18 janvier 2009

La gageure des nationalistes d'aujourd'hui

La crise que nous connaissons devait arriver, c’est entendu.

L’écroulement de l’économie dirigiste de type communiste semblait offrir le Monde au capitalisme le plus débridé et beaucoup ont cru que cela allait durer au moins mille ans.

Les faits démontrent le contraire. L’économie boursière devait s’écrouler à son tour en raison de la virtualité des produits financiers. Nous le savions, nous l’avions dit.
 
Les questions qui nous taraudent aujourd’hui sont, quant-à-elles, bien réelles : que va-t-il advenir de notre sécurité sociale, c'est-à-dire entre autre les soins de santé et les pensions? Que restera-t-il de notre épargne ?

 
Les allocations de chômage ou le minimum de vie seront-elles encore payées ?
 
La récession qui s’annonce va-t-elle nous toucher de plein fouet en réduisant drastiquement notre niveau et notre standard de vie et quelle influence tout cela aura-t-il sur l’enseignement, la recherche, l’accueil des personnes âgées dépendantes, les salaires suffiront-ils à faire vivre les familles, les petits indépendants pourront-ils survivre, etc, etc, etc…?
 
Dans ce contexte, il faut revenir au vieux principe de gestion en bon père de famille : il faut faire la balance des dépenses et des rentrées.
 
Il faut évaluer objectivement certains coûts, comme celui de l’immigration et de l’insécurité par exemple.
 
En ce qui concerne l’immigration, serait-il choquant de faire le cadastre de ces coûts directs et indirects, en terme de chômage, d’allocations familiales, de CPAS, de criminalité, de population carcérale, de transfert de capitaux souvent issus d’allocations diverses (qui ne sont pas toujours le fruit d’une quelconque productivité), d’enseignement, de soins de santé, etc, etc, etc…?
 
Serait-il inacceptable d’exiger que les comptes soient fait sans tabous, sans arrières pensées racistes non plus, avec pour seule méthode le bon sens ?
 
La même réflexion pourrait également être faite concernant le coût du char de l’Etat. N’est-il pas temps de rentabiliser l’ensemble des emplois publics ?
 
Que faut-il penser des interventions de l’armée Belge au quatre coins du monde alors que nous sommes incapables de garantir la sécurité de nos concitoyens sur notre propre territoire? Tout cela a un coût !
 
Faut-il continuer à jouer les pères la vertu au Congo, en Palestine et ailleurs avec l’argent des gens qui travaillent ?
 
Ne faudrait-il pas évaluer le manque à gagner pour l’Etat en conséquence de l’exonération d’impôt des fonctionnaires européens?
 
Faut-il persister à subsidier les fantasmes de quelques illuminés, notamment en matière d’ «Art» dit contemporain ou de théâtre expérimental ou encore de gay-pride, de zinneke parade, de fanfare multiculturelle (Ca existe à Schaerbeek !) ?
 
Faut-il financer le culte musulman avec l’argent des contribuables ?
 
N’est-il pas grand temps de retourner à l’essentiel en remettant l’Eglise au milieu du village, et nous disons bien l’Eglise et pas autre chose, au risque de passer pour d’affreux réactionnaires ?
 
Plus qu’hier et moins que demain, le nationalisme est la seule réponse qui tienne face aux chimères crypto-marxistes et a l’univers virtuel de l’économie capitaliste mondiale.
 
La libre entreprise et la libre concurrence reste les piliers du développement des génies européens et l’Etat doit jouer un rôle régulateur sur le plan national en cohérence avec la structure européenne.
 
Il faudra repenser à l’une ou l’autre forme de protectionnisme économique et relancer les concepts de civisme économique et social.
 
Il faut donc ne plus penser à courtes échéances  mais plutôt en terme transgénérationnel.
 
Il faudra passer par la mise en place dans un délai de plusieurs générations d’une pension nationale unique (ceux qui sont dans le système actuel continueront jusqu’à la fin de leur vie de jouir du régime de pension en vigueur, seuls les personnes qui arrivent sur le marché du travail seraient concernés).
 
L’épargne et la rétribution de l’épargne doivent dès lors être assurés et garantis par l’Etat. L’épargne-pension (chacun étant libre de cotiser ou pas)  pourrait même être gérée par l’Etat (à la condition d’interdire la spéculation boursière avec l’argent des cotisants !). Comme en Allemagne également, il doit être possible d’instaurer, en plus du reste, un système où lorsque le salarié cotise chaque mois par exemple 100 €, l’employeur aurait l’obligation de cotiser également 100 €. Les montants versés par l’employeur pourraient faire l’objet d’une déduction fiscale totale ou partielle. Le montant ainsi épargné serait disponible le jour de la mise à la retraite et les ayants droit pourraient en avoir la jouissance lors du décès du cotisant. Bref, il faut  se montrer imaginatif en matière de retraites.
 
Il faut réaliser la fusion des différentes mutuelles en une mutuelle d’Etat, comme en Allemagne, ce qui permettra de gigantesques économies d’échelle et mettra fin aux baronnies mutuellistes qui interfèrent dans les processus de décision politique.
 
Il faut également que cesse le financement des syndicats inciviques via les montants octroyés par l’Etat pour la gestion des dossiers de chômage par ceux-ci. Le payement du chômage doit être effectué exclusivement par l’organisme public (CAPAC).
 
Puisque toutes les formules du passé, qu’elles soient marxistes ou ultralibérales, ont montré leurs limites. L’heure n’est plus aux raccommodages, aux emplâtres, aux utopies et aux marottes idéologiques.
 
L’heure est aux réformes en profondeur, au courage politique, à l’esprit novateur et au bon sens.
 
Regagner de la souveraineté, fut-elle européenne, en entrant d’un même élan dans une ère d’efficacité sociale et économique, voilà la gageure des nationalistes d’aujourd’hui.
 

15:53 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Quizz

PETIT QUIZZ RAPIDE

Q. Les électeurs socialistes seraient-ils intellectuellement faibles.
R. Certainement pas !

Q. Voteraient-ils ‘Par habitude’
R. Certainement ‘Un certain nombre’

Q. Une proportion non négligeable serait-elle redevable de l’un ou l’autre ‘service’, ce que l’on appelle communément le ‘clientélisme politique’ ?
R. Très certainement au vu des révélations de ces dernières années.

Q. Parce que convaincu encore, malgré sa décoloration idéologique, que le PS reste
le garant de la défense des droits des Travailleurs contre le grand méchant capitalisme
mondial, les calotins culs-culs bénis et naturellement les bruns/noirs corsés ?
Q. On peut éventuellement le croire !

Q. Parce que des masses innombrables de braves citoyens sont ‘salariés’ dans l’une des multiples organisations, services, asbl, brols divers, …de ce PS devenu tentaculaire, omniprésent dans toutes, absolument toutes les strates de la société belge?
R. OOOOOHHHH YES !

Q. Parce que les lucides qui quittent le Titanic sont immédiatement remplacés des les cohortes de « nouveaux belges en devenir » qui voient en ce parti, une assurance tous risques !!!
R. Compter les élus ‘allochtones’ de Bruxelles…me dispense de répondre à cette question…

Q. Parce qu’ils sont tous convaincus que le PS est l’AVENIR de la Wallonie ?
R. Je n’ose imaginer répondre autre chose à la première question… !

Une réplique culte du film ‘DUNE’ est : « Le Dormeur va se réveiller »

Camarades, en juin 2009 : « REVEILLEZ-VOUS ! »

15:12 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Dans 2mois elle est victime la Lizin pauvre femme!!!

Lizin,la barronne de Huy ,femme qui fait partie des rapaces qui veulent tuer le FN aurait piqué dans la caisse du CHRU de Huy. En plus ce qui est vraiment ignoble c'est que c'est avec l'argent d'un hôpital qu'elle a fait ces dépenses, tandis que les médecins manquent de fonds en permanence pour acheter le matériel nécessaire pour soigner les gens, qu'il y a des personnes qui ont du mal à payer leurs soins de santé... Le CHRU de Huy va envoyer des huissiers chez les patients mauvais payeurs, parfois pour quelques dizaines d'euros, mais on laisse Mme Lizin en dépenser des dizaines de milliers... Crapuleux !

Cette affaire fait un bruit certain dans la presse depuis des mois,voilà deux preux chevaliers qui vont démontrer que c'est normal de dépenser plus de 40.000 euros , pour éviter à cette brave femme des ennuis ,ennuis qui serait qu'une sanction de son parti  vu la prescription des faits  .

Il faudrait retirer la dotation du PS, comme ils sont si pressé de nous la retirer pour la chanson de notre ex président ou il y a aussi prescription ( tiens la loi pour les PS ne serait elle pas la même  que pour les gens du FN) de telle sorte que les responsables de ce parti  payent les escroqueries de leurs affiliés possédant un mandat il est évident que celà va leur couter un pont d'euros , Charleroi, Huy..........

Voilà de toute façon d'ici le mois de juin tout sera oublié et les 4 partis autos proclamés démocratiques se partagerons le pouvoir pour continuer à escroquer le citoyen qui aura donné sa confiance à des bandits de grands chemins.

NON ,le PS,MR,CDH,ECOLO n'est pas une fatalité pour la Wallonie le mois de juin pourra enfin donner une opposition dans ce pays.

Une oposition sans compromis de quelques sortes que se soit.

 L'espoir est chez nous !!!!!!!!!!!! 

Quand le PS  aura t il le courage de nettoyer devant sa porte  comme le FN l'a fait

14:30 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

17 janvier 2009

Tellement vraie, pour rire chére madame

Attention pour les hommes qui boivent de la " JUP " !

Le week-end dernier, avec quelques potes, on discutait de choses et

d'autres lorsque l'un d'entre nous nous sort :

Hé les gars, j'ai lu quelque part qu'il y avait des hormones femelles

Dans la Jupiler !"

Vu qu'on est un peu scientifique dans l'âme, on a décidé de vérifier la

véracité de ces propos.

Du coup, on a vidé une dizaine de bouteilles, dans l'intérêt de la science bien sûr !

Le résultat de cette expérience in vivo fut stupéfiant.

Au bout de 10 tournées :

1- on avait tous pris du poids

2- on parlait beaucoup pour ne rien dire

3- on éprouvait des difficultés à conduire correctement

4- il nous était impossible de tenir un raisonnement simple

5- on refusait obstinément de reconnaître qu'on avait tort, même lorsque

c'était évident.

6- et pour couronner le tout, on allait pisser toutes les 5 mn, tous

ensemble en plus.

Je pense qu'il est inutile de pousser l'expérience plus loin, il y a

bien des hormones femelles dans la Jupiler!

19:23 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Merci merci ,merci, merci.............

Notre campagne de récolte de signatures dans la région bat sont plein ,nous sommes devant un grand succés,preuve en est que les Carolos sont d'authentiques démocrates il nous faut 5000 signatures pour pouvoir déposer nos listes, mais notre combat ne fait que commencer ,avec nos petits moyens nous pouvons soulever des montagnes ,grace à vous !!!!!!!!!!!!

devenir membre

Je tiens encore à remercier ceux qui s'inscrivent pour tracter leur quartier ,surveiller les panneaux d'affichages etc avec vous on va gagner c'esr sur Je suis fier de vous !!!

Cela ne fait que commencer,

 

18:43 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

16 janvier 2009

C'est tellement vrai !!!!!

Voici une petite histoire pas si étrange...
 
Jean Boudreau a commencé la journée tôt, ayant réglé son réveil-matin (fait au Japon) à 6 heures.
Pendant que sa cafetière (faite en Chine) filtrait le café, il s'est rasé avec son rasoir (fait à Hong-Kong).
Puis il s'est habillé avec sa chemise (faite au Sri Lanka), ses jeans (faits à Singapour) et ses chaussures (faites en Corée).
Après avoir cuit son petit déjeuner dans son nouveau poêlon (fait en Inde) agrémenté de fraises (de Californie)et de bananes (du Costa Rica), il s'est assis, calculatrice en main(faite au Mexique), pour calculer son budget de la journée.
En consultant sa montre (faite à Taiwan), il a synchronisé sa radio (faite en Chine), puis est monté dans sa voiture (faite au Japon) pour continuer sa recherche d'emploi, entre deux fermetures d'usines chez nous
À la fin d'une autre journée décourageante, il décide de se verser un verre de vin (fait en Californie) en écoutant Britney Spears (refaite aux USA!), pour accompagner son dîner congelé (fait aux USA), met ses sandales (faites au Brésil) et allume sa télévision (faite en Indonésie), et puis se demande pourquoi il n'arrive pas à se trouver un bon job payant, ici en chez nous...

Sans commentaires

19:57 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

une petite pour détendre l'ambiance

 
C'est un petit garçon de douze ans qui se promène sur le trottoir, en
traînant derrière lui une grenouille aplatie au bout d'une ficelle.
Il arrive devant un bordel et cogne à la porte. La tenancière répond et
demande au petit garçon ce qu'il veut :

Je veux une relation sexuelle avec une des filles. J'ai de l'argent pour
payer et je ne partirai pas sans l'avoir fait.

La dame se dit pourquoi pas et le fait entrer.
Avez-vous des filles avec des maladies ?

Bien sur que non, répond la dame.

J'ai entendu les hommes dire qu'il fallait recevoir une injection après
avoir couché avec Irma. C'est elle que je veux...
Puisque le garçon y tient tant et qu'il a de l'argent, la dame lui dit
D'aller dans la première chambre à droite. Le garçon se dirige vers la
chambre en traînant derrière lui sa grenouille aplatie...
Il ressort dix minutes plus tard en traînant derrière lui sa grenouille
aplatie, il paye la dame et s'en va en traînant toujours derrière lui sa
grenouille aplatie lorsque la tenancière lui demande:
Pourquoi as-tu choisi la seule fille avec une maladie ?
Ce soir, mes parents vont souper au restaurant et me laisseront à la
maison avec la baby-sitter.
Lorsqu'ils seront partis, la baby-sitter va me faire l'amour parce
qu'elle aime les petits garçons mignons.
Elle va attraper la maladie que je viens d'attraper.
Quand mes parents reviendront, papa va aller reconduire la baby-sitter,
il va la sauter dans l'auto et
il va attraper la maladie à son tour.
Quand papa va revenir, il va faire l'amour à maman et elle va l'attraper
aussi !
Demain matin, quand tout le monde sera parti, le laitier va venir à la
maison baiser ma mère, il va attraper la maladie.

Et alors ?

C'est lui, l'en culé qui a écrasé ma grenouille ! ! !

19:52 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg