07 juillet 2008

 

FNA propos de la présentation sur Télé-Bruxelles d’un clip météo par une femme voilée, canular ou non, le Front National considère que cette image emblématique est annonciatrice de la réalité de la Région bruxelloise de demain.
Dans quelques années, à Bruxelles où l’islam fait déjà la pluie et le beau temps, par le fait de la politique d’immigration massive et de regroupement familial intensif menée par les partis traditionnels, l’apparition de présentatrices non voilées deviendra exceptionnelle.
Dans ces conditions, le Bureau politique considère que les protestations des représentants des partis traditionnels relèvent de la plus haute hypocrisie. Leurs réclamations et discours scandalisés resteront insensés aussi longtemps qu’ils n’auront pas mis le voile hors-la-loi dans la sphère publique et officielle.
Le voile est un des principaux signes du statut inférieur de la femme dans les communautés islamiques.
Ce statut dégradé de la femme, théologiquement inhérent à la religion musulmane, est incompatible avec les droits humains et la démocratie. C’est pour cette raison, entre autres motifs, que l’islam ne peut être admis au bénéfice du financement public des cultes.

A propos du viol récent d’une jeune fille, à 21 heures, en pleine gare du Midi, le Front National dénonce une nouvelle fois l’insécurité qui règne dans les transports publics et leurs abords.
Le Front National :
1) s’indigne qu’à Bruxelles, au début du XXI siècle, des délinquants-violeurs annoncent à leur victime qu’elle est agressée parce que sa tenue vestimentaire n’est pas conforme aux préceptes islamiques ;
2) condamne à nouveau la politique de développement communautaire séparé qui est menée dans la capitale, depuis de nombreuses années, par les partis traditionnels et qui empêche de fait la transmission de valeurs essentielles nécessaires à la vie en société.
3) pose la question : compte tenu du comportement de « deux poids, deux mesures » des autorités bruxelloises, que se serait-il passé si des supporters d’Anderlecht avaient violé une jeune fille musulmane ?  

A propos des déclarations électorales du MR, en date du 21 juin, concernant les aspects « sécurité et justice » de son programme électoral, le Front National dénonce l’incroyable hypocrisie du discours de ce parti qui attribue au seul PS ainsi qu’à Madame Onkelinx, ancien ministre de la Justice, le cuisant échec de la politique gouvernementale dans cette matière.
Le Front National considère que, par défaut d’attention et de priorité, le MR, qui gouverne avec les socialistes depuis plusieurs années, est entièrement complice et coresponsable de la dégradation constante de l’appareil de sécurité et de justice de l’Etat belge.
Pour le Bureau politique du Front National,

12:07 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

BP du FN

FNLe Bureau politique du Front National s’est réuni le 30 juin, à Bruxelles.

A propos de la diminution du pouvoir d’achat, le Bureau considère qu’elle est réelle et très importante pour nos concitoyens les plus défavorisés économiquement. Dans ces  conditions, la passivité du Gouvernement fédéral est scandaleuse, au moins à deux titres, parce que :
1) il s’agit de la principale préoccupation d’une grande partie de la population ;
2) les négociations institutionnelles, regrettable préalable au redémarrage de la fonction fédérale, imposé par la majorité flamande, se traînent lamentablement.     

A propos d’un nouveau viol à la gare du midi, le Bureau dénonce la passivité criminelle des autorités qui permettent que cette importante gare, porte d’entrée en Belgique de très  nombreux voyageurs internationaux, et ses abords restent, dès l’heure de pointe des retours passée, un véritable coupe-gorge.

Pour le Front National, la liberté de circulation, qui est une liberté fondamentale, ne va pas sans sécurité.

A propos de la fin du procès de feu Michel Demaret, ancien bourgmestre de Bruxelles, le Bureau dénonce, une nouvelle fois, l’extrême lenteur dont fait preuve la justice lorsque d’importantes personnalités de l’establishment politique et du monde des affaires sont impliquées.

A propos de la cérémonie d’ouverture des J.O., le Bureau dénonce, comme un monument de lâcheté et d’hypocrisie politiques, l’arrangement protocolaire consistant à  désigner le prince Philippe pour représenter la Belgique et à annoncer la visite privée aux Jeux du premier ministre.
Le Front National considère que des dirigeants et des autorités politiques qui prétendent défendre les droits humains et s’intéresser au sort des Tibétains se doivent au minimum, pour marquer leur réprobation, de boycotter cette cérémonie.
Pour sa part, le Front National s’est prononcé, dès l’attribution des Jeux à Pékin, pour un boycott pur et simple.
A propos de l’école « La Petite Chevrière » vandalisée quasi quotidiennement à Marcinelle, le Bureau dénonce l’incompétence des autorités carolorégiennes qui manifestement se désintéressent de la sécurité qui doit régner dans et autour de cet établissement scolaire, apprécié par les parents d’élèves et dans le voisinage.
A Charleroi, force est de constater que, plus de vingt mois après les élections communales, la nouvelle majorité tripartite traditionnelle (PS, MR, cdH) est pratiquement aussi inefficace que l’ancien pouvoir socialiste et que la gestion de la ville est complètement chaotique et se déroule dans une profonde confusion.
Dans ces conditions, constatant l’absence de redressement et le désordre général qui continue à régner à Charleroi, le Front National en appelle, une nouvelle fois, à la désignation d’un commissaire de la Région wallonne.
Pour le Bureau politique du Front National,

12:04 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

12 juin 2008

 

          censuré         

17:55 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

11 juin 2008

Je comprends pourquoi le FN est interdit de presse, il ny a plus de place .......!!!!!!!

Canal Infos

20:39 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

 

Les perquisitions sont toujours en cours à Charleroi


 
Des perquisitions étaient toujours en cours mercredi vers midi dans un des bureaux occupés par Jean-Claude Van Cauwenberghe, à Charleroi: celui du siège des Mutualités socialistes qu'il préside, et qui est situé avenue des Alliés à Charleroi.

Il semble que le député wallon ait été présent lors de cette perquisition. Une perquisition aurait également été menée dans le bureau d'avocat de Jean-Claude Van Cauwenberghe, en présence du bâtonnier de l'ordre des avocats de Charleroi. Du côté du parquet de Charleroi, on se refusait à tout commentaire à propos de ces différentes opérations de police.
11/06/08 13h41

20:38 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

 

"Le PS est devenu le Parti Séparatiste"


 
Brigitte Grouwels.
La secrétaire d'Etat bruxelloise, Brigitte Grouwels (CD&V) affirme dans une interview publiée dimanche par La Dernière Heure que "le PS est devenu le Parti Séparatiste".

"Les partis du Sud, et surtout le PS, sont dans l'après-Belgique. Ils se basent sur une caricature de l'attitude flamande". (...) "Le PS n'écoute plus les Flamands. Il ment aux gens".

"Qui a inventé l'émission Bye Bye Belgium? Les francophones! Depuis, ils ne sont plus jamais sortis de la caricature", dit encore Mme Grouwels qui affirme que "la Flandre veut plus d'autonomie, mais pas la fin de la Belgique" et qui estime aussi que le partenaire du CD&V, la N-VA , a permis au cartel de gagner les élections, "sans jouer sur le séparatisme".

Mme Grouwels dit aussi que le PS est "schizophrène": "Demotte est bilingue, il s'entend bien avec son collègue flamand Kris Peeters, mais Di Rupo est séparatiste. Le PS pratique le repli et est dans un logique de guerre".

Quant au ministre-président de la Région bruxelloise, Charles Picqué, Mme Grouwels dit que "c'est peut-être un séparatiste caché! Ainsi, il plaide pour un corridor entre Bruxelles et la Wallonie: a-t-il oublié que la guerre est finie?", interroge la secrétaire d'Etat bruxelloise.

Au sujet des conditions linguistiques imposées à Zaventem pour y acheter un terrain, Mme Grouwels souligne que "Zaventem est en Flandre, non? (...) A Genk, il y a une majorité d'Italiens: ils se sont adaptés,eux!", dit encore l'élue CD&V à l'adresse des francophones de la périphérie. (belga/7sur7)

20:31 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

60ans de pouvoir et une réforme maintenant avant le 15 juillet ,exacte on risque de ne plus avoir de gouvernement le 15

Le PS veut une réforme sociale d'ici la mi-juillet




 
Le parti socialiste veut une "réforme sociale" dont la dynamique doit être enclenchée d'ici au 15 juillet. Un Bureau du parti élargi à tous les parlementaires a confirmé lundi les priorités socialistes en la matière. Le président du PS, Elio Di Rupo, ne veut pas d'exclusive mais prévient cependant que "non", il n'y aura pas d'institutionnel sans réforme sociale.

Le Bureau du parti, élargi lundi à l'ensemble des parlementaires, s'est penché sur un paquet de propositions visant à revaloriser le pouvoir d'achat des travailleurs, des allocataires, des pensionnés et des familles. Le PS entend également poursuivre une politique de réduction des coûts en matière de santé et d'énergie et tracer les prix des produits de consommation, au besoin, à terme, en réinstaurant un "contrôle des prix".

Ce projet de réforme sociale, issu dans les grandes lignes du programme électoral du parti pour les élections de 2007, et dont certains principes sont annoncés par l'accord de gouvernement, a été présenté lundi au cours d'une conférence de presse, en présence de l'ensemble des ministres et secrétaires d'Etat PS au gouvernement fédéral.

Il faudra que la réforme sociale constitue "un chapitre essentiel de la prochaine déclaration du premier ministre devant les Chambres", a averti la vice-première ministre Laurette Onkelinx.

Outre le bonus emploi et l'exonération fiscale qui doivent permettre à un isolé à temps plein d'atteindre 1.300 euros nets, le PS reste favorable à un bonus fiscal (crédit d'impôt) de 1.250 euros intégré au précompte pour les revenus jusque 50.000 euros bruts par an, soit 90% des contribuables. Le PS juge un tel projet plus social qu'une "réforme fiscale" avantageant "les 10% les plus élevés", étant donné que, proportionnellement, "l'avantage (avec le bonus fiscal) est plus important pour les personnes défavorisées que pour les autres", a indiqué lundi M. Di Rupo.

Le PS entend également soutenir les femmes seules avec enfant (les familles monoparentales pourraient continuer à bénéficier des suppléments sociaux jusqu'à un revenu de 1.810 euros), poursuivre l'effort pour les pensionnés (6% hors inflation et liaison au bien-être sur 5 ans et 4% en plus pour les pensions les plus basses et les plus anciennes), obtenir la confirmation du treizième mois d'allocations familiales revalorisées, améliorer la situation pour les malades chroniques, etc.

Rappelant ses propositions "d'alliance énergie-emploi" et de baisse de la TVA sur le gaz et l'électricité ("il ne faut pas attendre l'Europe") en matière "d'écologie sociale", Elio Di Rupo s'est par ailleurs réjoui de voir que certains partenaires du gouvernement l'ont rejoint sur la mise en place d'un observatoire des prix. "Car, en ce qui concerne les laitiers par exemple, il y a une spéculation, des intermédiaires s'enrichissent".

Le président du PS reconnaît que sa réforme sociale coûtera "un peu plus que les 3,5 milliards d'euros" annoncés par Didier Reynders pour la réforme fiscale. "Il s'agira de la mettre en oeuvre en fonction des capacités budgétaires et selon un calendrier pluriannuel", a-t-il dit. "Mais il y a aujourd'hui un ras-le-bol auquel nous devons répondre de manière utile et sérieuse", a-t-il précisé, Laurette Onkelinx ajoutant qu'il ressort du "sondage du Laatste Nieuws de samedi que les gens sont plus demandeurs de revalorisation de leur pouvoir d'achat que de réforme fiscale".

Quant aux moyens nécessaires pour financer la réforme sociale, le PS tient prêtes une série de propositions qu'il réserve au gouvernement. Il s'agit notamment de pistes en vue de taxer les plus-values purement spéculatives.

20:10 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg