11 décembre 2009

Je ne mens pas

 
 

Si vous traversez la frontière nord-coréenne ILLICITEMENT vous en prenez pour 12 ANS de dur labeur.

Si vous traversez la frontière iranienne ILLICITEMENT vous êtes détenu INDÉFINIMENT.

Si vous traversez la frontière afghane ILLICITEMENT, vous êtes fusillé.

Si vous traversez la frontière de l'Arabie Saoudite ILLICITEMENT vous serez emprisonnés.

Si vous traversez la frontière chinoise ILLICITEMENT on n’entendra plus jamais parler de vous.

Si vous traversez la frontière vénézuélienne ILLICITEMENT vous serez considéré comme un espion et votre destin sera scellé à jamais.

Si vous traversez la frontière cubaine ILLICITEMENT vous serez considéré comme prisonnier politique et vous pourrirez en PRISON.

Si vous traversez la frontière Belge ILLICITEMENT, vous trouverez:

- Un travail, un permis de conduire, une carte de sécurité sociale, l’aide sociale, les bons d'alimentation, CARTES DE CRÉDIT, loyer subventionné par l’ état et possibilité d’obtenir un prêt pour acheter une maison, ÉDUCATION gratuite, SANTÉ et dans de nombreux cas vous pourrez voter.

 

22:52 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

24 novembre 2009

Mrax encore

Le Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Xénophobie (MRAX), sous votre présidence, Monsieur Bouhlal, c’est l’histoire d’un naufrage. Autrefois unanimement respectée, votre association a perdu tout crédit. Elle ressemble à un bateau ivre. Capitaine de ce rafiot à la dérive, vous rassemblez les derniers matelots qui n’ont pas déserté l’équipage, vous vous admirez dans votre miroir, et vous pensez que vos petites affaires vont pouvoir redémarrer, comme avant.

Vous avez convoqué, pour ce 1er décembre, Monsieur Bouhlal, une assemblée générale du MRAX. Cette assemblée sera une farce. Elle vous (re)plébiscitera à la tête du mouvement. Et pour cause : elle est composée très majoritairement de partisans de l’islam radical, que vous avez recrutés dans des conditions douteuses. Un exemple : en 2007, à la veille d’une assemblée générale décisive, vous avez fait approuver, en bousculant les statuts du MRAX, une liste de 75 nouveaux membres, dont 45 sont d’origine arabo-musulmane et sont généralement connus pour leur vision rigoriste et/ou agressive de l’islam. Parmi eux, l’organisateur des derniers spectacles belges de Dieudonné (plusieurs fois condamné pour propos antisémites), des membres et sympathisants des Frères Musulmans, des militants du parti islamo-gauchiste Egalité, de la Ligue islamique interculturelle de Belgique, de Présence musulmane Belgique…

Une assemblée générale pour sortir de la crise ? Quelle illusion, Monsieur Bouhlal ! Vous n’avez plus l’autorité morale pour diriger le MRAX. Vous êtes devenu un repoussoir pour le vrai combat antiraciste. Devant l’étendue du désastre, nous vous demandons d’avoir le courage de démissionner.

Avec l’argent public, soit près de 3 millions d’euros de subsides sur une période de cinq ans – notre argent ! – vous menez une offensive au service d’une minorité de musulmans qui veulent autoriser partout le voile islamique, à l’école et dans les administrations, imposer des horaires séparés hommes-femmes dans les piscines, interdire à leurs filles de participer aux cours d’éducation physique et aux voyages scolaires, adapter les jours fériés en fonction du ramadan…

Vous avez transformé le MRAX en syndicat de l’islam rétrograde. Sous votre présidence, le MRAX n’est plus le MRAX, il est devenu le MRI : le Mouvement contre les Racistes Islamophobes, ces derniers étant, selon vous, tous ceux qui critiquent un certain islam et résistent à ses attaques contre nos valeurs d’émancipation, de tolérance et d’égalité hommes-femmes.

Lorsque vous stigmatisez ce que vous appelez avec dédain les « visages pâles » et la « clique d’universitaires blancs », vous alimentez le racisme anti-Blanc. Celui-ci serait-il plus acceptable, à vos yeux, que le racisme anti-Arabe ? Lorsque vous qualifiez de « personne remarquable », un administrateur du MRAX publiant sur son blog des textes qui, de votre propre aveu, « glissent vers l’antisémitisme », vous banalisez le racisme anti-juif.

Votre gestion catastrophique a fait du MRAX le symbole du mal governo, du clientélisme et du communautarisme. La quasi-totalité des travailleurs du MRAX dénoncent vos méthodes brutales et votre despotisme. Vous alimentez la haine que vous prétendez combattre. Votre bilan est noir. Dans n’importe quelle entreprise ou association sérieuse, vous seriez licencié sur le champ. Mais le MRAX n’est pas une entreprise ou une association sérieuse. Côté pile, c’est une organisation hyper-politisée, noyautée par la gauche radicale pro-islamiste. Côté face, le MRAX est le fer de lance du nouvel obscurantisme musulman.

En manipulant l’Assemblée générale de ce 1er décembre, vous gagnerez peut-être quelques semaines, Monsieur Bouhlal. Mais vous perdrez encore un peu plus votre dignité. C’est pourquoi nous vous demandons de choisir la seule voie raisonnable : démissionnez de la présidence du MRAX ! Seule une personne au-dessus de tout soupçon peut mener le combat pour tous les racismes, toutes les discriminations, toutes les injustices.

Cette pétition, ainsi que la liste de ses signataires, sera transmise le 30 novembre prochain, à la Ministre-Présidente de la Communauté française, Madame Fadila Laanan, qui a dans ses compétences le secteur de l’Education permanente et dont dépend, pour l’essentiel, le financement du MRAX.

http://www.lapetition.be/en-ligne/petition-pour-la-demission-du-president-du-mrax-monsieur-radouane-bouhlal-5634.html

Je vous invite à signer la pétition, à e-mailer le lien à vos amis, à rejoindre le groupe sur Facebook et à y inviter vos amis. Grand merci.

invitez vos amis en masse sur ce groupe afin d'augmenter le pouvoir de pression et de crier halte au racisme anti-occidental

Daniel Mahieu

22:09 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

22 novembre 2009

A quoi sert le Mrax ?

A quoi sert le Mrax ?

 

Les activités du MRAX en 2008 se résument comme suit :

 

Ouverture de dossiers relatifs à des plaintes en matière de racisme, xénophobie, antisémitisme : 95 plaintes ont été instruites. 10% de plaintes relèvent de l’islamophobie (soit 9,5 plaintes) et 61% des plaignants sont originaires d’Afrique du Nord et de Turquie (soit 58 plaintes). Le MRAX déclare généralement renvoyer les plaignants vers le Centre d’Egalité des Chances et de la Lutte contre le Racisme. (Clairement, le MRAX reconnaît qu’il fait double emploi avec le CECLR. Le rapport ne mentionne pas combien de dossiers étaient recevables. Stricto sensu, le Belge n’est donc pas raciste : 95 dossiers ouverts pour 4.000.000 de wallons et bruxellois francophones, c’est vraiment rien. Ou bien, autre explication, le MRAX ne sert strictement à rien).

 

Aide au public en matière d’accès au droit social : 744 demandes traitées dont 2 dossiers de plaintes. Le MRAX offre au public une aide juridique pour l’obtention des diverses allocations sociales, logements sociaux, CPAS, chômage, … Cette aide au public ne relève pas de l’objet social de l’ASBL et n’a rien à voir avec la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie.

 

Aide au public en matière du droit des étrangers : 3085 dossiers ouverts. Le MRAX intervient pour assister les candidats demandeurs d’asile, les candidats à l’acquisition de la nationalité belge, etc à compléter leurs dossiers administratifs. Encore une fois, rien à voir avec l’objectif social de l’ASBL.

 

Centre de documentation : accès à la bibliothèque du MRAX : 27 demandes en un an.

 

Formation : 172 heures de formation ont été données dans les écoles, associations de jeunes, etc en 2008 et ont touché 821 élèves. Le contenu des formations n’est en général pas accessible.

Il faut ajouter l’organisation d’une semaine contre le Racisme dont la rentabilité n’est pas prouvée (autopromotion) et prises de position via communiqués de presse contre la suppression des dossiers inscription/mixité de Dupont, contre l’interdiction du port du voile, pour la défense des Palestiniens de Gaza, pour le boycott des produits israéliens, etc.

 

Pour ce faire, le MRAX a eu besoin en 2008 de 13 administrateurs et de 18 permanents il reçoit 600.000 euros de subsides de la part des pouvoirs publics.

 

Le core business du MRAX n’est donc pas le traitement des plaintes contre des actes racistes, xénophobes ou antisémites ou la « formation » de jeunes, mais bien l’assistance administrative aux étrangers (3085 dossiers) et aux demandeurs d’aide sociale (744 dossiers). A nouveau, double emploi avec les services des CPAS et des administrations communales, Office des étrangers. Rien à voir avec l’objet social de l’ASBL.

 

Si on recentre le MRAX sur son objet social, on garde 172 heures de formation, 27 demandes de documentation et 95 dossiers de plaintes dont la plupart sont redirigées vers le CECLR. Soit 294 actions à 2000 euros par action, à charge du contribuable.

 

A noter aussi que l’objet social du MRAX ne les autorise pas à développer une ligne politique et idéologique, ce qu’ils font allègrement.

 

Alors quid de la justification de maintenir en l’état cette ASBL et son C.A. grâce à des subsides publics ? Comment peut-on prétendre laisser continuer de telles dérives et combien d’enquêtes ‘internes’ seront nécessaires pour remettre le Mrax dans ses rails ?

18:04 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

18 novembre 2009

et c'est pas fini

Nous allons devoir bientôt changer le drapeau wallon par un préservatif jaune et rouge ,car celui -ci reflète beaucoup mieux la politique actuelle menée par le gouvernement.

Un préservatif permet l'inflation, stoppe la production,détruit la génération future et vous donne un sentiment de sécurité alors que l'on est en train de se faire mettre

10:56 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

17 novembre 2009

Les ghettos

Les ghettos de Bruxelles Un député Groen écrit :

Je réside à Forest, tout près d’un quartier qui s’étend de la rue de Mérode jusqu’à la gare du Midi et que l’on ne peut décrire autrement que comme un ghetto, même avec le plus grand parti pris pour le multicuralisme.

Ma fille a depuis longtemps renoncé à entrer dans ce quartier. Histoire qu’elle s’y sente bien à l’aise, elle y a été très souvent (et une fois de trop) insultée. Je le traverse quotidiennement à vélo et y vis toujours une nouvelle aventure. Voitures stationnées en double file, conducteurs qui bloquent le carrefour pour parler entre eux, jeunes qui traînent et qui vous dévisagent comme si vous entriez dans leur domaine privé.

N’essayez surtout pas de prendre la parole lorsque vous manquez de peu d’être renversé : la dernière fois que je m’y suis risqué, j’en ai pris plein la figure de la part d’un observateur, lequel ne devait pas avoir 16 ans, qui conclut une tirade des plus blessantes par le message « Nique ta mère ». C’était encore moins grave que la fois précédente, lorsqu’un autre jeune conducteur maghrébin avait été vexé par mon comportement : j’avais osé prendre ma priorité. Son honneur avait été à ce point offensé qu’il ne pouvait, semble-t-il, le rétablir qu’en me crachant au visage…

Donc surtout : se taire. Parce que lorsque vous essayez d’expliquer que 70 km/h est une vitesse trop élevée en zone 30, vous heurtez de front la dignité d’un jeune nouveau Belge qui ne peut pas supporter que quelqu’un lui interdise quelque chose et qui est déjà prêt à en découdre.

Il y a une vingtaine d’années, j’étais convaincu que les jeunes nouveaux Belges seraient rapidement assimilés. Mais maintenant, à Bruxelles, a grandi une génération de « rebels without a cause », qui se sent toujours dépitée et lésée. Qui ne doit répondre de rien, c’est toujours la faute d’autrui : de l’autorité, des Belges racistes. Et à l’intérieur de leur propre famille, les jeunes garçons maghrébins sont intouchables. Lorsque la police a arrêté un jeune à Molenbeek, le père a immédiatement organisé une manifestation parce que son fils « ne volerait pas même une pomme ».

L’année passée, une étude de l’ULB a montré que les efforts déployés par les autorités dans les quartiers à problèmes ont fait en sorte que les jeunes ne voient plus la nécessité de les quitter. Ainsi se crée un esprit de village dans une grande ville.

La fille d’amis marocains a un petit ami belge. Elle ne sort jamais avec lui dans ce quartier, parce qu’elle y est immédiatement apostrophée. Car pratiquement tous les jeunes allochtones ont beau avoir la nationalité belge, ils ne s’identifient aucunement à ce pays. Bien au contraire : « Belge » est une injure…

Vous ne rencontrez pratiquement jamais de jeunes femmes seules dans le quartier. Et encore moins dans les tavernes : elles n’y sont même pas tolérées. Lorsqu’une collaboratrice de la commune y commanda un café, on lui fit très vite comprendre qu’elle ne devait pas compter être servie. Lorsque j’entre à vélo dans le quartier Mérode, je sais que jusqu’au delà de la gare du Midi , je n’apercevrai pas une seule femme à une terrasse de café. Et je ne parle même pas encore de la morale sexuelle hypocrite qui exige que les jeunes femmes allochtones restent vierges jusqu’à la nuit nuptiale, alors que chacun sait que les hôpitaux bruxellois réparent l’hymen par une simple opération…

Jusqu’à la semaine passée, un artiste franco-marocain présentait une exposition remarquable à Bruxelles : une série de tapis de prières avec des chaussures. La galerie d’art fut immédiatement la cible de menaces téléphoniques, la vitrine devant l’œuvre fut souillée et endommagée. L’agitation fut suscitée par une paire de chaussures rouges à talons hauts exposée près d’un tapis de prières. C’est ainsi que l’artiste voulait aborder la question de « la place de la femme dans l’islam ». Mais ce n’est déjà plus possible à Bruxelles : l’exposition fut démontée après quelques jours.

Nous devons peut-être nous demander pourquoi nous avons accepté que des principes comme la liberté de l’artiste et l’égalité des droits des hommes et des femmes ne s’appliquent pas à tous dans ce pays.

Pourquoi n’osons-nous pas nous lever pour ce qui est au fond essentiel : le respect des lois et des valeurs du pays dans lequel nous vivons ? Interdire le port du foulard n’est pas une solution. Mais pourtant, comment faire comprendre avec force que nous osons défendre ce que nous considérons comme important ? Nous devons peut-être y réfléchir.

Le mérite de la gauche fut de réclamer plus d’attention pour la discrimination et l’exclusion sociale. Le problème est malheureusement plus profond : nous avons eu peur d’être accusés d’imposer nos valeurs aux allochtones. Ces valeurs me sont bien trop chères pour les laisser se perdre.

 

 

 

11:46 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

16 novembre 2009

interdir d'interdire

 

A force de s'interdire de prononcer un certain nombre de mots ont fini par ne plus voir les choses qui sont évidentes.

La Wallonie d'aujourd'hui est manifestement en proie à une crise de criminalité grave, regardez la classe subventionnée médiatique et la classe politique auto proclamée démocratique, ne parle jamais que de délinquance et de délinquants et ils disent des délits.

Le fait de prendre une arme et de faire des cartons sur tout ce qui bouge ce n'est pas un délit, pas une incivilité, c'est un crime

Le politico-correct appelle de moins en moins les choses par leurs noms, hors tout psychologue ,même en herbe ,vous le dira, ce que l'homme ne sait pas désigner, il ne peut pas l'affronter.

Un pays qui petit à petit se rétracte devant la réalité, la réalité qui est devenue insupportable à des bureaucraties de gens repliés sur eux -mêmes, enfermés dans des bureaux ,des ministères , quand la réalité est devenue trop crue, trop désagréable, elle est devenue insoutenable et donc on appelle des crimes des délits, des délits des incivilités, on fini par ne plus voir la réalité des choses de la vie

Si je dois résumer ,il faut arrêter la fuite devant la réalité des évènements ,de l'actualité, de notre vie

Je connais la solution!!!!!

 

19:38 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

07 novembre 2009

LES PRISONS

Les prisonniers de Belgique.

Notre gouvernement a de nouveau trouvé une solution "à la belge"!!!!!!

Nos prisonniers seront envoyés en villégiature en Hollande au prix


166€ par personne par jour en pension complète (*)

Facile à calculer: 30 000 000€/an divisés par 500 prisonniers divisés par 365 jours = 164,38€/prisonnier/jour en pension complète.

Certains hôtels en Ardenne  à la côte vont pâlir de jalousie, eux qui ne demandent
que 100€ à 120€/jour/personne/ en pension complète et encore
pour des périodes d'occupation de 3 à 4 mois par an!!!!! soit des taux de remplissage de 30 à 40%!


Et encore, le prix de revient en Hollande est calculé pour une prison pleine
du 1 janvier au 31 décembre.

Hôteliers Belges, faites un effort, offrez vos chambres au gouvernement; revenu assuré, occupation 100% pour 3 ans au moins, bref le pied.

Comment faire  pour faire comprendre aux Belges où part leur argent, durement gagné.

Un belge qui ne gagne que 1500€/mois soit 50€/jour (après impôt!)

Nous ont sait, on a des solutions ,pas celles que vous pensez

20:01 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg