05 février 2009

On arrive

Mains propres et tête haute
Le Front National veut s'adresser à ceux qui souffrent et dont on ne parle pas, à ces personnes qui vivent la peur au ventre face à la terreur de petits caïds impunis, à ces salariés qui travaillent dans la crainte permanente de perdre leur emploi et qui doivent s'acquitter d'un taux d'imposition exorbitant, aux indépendants qui contribuent largement à la prospérité de notre pays mais qu'on matraque de taxes et de paperasserie administrative, aux parents qui ne supportent plus de voir leurs enfants rackettés à la sortie de l'école, à ces femmes mariées de force, excisées, violées, battues et qui se murent dans le silence. Le Front National est votre parti. Qu'il soit dès lors évident que le Front National n'hésitera pas à briser les tabous politiques, à combattre les petites et grandes lâchetés des autorités qui, tolérant l'intolérable, excusant l'inexcusable, ont choisi le déshonneur des compromissions en sacrifiant nos valeurs de justice, de liberté et de responsabilité sur l'autel d'intérêts bassement électoraux

15:46 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

02 février 2009

FN

 
 
Le Bureau Politique du FN a désigné Monsieur Quentin de Launois comme nouveau Secrétaire politique et le désigne également comme tête de liste à Liège pour les élections régionales.

Monsieur de Launois a 26 ans et il est politologue de formation.
 
Pour contacter M. de Launois : 0499 43 46 91 et secretariat.politique@fn.be

*
Le FN prend bonne note du fait que la présidente du « Comité belge Ni Putes Ni Soumises », Madame Fatoumata Sidibé, représentera le FDF aux élections régionales à Bruxelles, comme l’a annoncé Olivier Maingain.

La présidente de «Ni Putes Ni soumises» affirme que le FDF est, à ses yeux, «l'aile gauche du MR», elle y voit « un parti progressiste ».  Voilà une information que chaque électeur libéral devrait connaître.

*

Concernant les problèmes de copropriété 
: Le Front National, constatant que plus de 3 millions de citoyens vivent dans un immeuble régi par le régime de la copropriété forcée, s’inquiète des lacunes du Code civil en ce domaine, et spécialement concernant le statut et les pouvoirs des syndics.
 
Le FN dénonce les abus dont font preuve certains d’entre eux et s’alarme de la nécessité pour des copropriétaires chaque jour plus nombreux de devoir intenter un recours auprès du Juge de paix afin de faire valoir leurs droits. L’encombrement des tribunaux qui en découle nuit à l’administration d’une bonne Justice dans un délai raisonnable et conduit à un sentiment d’impunité. De plus, le coût de ces procédures n’est pas négligeable pour les citoyens confrontés de plein fouet à la crise.
 
Le Front National propose d’améliorer la transparence de la gestion des immeubles en copropriété et de redéfinir le statut mais aussi la formation obligatoire du syndic, en permettant un meilleur contrôle de ses activités par les copropriétaires et d’éventuelles sanctions en cas de faute par le biais d’une procédure simplifiée et accélérée, sous le contrôle d’un magistrat.
 
Notre formation a déjà fait des propositions législatives en ce sens au Sénat et s’engage à l’avenir à poursuivre sa politique de défense des copropriétaires.



30.000 viols qui se produiraient  annuellement en Belgique

Le FN souhaite revenir sur la consternante information de la libération de 634 délinquants sexuels entre le 1er janvier et le 30 juin 2008. Le FN relève avec stupéfaction que seuls 17 % de ces délinquants étaient arrivés à fond de peine.
 
Le FN rappelle que selon les chiffres de la police fédérale, ce sont environ 3.000 viols qui se déroulent chaque année en Belgique. De l’aveu même du MR (voir propositions de loi Defraigne et Brotchi consacrées à la problématique), seul 1 cas sur 10 fait l’objet d’une plainte. Dès lors, ce sont 30.000 viols qui se produiraient  annuellement en Belgique.
 
Le FN constate une fois de plus qu’en Belgique, l’impunité demeure la norme pour les crimes sexuels,  comme en témoigne cette affaire ignoble où un individu a violé sa petite fille de 3 ans et s’en est tiré avec 2 ans de prison.
 
Le FN juge en outre que la très récente proposition du CD&V (visant à porter de 3 à 15 ans la durée avant laquelle un pédophile peut demander sa réhabilitation)  constitue un coup d’épée dans l’eau qui ne préviendra en rien de futurs viols de se produire.  
 
Le FN  observe toutefois que le CD&V admet (enfin) que les cas de récidive sont «nombreux».
 
Compte tenu de ce qui précède, le FN demande la mise en place de la rétention de sûreté afin de protéger efficacement les femmes et les enfants de ce pays.
 
Concrètement, une fois sa peine totalement purgée, un individu condamné pour faits de pédophilie et/ou de viols ne sortira pas de prison tant que sa dangerosité n’aura pas été totalement écartée par une commission ad hoc.

*

Le FN souhaite également revenir sur le «fameux»  décret mixité qui n’en finit pas de démontrer son inanité. Le FN déplore le fiasco et la véritable loterie qui s’en est suivi dans 75 écoles. Le FN dénonce que le destin de nos enfants se joue «au hasard».
 
Le FN relève que la liberté d’enseignement, droit constitutionnel, a une nouvelle fois été bafouée par un parti (CDH) qui est censé la défendre.
 
Pour le FN, ce décret est aux antipodes du principe de la «Liberté du père de famille» qui doit pourtant rester la règle démocratique absolue.
 
Plus largement, le FN déplore la  persistance des écoles «ghettos» où l’autorité des enseignants est sans cesse remise en cause par certains élèves, où les savoirs de base ne sont plus enseignés et où la drogue et les armes circulent à profusion.

Pour le Bureau Politique,

20:06 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

28 janvier 2009

La dernière ligne droite

L’Europe entière est sous le choc du drame indescriptible de Dendermonde.

 
L’horreur et l’effroi nous serrent  le cœur parce que cette tragédie touche l’innocence et la pureté de l’enfance.
 
Rien ne peut excuser ce geste fou, aucune analyse de société ne peut cadrer cet événement qui dépasse l’entendement.
 
Pourtant, il se trouve déjà des psychologues, et des psychothérapeutes, qui ont osé comparer l’indicible avec les événements de Gaza (VRT, émission PHARA le 26/01/09).
 
Oui, disent-ils, ce massacre est terrible, mais ceux qui sont bouleversés par ce drame ont-ils été tout aussi bouleversés par  le massacre des enfants lors du conflit dans la bande de Gaza ?
 
Quel abominable raccourci ! Quelle scandaleuse comparaison !
 
Comme si nos compatriotes étaient TOUS racistes parce qu’ils n’ont pas TOUS défilé dans les rues en scandant les slogans d’un conflit qui dure depuis plus de 60 ans.
 
Comme si l’émotion ressentie pour les victimes de Dendermonde était en quelque sorte de mauvais aloi, voire coupable.
 
Nous en avons assez des donneurs de leçon de morale, des inquisiteurs de la pensée politiquement correcte, des psychomachinchoses qui feraient mieux de consulter leurs confrères.
 
L’équipe du Bastion et les familles des élus, des cadres et  des membres du Front National présentent leurs condoléances aux parents des victimes et souhaitent un bon rétablissement aux blessés.
 
L’heure n’est pas à la politique, mais au recueillement et à la fraternité.
 
Demain, il faudra agir pour que pareille catastrophe ne puisse plus avoir lieu.

Reste que les jours s’égrènent et que l’échéance du 7 juin 2009 approche, date a laquelle auront lieu les élections européennes et régionales.

Comme vous le savez, pour le Front National, défendre ses idées relève d’un parcours d’obstacles parsemé d’embûches et de chausse-trappes.

Sachant que le Front National peut créer la surprise, les vieux partis du pouvoir ont lancé une offensive d’une violence inouïe à son encontre.

Une requête présentée par ces partis devant le Conseil d’Etat vise à retirer la dotation financière au FN qui est déjà en situation financière plus que précaire suite à la gestion délictueuse de l’équipe précédente.
 
Que les choses soient claires : il ne s’agit pas ici de défendre les droits de l’homme ou les vertus outragées de la démocratie, ni même de lutter contre un racisme supposé.
 
Il s’agit d’éliminer de la bataille politique un parti en plein développement, qui a su se débarrasser de ses « parvenus », contrairement à TOUS les autres, et qui représente désormais un danger pour un pouvoir jusqu’à présent inamoviblement confit dans ses turpitudes.

Parmi les obstacles auxquels nous devons faire face, il y a les 5.000 signatures d’électeurs qu’il faut récolter pour avoir le droit de se présenter aux élections européennes.

Je veux ici remercier du fond du cœur celles et ceux qui ont cheminé sur les trottoirs de nos villes et de nos villages dans des conditions atmosphériques parfois extrêmes, pour obtenir ces signatures.
 
Ils ont essuyé des insultes ou de l’indifférence, mais ils ont aussi pu prendre le pouls de nos concitoyens et ils ont très souvent été accueillis avec enthousiasme.
 
Ils ont l’étoffe des héros.
 
Malheureusement, alors que nous abordons la dernière ligne droite, nous devons encore récolter de nombreuses signatures.
 
Aussi, je vous demande de nous aider à les réunir. Je vous demande d’accomplir cette mission comme un acte de patriotisme. Demandez-nous des formulaires, faites les remplir par les membres de votre famille et vos amis et renvoyez les nous.
 
D’avance, je vous remercie pour votre engagement et de votre courage.

Daniel Huygens
Président du Front National

16:41 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

25 janvier 2009

Honteux !!!

HONTE A LA JUSTICE BELGE !
 
 


Vive la Belgique ..... et tout particulièrement son système judiciaire!

Allez encore être motivé de travailler pour 'cette justice-là!'

Chers amis, nous venons de nous enfoncer encore un peu plus dans le laxisme, l'injustice et l'impunité la plus totale ... Comme quoi tout est possible !

Vous souvenez-vous de la terrible agression dont avait été victime Patrick ? Je vais vous rafraîchir la mémoire ..

Les faits se déroulent le soir du 27 avril 2007, à la station de  métro Delta.

Quatre jeunes, complètement bourrés, s'en prennent à un homme de 48 ans.
Ils encerclent leur victime pour lui voler son   portefeuille, avant de
commencer à la tabasser.
L'agression, filmée par les caméras de surveillance du métro, est très violente : la victime, tête à l'avant, est projetée à plusieurs reprises contre les murs de la station.
Alors que l'homme tente de s'enfuir, il est rapidement rattrapé par ses agresseurs qui continuent le passage à tabac jusqu'à ce qu'il ne bouge plus.
L'un des agresseurs saute sur le thorax du malheureux totalement inanimé. Les images sont suffisamment éloquentes pour montrer à quel point cette agression est en fait une tentative de meurtre.
Abandonnant leur victime presque morte, les voyous quittent ensuite la station pour continuer leur ignoble beuverie.

Les auteurs seront interpellés quelques jours après, l'un d'eux ayant été reconnu par un policier car il était déjà connu suite à un fait de viol sur mineure !
Il dénoncera ses complices et tous passeront aux aveux ...

Pendant plusieurs mois, la victime est restée dans un coma profond.
Aujourd'hui, cet homme ne peut plus marcher, a perdu la mémoire et est dans l'incapacité de survivre seul.
On aurait espéré que la justice, à la vue des images, prenne une décision exemplaire et prononce des sentences à la hauteur des souffrances qu'endure la malheureuse victime.

Je vous laisse juger car le verdict vient de tomber
:
des peines de 3 à
5 ans de prison
avec sursis pour trois agresseurs, et une peine de 150 heures de travaux pour le quatrième pour non-assistance à personne à danger.

En résumé aucun des quatre agresseurs ne passera un seul jour en prison !!!

 Incroyable ? Non ... Du Belge ! Du pur Belge !!! Je terminerai donc par quelques remerciements ...

Merci à Laurette pour sa merveilleuse justice, merci aux socialistes et aux autres pour leur politique laxiste au possible, merci aux médias pour faire bien trop souvent l'impasse sur des événements aussi terrifiants que celui-ci, et surtout : merci aux citoyens de continuer à voter pour les mêmes imbéciles, encore et encore ..

 

 

Pour ceux qui n'auraient pas encore pu apprécier, voici la preuve en images :

 http://fr.youtube.com/watch?v=B02w9Zr8xQU

 Diffusez à profusion, car il y a fort à parier que l'on ne parlera plus de cette histoire dans les médias.

18:33 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

22 janvier 2009

Psychiatric Park

Psychiatric Park

 

Pour sauver ce qui reste à sauver, il faut d’abord poser le bon diagnostic.

 

Nom de la maladie:

le socialisme!

Nature de la maladie:

Trouble du comportement politique, économique et social se caractérisant par la construction d’une réalité imaginaire et d’une fiction constructiviste qui développent chez le patient des pulsions totalitaires et monomaniaques. Tout rappel à la réalité est perçu comme une agression qui doit être sanctionné avec la plus grande vigueur. Le patient croit à ses chimères: le PS se présente comme générateur de richesse sociale alors qu’il n’a fait que canaliser le résultat de la production des entreprises. Si on pense que l’entreprise qui crée des richesses doit développer son propre marché, il est de l’intérêt de l’entreprise d’augmenter le pouvoir d’achat de la population. Si les pensions sont plus élevées aujourd’hui qu’hier, c’est évidemment le résultat du travail des entreprises et des entrepreneurs. Le socialisme pourfend ceux-ci au nom d’une pseudo exploitation des masses dites laborieuses sans voir que les chefs d’entreprises travaillent 80 heures par semaine et leurs employés moins de la moitié. Les socialistes dénoncent ceux qui «s’en mettent plein les poches» sans vouloir comprendre que l’entrepreneur prend des risques et qu’il peut tout perdre et que, dans leur construction mythomaniaque, ils ont créé leur propre «noblesse» et leur propre bourgeoisie, celle du profitariat des «parvenus» ministériels et parlementaires, celle des apparatchiks et des «camarades». Pour bien comprendre leur psychologie déglinguée, il faut savoir que l’un des éléments de la pathologie socialiste est le besoin refoulé d’identification à l’entrepreneur qui a «réussi». Or, si les éminences socialiste ont choisi ce parti, c’est parce qu’ils n’ont pas leur place dans le monde performant de l’entreprise. Il suffit de voir les Happart et autres Lizin à l’œuvre pour s’en convaincre. Ce besoin refoulé, cette frustration issue de la perception subconsciente de leurs manquements et de leur insuffisance crée chez le patient une schizophrénie dangereuse pour le patient lui-même et pour son entourage.

 

Symptômes de la maladie:

 

tendances autodestructrices et suicidaires, phénomènes d’automutilations sociales. Le patient préfère entraîner un peuple entier dans la misère et le chaos plutôt que de reconnaître ses errements. Le patient socialiste ne reconnaît jamais ses fautes et ne se remet jamais en question. Il croit obsessionnellement à la «justesse» et à la «grandeur» de ses idées. Il préférera qu’une entreprise ferme ses portes, mettant ainsi des centaines ou des milliers de travailleurs au chômage, plutôt que de trouver un accord équilibré en tenant compte des contingences de l’entreprise moderne confrontée à une concurrence mondiale sans merci.

 

Traitement de la maladie:

 

Internement et suivit médicamenteux. Lecture des œuvres complètes de Milton Friedmann et lecture à haute voix, trois fois par jour de sa célèbre sentence: «Il n’y a pas de liberté politique sans liberté économique préalable».

Je souhaite rassurer mes lecteurs et électeurs en faisant le serment que je m’opposerais toujours au remboursement des frais de traitement du socialisme  par l’INAMI.

 

(article publié dans « A Droite »)

 

19:13 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

18 janvier 2009

L’acharnement contre le FN rénové continue…

L’acharnement contre le FN rénové continue…

Lu sur le blog du Brabant Wallon

A peine les vacances terminées, le système particratique se remet une nouvelle fois en marche contre sa cible favorite en voulant frapper là où ca fait mal : le portefeuille.

11 parlementaires ont en effet déposé une requête au conseil d’état pour suspendre le financement public du Front national pour « hostilité manifeste envers les droits et libertés garantis par la Convention européenne des droits de l’Homme ».

« Ses élus distillent un message raciste et xénophobe (…), précise la requête. Qui plus est, ses principaux dirigeants affichent de manière récurrente leur sympathie, si ce n’est leur nostalgie, à l’égard du régime nazi. » (…) « Ils ne cessent de marteler ad nauseam l’idée que les membres de groupes identifiables, des étrangers et des allochtones (illégaux, personnes naturalisées, demandeurs d’asile, etc.) ne doivent pas bénéficier du statut d’égalité des droits dans la société et ne peuvent prétendre au même respect que les autres individus. Mieux, ils sont en général présentés sous un jour extrêmement défavorable (milieu criminogène, profiteurs, moeurs suspectes, fraudeurs etc) » (source : le soir)

Disons le dès à présent, les justifications invoquées ne sont que prétextes bidons :
Dans ses statuts, le FN rénové assure explicitement son adhésion aux droits et libertés garantis par la Convention européenne susnommée.

Tout membre du FN qui fait la preuve d’un quelconque attachement au régime nazi est immédiatement exclu du parti.

De plus, comment est ce que des illégaux pourraient bénéficier des même droits que les Belges alors qu’ils sont… illégaux et donc différents aux yeux du droit? Quand on pense qu’un juriste comme Delpérée s’est abaissé à signer cette requête…

Doit-on rappeler que la loi prévoit aussi une inégalité entre étrangers et nationaux au niveau du droit de vote hors élections locales ?

Le MR ne s’oppose-t-il d’ailleurs pas au droit de vote pour les étrangers aux élections fédérales et régionales ?

Bref cet argument tombe à l’eau.

Et que penser des propos d’Yves Leterme remettant en cause les capacités intellectuelles des francophones à apprendre le néerlandais ? on peut d’ailleurs constater que le CDV n’a pas signé la requête…

Le PS a-t-il vraiment des leçons à donner alors qu’un ex-échevin liégeois PS n’a pas hésité à insulter une personne de couleur de « sale bougnoule ». Or cet échevin, dont les propos sont avérés, a pu se représenter sur les listes du PS aux élections suivantes. Le PS ne devrait-il pas non plus se voir réserver le même traitement alors que Di Rupo & co ne cessent d’invoquer Jaurès et Destrée dont l’antisémitisme pathologique a déjà pu être démontré ?

Et quid des liens de Philippe Moureaux avec les terroristes du FLN ? et des négationnistes du génocide arménien, bien présents au PS ?

Et quid de l’ « ignoble stigmatisation » des immigrés par Armand De Decker reprise il y a peu de temps sur ce blog ?

Et qui de l’homophobie caractérisée de certain(e)s élu(e)s CDH ?
Vous avez dit, 2 poids 2 mesures ?
La vérité est que les partis francophones ont la trouille que le FN, enfin rénové, lui vole (car pour eux c’est bien cela) une partie du gâteau électoral. Il s’agit bien d’une question de part de marché, de business. Rien de plus, rien de moins.

Si nous étions réellement infréquentables, comment expliquer que des ministres(-présidents) et des parlementaires nous serrent la main, qu’un Jean-Marie De Decker accepte de nous rencontrer tout à fait publiquement,… ?

En cette période de crise, nous faisons peur aux magouilleurs et aux incompétents de tous poils car ils savent que nous n’hésiterons pas à nettoyer au karcher le système du sol au plafond : adieu les fromages pour caser les copains, la clientèle fidèle d’assistés sociaux,…

Ceci dit, l’absence de dotation ne nous empêchera pas de faire campagne. N’en déplaise aux susnommés aux mœurs démocratiques à géométrie variable…

16:43 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

La belgique est bien un enfer fiscal

Le dernier rapport de l'OCDE sur la pression fiscale vient de sortir et confirme les précédents: la Belgique demeure un enfer fiscal. Le total des recettes fiscales atteint 44,4% du PIB. Seuls le Danemark et la Suède font pire.

Alors les socialistes prétendront que c'est le prix à payer pour pouvoir vivre dans un paradis social. Ce dernier sent toutefois le souffre puisque 1 Belge sur 7 (14%) est considéré comme pauvre. C'est plus qu'aux Etats-Unis (12 %) où la pression fiscale n'équivaut pourtant qu'à 28% du PIB. Et la pauvreté aux USA est somme toute très relative car, selon wikipedia, 46 % des pauvres américains sont propriétaires de leur maison, 76 % disposent de l'air conditionné,... Le pauvre moyen américain vit mieux que la moyenne des individus habitant Paris!!!!

La vérité est que le système clientéliste mis en place par le PS et l'ex CVP coûte très cher et pour des résultats catastrophiques: pauvreté, chômage de masse, criminalité galopante,...

 

15:56 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg