10 mai 2010

Les citoyens ne sont généralement pas au courant de.doc

 Les citoyens ne sont généralement pas au courant de.doc




Les citoyens ne sont généralement pas au courant de  se passe dans leur pays, parce que les médias se  taisent  parfois là où ils devraient s’exprimer.

Le journal « La Dernière Heure » n’a apparemment pas respecté tout à fait le « politiquement correct », en dévoilant que la viande de porc a été supprimée des repas servis dans
certaines prisons, comme à la prison de Forest Bruxelles, et  depuis plusieurs années. Par contre à la  prison  d'Ittre, toutes les fantaisies alimentaires  religieuses ou pas sont  satisfaites.

 Selon le journal la « Dernière heure »,  8O% des détenus à  la  prison de Forest sont de confession  musulmane.

Voilà  encore  une information audacieuse, qui ne relève pas du  « politiquement correct ».
 
De telles informations  sont  rarement diffusées dans nos quotidiens belges et  français.
Cela ne va sûrement pas plaire au Mrax et à  Kif-Kif.
 
 Comme il est interdit de cuire de la viande de porc, des ustensiles de cuisine destinés à la
 cuisine halal, il  faut deux cuisines séparées. Cela constitue évidemment un  sérieux problème logistique et est trop coûteux.

Pour résoudre ce problème, on a tout bonnement décidé de supprimer le porc, jugé impur par l’islam,  pour tous les détenus.
 
La Belgique doit s’adapter à l’islam et pas l’islam à la  Belgique, cela devient petit à petit la
règle dans  différents domaines.
 La charia alimentaire s’étend de plus en plus à des  produits  de la charcuterie, aux boissons, aux cosmétiques,  aux  friandises, etc., mais on parle aussi du  steak halal,  du poulet halal, etc.
La folie religieuse des interdits  alimentaires ne connaît plus de limites. Le régime alimentaire musulman pour tous les détenus fait aussi  supposer que tous les musulmans mangent halal, ce qui reste à démontrer.
 

 Dans la commune de Molenbeek-St-Jean, l’échevin  musulman  Daif (PS) prit les mesures nécessaires pour  introduire la charia alimentaire dans les écoles publiques de cette commune bruxelloise de 70.000 habitants.

Après quelques mois, il a fallu arrêter l’expérience, les surveillantes  scolaires ayant trop de problèmes pour séparer les  enfants  mangeant halal des  autres.

Cette expérience d’apartheid alimentaire posant trop  de difficultés, l’échevin Daif (PS) a supprimé la viande  de porc dans les écoles publiques pour tous les élèves.
 
Une  fois de plus, ce sont tous les enfants  non musulmans qui  sont ainsi discriminés par un interdit religieux qui bannit la viande de porc dans les repas, comme viande impure.
C’est  intolérable !!

 
C’est également le cas dans les écoles  publiques, en ce qui concerne la tenue vestimentaire des filles musulmanes.

Pour  les islamistes, la réglementation scolaire belge relative à   la tenue vestimentaire des élèves doit céder le pas à la charia vestimentaire. Interdire le voile dans  les écoles publiques, c’est, pour les islamistes, de  l’islamo phobie, du racisme, de la dictature, etc.

 
« Les islamistes»  n’acceptent que la « reddition, la  capitulation, la  soumission » face à leurs exigences  islamiques,  jamais  l’adaptation par eux-mêmes aux lois et aux  us et coutumes  du  pays dans lequel ils vivent. C’est pourquoi les règles de la   charia progressent bien en Europe et qu’en  Angleterre,  il  y  aurait déjà 80 tribunaux de la charia, selon les  chiffres  cités par certains  médias.  Selon le journal Elsevier, aux Pays-Bas, les détenus  sont obligés de manger exclusivement de la  nourriture halal  dans  de nombreuses prisons. La situation y semble  bien pire qu’en Belgique.   
         
Un détenu non musulman de la prison de Sittard aux Pays-Bas,  obligé à manger exclusivement des repas  halal,  avait introduit une plainte contre la prison de Sittard..
Sa plainte a été jugée fondée et la prison a dû mettre fin au régime musulman auquel il était soumis. Le ministère de la Justice néerlandaise a des contrats alléchants avec les fournisseurs musulmans, qui livrent uniquement des viandes halal. Le journal Dagblad Noorden parle de 5 autres établissements pénitentiaires où l’on ne servait que des repas exclusivement halal. Suite à la décision de Justice contre le la prison de Sittard, il y serait  mis  fin.


Le marché halal est un « business énorme ». La certification  halal crée un monopole sur la consommation de la viande halal, et les contrôleurs appliquent une taxe religieuse de             certification qui fait entrer des millions d’euros dans la caisse des organisations musulmanes et dont les  mosquées sont aussi bénéficiaires. Cela permet aux fournisseurs musulmans de s’emparer d’un marché gigantesque. Rien  que pour la France , on cite le chiffre de 4 milliards d’euros  pour le « business halal ». Pour la certification de la viande halal en Europe a été créé  l’Institut européen de certification halal – « The European Halal Certification  institue »,  soutenu par le Conseil islamique pour l’Allemagne.
 

Comme tout se passe entre musulmans, les  non musulmans sont nécessairement exclus de ce marché juteux.

Le commerce de la nourriture halal est entre les mains des fournisseurs  musulmans. Le musulman va chez le boucher musulman, l’épicier musulman, le poissonnier musulman, le
boulanger musulman, le coiffeur musulman, le pharmacien  musulman, le  médecin musulman si possible. Il va à la  banque islamique, à l’agence de voyages musulmane, etc. Les Resto halal proposant une nourriture conforme aux règles  de l’islam vont être répertoriés en Belgique et ailleurs, moyennant une redevance de 18,50 euros par mois hors taxe.


Voilà encore un organisme islamique qui va rapporter.  Ainsi, l’argent gagné n’est pratiquement dépensé qu’entre musulmans qui se partagent les bénéfices à l’intérieur
de la communauté, une sorte « d’autarcie musulmane > ».

 
L’apartheid si critiqué en Afrique du Sud, est maintenant apprécié par les partis socialistes et
écolos, et c’est dans des communes socialistes comme  Molenbeek-Saint-Jean qu’on a     
supprimé la viande de porc en premier lieu.

Les musulmans se plaignent d’islamo phobie, etc., mais ils font tout pour vivre en dehors de la communauté  européenne, des règles  européennes, et de la culture  européenne.

Comment prétendre qu’on est victime d’ostracisme, lorsqu’on fait tout pour se différencier des  non musulmans, dans une communauté fermée, où de plus en plus, on  impose les règles  de la charia ici en Europe ? Une telle politique d’apartheid  ne peut déboucher que sur une  catastrophe.


Le Conseil européen pour la Fatwa , situé  en  Angleterre, chargé d’introduire la charia en Europe, a  de  l’avenir.


Pourquoi les défenseurs des droits de  l’homme comme « La  ligue des droits de l’Homme » ne  demandent-ils  pas l’interdiction de ce Conseil contraire à la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, à la  C.E .D.H, au droit européen et à l’ordre public ? La charia barbare
serait-elle  donc devenue acceptable pour la Ligue des  Droits de l’Homme, dans l’Union européenne, comme  l’Angleterre semble le confirmer ?

20:49 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

notre culture mise en jeu pour obtenir des voix!!!!

 

Liste PS pour Bruxelles (avant première !)

 notre culture mise en jeu pour obtenir des voix!!!!

Grand Jeu : De quel pays musulman provient cette liste électorale ?

Voici un extrait de la liste :

n° 3 : Emir Kir

n° 27 Ahmed El Ktibi

n° 54 Myriem Amrani

n° 7 Fadila Laanan

n° 28 Souad Razzouk

n° 55 Ibrahim Dönmez

n° 8 Mohammed Daïf

n° 29 Emin Ozkara

n° 57 Ahmed Ouartassi

n° 10 Sfia Bouarfa

n° 35 Abdallah Boustani

n° 59 Ahmet Gjanaj

n° 13 Rachid Madrane

n° 42 Yasmina Nekhoul

n° 61 Hava Ardiclik

n° 19 Jamal Ikazban

n° 43 Mohamed Errazi

n° 63 Abobakre Bouhjar

n° 20 Fatiha Saïdi

n° 45 Mohamed Lahlali

n° 65 Mado Mfuni Lukanda

n° 22 Nadia El Yousfi

n° 47 Mounir Laarissi

n° 67 Talbia Belhouari

n° 25 Mohammed Azzouzi

n° 51 Ahmed Laaouej

n° 70 Mohamed Ouriaghli

  Réponse ci-dessous
 

Réponse : Il s’agit de la liste du Parti Socialiste pour les prochaines élections régionales de Bruxelles (Belgique).
Trois remarques :
1.  on constate sur la liste de 72 candidats la présence de 27 noms de candidats manifestement « issus de la diversité » pour reprendre l’expression consacrée de la novlangue multicuturellement correcte, soit 37,5%.  À moins que Bruxelles ne recèle un remarquable vivier de talents de la « diversité », on peut raisonnablement imaginer que le choix de ces personnalités s’est opéré en premier lieu autour d’un critère ethnoculturel. Choisir un personnel amené à exercer des fonctions politiques sur la base de son appartenance ethnique, culturelle, religieuse, c’est non seulement le niveau zéro de la Politique avec un P majuscule, mais c’est également ce qu’en d’autres temps et d’autres lieux, on appelait du racisme.
2. Sans préjuger des qualités de chacun de ces candidats dont les patronymes laissent entrevoir pour la plupart une origine musulmane, on peut légitimement se poser la question de savoir s’ils s’inscrivent résolument en rupture avec les nombreux points de la culture dont ils sont issus qui sont incompatibles avec les valeurs occidentales, telles que par exemple la laïcité, l’égalité entre hommes et femmes, la primauté de l’individu sur le groupe, etc. Et si les bonnes âmes nous assurent que cela va sans dire, nous leur rétorquons à la façon de Talleyrand que cela ira encore mieux en le disant. Les compromissions et trahisons dont sont capables par lâcheté (pour “acheter” la paix sociale) et opportunisme électoral les partis politiques - certains plus que d’autres d’ailleurs -  abondent, et ne sont évidemment pas de nature à nous rassurer sur le sujet.. Le fait que le premier nom de cette liste de la « diversité »  soit sujet à controverses pour ses positions censément négationnistes du génocide arménien, et pour avoir fait disposer à Bruxelles des containers destinés à recueillir les déchets d’abattage lors de l’Aïd el-Kebir lorsqu’il était secrétaire d’État à la Propreté publique ne sont pas non plus des éléments de nature à nous rassurer.
3. Enfin, cette liste est un signe de plus que le visage de Bruxelles change, qu’il change à une vitesse fulgurante, et que nous n’avons toujours pas pris la mesure de l’incroyable bouleversement démographique qui s’opère. Rappelons que Mohammed y est le prénom le plus donné aux nouveaux nés depuis les années 80, qu’un tiers de la population de Bruxelles-Capitale est musulmane, et que selon des analystes, les musulmans y seront majoritaires dans 15 ou 20 ans. Ce n’est rien de moins qu’à un processus de remplacement de population que nous assistons. Le réveil demain risque d’être singulièrement brutal.
Source : Site du PS belge

20:40 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

09 mai 2010

Voici un texte de loi belge voté en 2005

 Voici un texte de loi belge voté en 2005:
 
"Hors le temps du carnaval, nul ne peut se montrer masqué ou travesti dans les rues. Sans autorisation de l'autorité compétente, il est interdit sur le domaine public de se dissimuler le visage par des grimages, le port d'un masque ou tout autre moyen, à l'exception du "temps du carnaval". 
 
C’est on ne peut plus clair !!! 
 
Alors pourquoi créer des commissions ? 
 
On va en discuter (droits de l'Homme, SOS racisme, écolos, socialos en manque de programme électoral et d'électeurs, SOS Racisme... pour finalement aboutir à l'autoriser, sans l'autoriser, tout en l'acceptant sous certaines conditions, pour ne pas froisser nos chers "envahisseurs" au cas où ils se mettraient en colère...... 
 
 
Et on se moque des vrais Belges.
 Mais ils sont moins cons que vous ne croyez !!!!!

 
Chez nous, en Belgique c'est donc carnaval toute l'année !!! 
 
Pire : c'est un vrai cirque et ce sont des clowns tristes qui nous gouvernent...

20:46 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

08 mai 2010

: Dissolution des chambres et élections fédérales

Les politiciens qui représentent les partis traditionnels, autoproclamés démocratiques, viennent d’imposer la dissolution des chambres du parlement fédéral et de nouvelles élections.

Alors qu’ils prétendent gouverner pour rencontrer les préoccupations de la population, nos dirigeants politiques lâchent les commandes. Ils empêchent ainsi l’Etat de lutter contre la crise financière, sociale et économique qui n’arrête pas d’accabler la population. Ils quittent le pouvoir au moment où les spéculateurs, après la Grèce, s’attaquent aux pays de l’Union Européenne les plus lourdement endettés. La Belgique est malheureusement du nombre, tellement les politiques qu’ils ont menées ont été déficientes.

Les rats gouvernementaux quittent le navire avant la tempête.

Pour le Front National, si De Croo junior et son parti portent la responsabilité immédiate de la crise, les dirigeants des partis traditionnels francophones, et en premier lieu le président Maingain et Madame Non, sont tout autant responsables. Ils ont systématiquement et sciemment retardé les négociations sur BHV et les réformes institutionnelles.

La campagne électorale est commencée. Les Wallons et les Bruxellois vont, une nouvelle fois, vivre un scandaleux déni de démocratie. Contrairement à ce qui se passe en France où les électeurs peuvent suivre les candidats du Front National sur les chaines de radio et de télévision et dans les journaux, ici, en Belgique francophone, il ne sera question dans les médias que des PS, MR, CDH et Ecolo. Ces partis sont promoteurs ou complices d’une mondialisation incontrôlée où la spéculation, l’insécurité et la destruction de l’emploi règnent sans contrainte.

En Wallonie et à Bruxelles, le mépris de la démocratie par les partis traditionnels et le contrôle qu’ils exercent sur les médias francophones conduisent immanquablement à reprendre les mêmes et à recommencer.

Le Front National invite les électeurs à réagir.

09:48 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

03 mai 2010

merci

Chers amis ,
 
Je suis très honoré d'avoir été désigné comme Président de la section de Charleroi.
 
Le combat électoral est encore une fois honteusement inégal : il nous faut, comme pour les autres partis qui ne font pas partie de "la bande des 4", 5000 signatures pour pouvoir défendre nos idées au sénat, vous défendre devant l'arrogance et l'incapacité des politiciens qui nous dirigent.
  
Historiquement le Hainaut, de Mons à Charleroi en passant par La Louvière, est notre fief, le fief du front national.
 
Beaucoup de personnes ont malheureusement vécu et vivent, au moment où je vous écris, le "bonheur socialiste", "bonheur" qui ne savent donner à leurs obligés qu'avec leurs combines pourries.
 
Ensemble, nous pouvons changer vraiment les choses. L'Italie, la France, la Pologne, les Pays-Bas, la Hongrie,... ont une droite nationale et populaire forte. L'espoir n'est pas perdu !
 
La Wallonie ne doit avoir peur de personnes ! Si nous sommes si mauvais que cela, que l'on nous laisse vous expliquez nos si mauvaises idées !
 
Cela ils ne le feront jamais, car eux ils savent que nous avons raison, que toutes leurs magouilles seraient sévèrement réprimées, que la Belgique cesserait d'être le CPAS du monde entier, que l'avenir des pensions serait assuré, que les voyous  seraient incarcérés, que les violeurs d'enfants seraient "neutralisés" bref que force reviendrait à la loi.
 
Vous comprendrez facilement qu'en développant des arguments pareils, le FN ne sera pas prêt de passer dans la presse, quelle qu'elle soit.
 
C'est pour cela que le FRONT NATIONAL, auquel j'ai l'honneur d'appartenir, réaffirme son attachement à la démocratie et qu'il se veut fidèle à la volonté populaire,
 
Rien ne m'empêchera de défendre la population carolorégienne et hennuyère  désireuse de changement, de justice sociale, de fierté nationale  de rendre espoir à notre peuple.
 
Que la bataille commence!!!!!

Philippe Duquenne

A votre service !

00:07 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Au Parti Populaire, deux nouvelles défections

Communiqué de Presse

 

Au Parti Populaire, deux nouvelles défections

 

On a appris, samedi 1 mai, que Bernard Leys, Secrétaire Général du Parti Populaire avait démissionné de ses fonctions.

Dimanche 2 mai, c’est Christian Coppe, directeur des groupes de travail programmatiques, qui a également démissionné de toutes ses fonctions au Parti Populaire.

Ces démissions sont à mettre en rapport immédiat avec le départ d’Aldo-Michel Mungo, coordinateur général du PP de Bruxelles, et qui a quitté ce parti jeudi 29 avril.

Bernard Leys était pressenti comme tête de liste dans le Brabant wallon, tandis qu’Aldo-Michel Mungo devait l’être à Bruxelles.
Coppe, Leys et Mungo étaient tous trois membres du Bureau Politique du Parti Populaire.

Ce sont donc les principaux animateurs du PP qui quittent le navire en moins de 5 jours.

Ces démissions posent la question de la cohérence du PP à la veille des élections.

00:03 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

29 avril 2010

Je l'avais dit sur face book ......

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

PARTI POPULAIRE : IMMATURE ET IRRESPONSABLE

 

Coordinateur Général du Parti Populaire pour Bruxelles, pressenti pour la tête de liste, j’ai décidé de quitter ce parti immature et irresponsable.

La crise interne couve depuis de longues semaines, au PP. Trois faits, récents, ont provoqué la cassure et la stupeur de nombreux militants :

1.  Le co-président du parti, Rudy Aernoudt a publié, ce 27 avril, un communiqué surréaliste, dans lequel, sans la moindre concertation avec quiconque, il appelle à voter pour…Groen !, Ecolo ou le PP. L’explication de ce flirt soudain avec les Verts : ils sont partisans d’une circonscription fédérale. Un responsable de parti appelant à voter pour un de ses principaux concurrents, c’est du jamais vu. Cette attitude en dit long sur l’amateurisme politique de Rudy Aernoudt.

2.  Dans une interview à l’Echo, ce 27 avril également, le président du PP, Mischaël Modrikamen, dynamite l’indispensable front uni des francophones sur le terrain communautaire. Il pointe « la responsabilité des francophones dans la crise». Plus incompréhensible encore, dans la même interview, Modrikamen rend hommage à « la clarté et la cohérence » d’Alexander De Croo, le leader flamand de l’Open VLD, dont l’intransigeance a provoqué le chaos actuel !

3.  Une tentative de débauchage peu digne. Le PP a tenté – en vain – de débaucher le bourgmestre MR de Crisnée, Philippe Goffin. Cette tentative a donné lieu à des marchandages peu dignes, dans le droit fil des pratiques politiciennes … que le PP dénonce quand il s’agit des partis traditionnels. Cette attitude est incohérente.

 

Ces déclarations et prises de position à l’emporte pièce donnent du PP une image folklorique. Ce n’est pas sérieux !

Il est possible de tenir un discours différent sans trahir la cause francophone, comme le fait Mischaël Modrikamen, et sans appeler à voter pour l’un des ses principaux concurrents, les écologistes, comme le fait Rudy Aernoudt.

Sous la direction du couple improbable Modrikamen-Aernoudt, le PP ressemble à un bateau ivre.

A la fin du bureau politique du PP de ce mercredi, j’ai annoncé que je quittais ce parti. Quelques heures plus tard, Mischaël Modrikamen m’informait que j’étais exclu… d’un parti qui n’est plus le mien.

De nombreux cadres et militants préparent leur départ du PP.

Aldo-Michel Mungo

Coordinateur Général du Parti Populaire de Bruxelles

19:57 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg