A UCCLE LE 5 MARS

Messieurs,


Imaginez un seul instant que la tragédie de Madame F. LEVEQUE se soit passée au centre de Molenbeek, perpétrée par deux voyous étrangers au quartier, contre une maman voilée.
Il se serait IMMEDIATEMENT rassemblée (spontanément ?) une émeute hurlante et revendicative détruisant et vandalisant tout sur son passage, avec les inévitables pillages.
Le trio « Amnesty International, Droits de l’Homme, Egalité des Chances » aurait IMMEDIATEMENT réagi en clamant leurs postulats (parfois valables) et dépêchant sur place dare-dare l’un ou l’autre porte-parole.
Rien de tel ici, et surtout AUCUNE réaction du trio en question, en particulier de l’ « Egalité des Chances »
Quelle Chance ces crapules ont-elles laissée à leur victime totalement innocente.
Déjà se profilent des éléments de « défense » et déjà doivent saliver les « avocats-caniveaux » façon Magnée, Motte de Raedt et Consorts, spécialisés dans les basses causes indéfendables, mais leur donnant la possibilité de se pavaner devant les caméras.
Ils peaufinent probablement leurs arguments fallacieux défiant la décence et le respect des victimes :
«  C’est un accident – Ils ne voulaient pas tuer –Le coup est parti tout seul – Ils s’excusent – Ce ne sont pas des délinquants, ils n’ont été condamnés qu’une fois – Leur entourage témoigne qu’ils sont des anges – Si le Bijoutier n’avait pas eu d’arme ; ils n’auraient pas du la voler et ainsi l’utiliser – Comme le Bijoutier les menaçaient, ils ont été obligés de se défendre – Ils ont été dépassés par une pulsion irréversible, dominés par une force incoërcible  (Argument honteux de Magnée au procès du père indigne ayant fracassé la tête de son fils à coup de pierres à Freyr  -  évidemment non suivi),  etc.
Le Code de Naturalisation DOIT être changé pour permettre d’en déchoir cette vermine et les renvoyer dans leur pays d’origine, sans appel et sans délai lors de crimes de cet ignoble niveau.
Je serais le fils d’une Maman aussi lâchement tuée, je n’aurais de cesse d’attendre la libération des meurtriers (car –hélas- ils seront un jour libérés) pour régler leur compte pour de bon, quoiqu’il puisse m’arriver.
Il existe des circonstances où la VENGEA NCE est légitime, celle-ci en est une.
Léon  RUBIN
Père du Bijoutier

19:10 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

17 mars 2010

De Decker sénat le 7 mars 10.doc il serait temps d'écouter la population...

 



 Monsieur le Président du Sénat
 
Armand De Decker
 
Palais de la Nation
 
Rue de la Loi 8
 
1009  BRUXELLES
 
 
Monsieur le Président,
 

J’ai eu l’occasion de vous rencontrer à une réunion chez notre ami commun Raymond VAN HOOREN et je suis un frère d’armes aviateur d’Henri
BRANDERS – Union Nationale des Evadés de Guerre.
 

 Suite au tragique hold-up du 5 mars à la Bijouterie de notre fils L.P.RUBIN – Rue Vanderkindere 164,  je me permets de vous faire part de certaines réflexions.
 
 
 
Léon-Philip n’a cure de ses coups et blessures ou du sang versé, ni des dégâts matériels réparables, mais il est moralement TRES affecté de la mort cruelle de Madame F. LEVEQUE, laissant trois orphelins.
 
Que vont-ils devenir, qui en prendra soin ?
 
 
 
Irrationnellement, il se croit en partie concerné car c’est avec son arme, arrachée pendant sa lutte, que les crapules ont lâchement assassiné leur victime en ne lui laissant AUCUNE chance et dont la funeste destinée a été d’être « au mauvais endroit au mauvais moment».
 
Or, il est évident qu’il n’a aucune responsabilité, au même titre qu’un accident mortel n’est pas imputable au propriétaire d’un véhicule volé, ce que nous ne cessons de lui répéter
 
 
 
Une tendance perverse se dessine déjà vers une « défense » invoquant un accident involontaire, le coup est parti « tout seul » sans AUCUNE intention de tuer (alors que plusieurs coups de feu avaient été tirés en l’air dans la fuite des crapules).
 
Ce ne sont pas des délinquants, les anges n’ont été condamnés qu’UNE seule fois précédemment !
 
 
 
Cela étant, les deux criminels sont d’origine allochtone, peut-être naturalisés automatiquement  Belges ? par leur naissance.
 
 
 
M’adressant au Président du Sénat, Avocat et Officier de Réserve, ne serait-ce pas le moment de reconsidérer le CODE DE NATURALISATION ?

 Je suis moi-même naturalisé Belge en 1949, d’origine Suisse, les « doubles nationalités » n’existant pas à l’époque, donc un « nouveau Belge » à l’époque.
 
 
 
Lorsque la Nationalité Belge est accordée à quiconque (fût-il Européen, Africain ou autre), ne peut-elle pas faire l’objet d’une sorte d’engagement ou « Contrat Droits et DEVOIRS ».
 
 
 
Dont une des conditions FONDAMENTALES serait que tout délit grave (dont évidemment crimes de sang)  aurait pour conséquence la Déchéance immédiate sans appel de la Nationalité Belge et le renvoi définitif sur-le-champ du délinquant dans son pays d’origine quel qu’il soit et
 à quelque niveau de génération que ce soit (1ère, 2è, etc).
 
 
 
N’en déplaise aux « Droits de l’Homme, Amnesty International et autres Egalité des Chances »,
 
Madame F. LEVEQUE a-t-elle eu la MOINDRE chance ??
 
 
Telle serait la Règle du Jeu connue de tous , les contrevenants au courant du risque et du prix à payer.
 
 
 
Il est plus que temps de mettre un terme à la faiblesse laxiste congénitale de l’Autorité accordant plus de faveurs et considération aux délinquants qu’aux victimes.

 
 
Ceci n’est qu’un survol de ce problème de violence aveugle, égoïste et gratuite de plus en plus « banale » et perpétrée de plus en plus précocement.
 
 
 
Je termine en saluant le courage physique des deux policiers « auxiliaires » non armés (pourquoi non armés ?) qui ont réagi si rapidement, grâce à…….LEUR PRESENCE.

 
 
Avec ma meilleure considération,
 
 

  
Léon  RUBIN
 

22:42 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

15 mars 2010

deux amis

Deux hommes, tous les deux gravement malades, occupaient la même chambre d'hôpital.

 

L'un d'eux devait s'asseoir dans son lit pendant une heure chaque après-midi afin d'évacuer les sécrétions de ses poumons, son lit était à coté de la seule fenêtre de la chambre.

 

L'autre devait passer ses journées couché sur le dos. Les deux compagnons d'infortune se parlaient pendant des heures. Ils parlaient de leurs épouses et de leurs familles, décrivaient leur maison, leur travail, leur participation dans le service militaire et les endroits ou ils avaient été en vacances.

 

Et chaque après-midi, quand l'homme dans le lit près de la fenêtre pouvait s'asseoir, il passait le temps à décrire à son compagnon de chambre tout ce qu'il voyait dehors.

 

L'homme dans l'autre lit commença à vivre pendant ces périodes d'une heure où son monde était élargi et égayé par toutes les activités et les couleurs du monde extérieur.

 

De la chambre, la vue donnait sur un parc avec un beau lac, les canards et les cygnes jouaient sur l'eau tandis que les enfants faisaient voguer leurs bateaux en modèles réduits. Les amoureux marchaient bras dessus, bras dessous, parmi des fleurs aux couleurs de l'arc-en-ciel, de grands arbres décoraient le paysage et on pouvait apercevoir au loin la ville se dessiner.

 

Pendant que l'homme près de la fenêtre décrivait tous ces détails, l'homme de l'autre coté de la chambre fermait les yeux et imaginait la scène pittoresque.

 

Lors d'un bel après-midi, l'homme près de la fenêtre décrivit une parade qui passait par-là. Bien que l'autre homme n'ait pu entendre l'orchestre, il pouvait le voir avec les yeux de son imagination, tellement son compagnon le dépeignait de façon vivante.

 

Les jours et les semaines passèrent.

 

Un matin, à l'heure du bain, l'infirmière trouva le corps sans vie de l'homme près de la fenêtre, mort paisiblement dans son sommeil.

 

Attristée, elle appela les préposés pour qu'ils viennent prendre le corps.

 

Dès qu'il sentit que le moment était approprié, l'autre homme demanda s'il pouvait être déplacé à coté de la fenêtre.

 

L'infirmière, heureuse de lui accorder cette petite faveur, s'assura de son confort, puis elle le laissa seul.

 

Lentement, péniblement, le malade se souleva un peu, en s'appuyant sur un coude pour jeter son premier coup d'oeil dehors.

 

Enfin, il aurait la joie de voir par lui-même ce que son ami lui avait décrit. Il s'étira pour se tourner lentement vers la fenêtre près du lit.

 

Or, tout ce qu'il vit, fut un mur !

 

L'homme demanda à l'infirmière pourquoi son compagnon de chambre décédé lui avait dépeint une toute autre réalité.

 

L'infirmière répondit que l'homme était aveugle et ne pouvait même pas voir le mur.

Peut-être a-t-il seulement voulu vous encourager, commenta-t-elle.

 

 

Epilogue :

 

Il y a un bonheur extraordinaire à rendre d'autres heureux, en dépit de nos propres épreuves.

 

La peine partagée réduit de moitié la douleur, mais le bonheur, une fois partagé, s'en trouve doublé.

 

Si vous voulez vous sentir riche, vous n'avez qu'à compter, parmi toutes les choses que vous possédez, celles que l'argent ne peut acheter.

 

Aujourd'hui est un cadeau, c'est pourquoi on l'appelle présent.

14:03 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

12 mars 2010

les mots façonnent les esprits puis modifient la manière de penser.

les mots façonnent les esprits puis modifient la manière de penser.


Quelques exemples de la novlangue (nouvelle langue): les mots façonnent les esprits puis modifient la manière de penser .. 
 

·       Ne dites plus clandestin mais candidat à l'immigration (Figaro)

·       Ne dites plus clandestinimmigré illégal, ni même sans-papiers, mais privés de papiers (source)

·       Ne dites plus discrimination positive mais encadrement différencié (Belgique) (voir)

·       Ne dites plus quartier à majorité immigrée mais quartier populaire (tous les médias)

·       Ne dites plus ni crimesagressionsviolences, mais plutôt actes de délinquance ou incivilités. Et encore mieux bêtises (source)ou faux-pas (France 2).               Récent : les inconduites (CNRS)

·       Ne dites plus émeutes ou guerre des gangs mais incidents (partout)

·       Ne dites plus immigration mais mobilité européenne (Frattini, commissaire européen) (voir)

·       Ne dites plus immigré mais client (autorités finlandaises) (voir)

·       Ne dites plus bandes mais identités de quartier.  (LCI.fr)

·       Ne dites plus des bandes de noirs et d'arabes mais des jeunes qui se regroupent souvent sur des considérations ethniques »(Belgique) (voir)

·       Ne dites plus  enfants d'immigrés mais enfants issus de familles d'éducations éloignées (source)

·       Ne dites plus attraper les voleurs mais lutter contre les délits d'appropriation (France) (voir)

·       Ne dites plus des vauriens font des graffitis mais des graffeurs habillent la ville de couleurs ». (source)

·       Ne dites plus un voyou notoire mais un individu défavorablement connu de la justice (tous les médias)

·       Ne dites plus mosquée mais centre culturel et religieux. (partout)

·       Ne dites plus fusillade mais bagarre par balles (source)

·        

·       Ne dites plus Belges attaché à son pays, à sa culture et fier de son drapeau mais raciste

 

22:06 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg