28 août 2012

UNIFORMISATION DES PARTIS TRADITIONNELS: VOUS AVEZ DIT "DROITE / GAUCHE" ?

ECOLO, CDH, PS, MR, Islam, ImmigrationL'état de la démocratie se mesure à l'état de ses acteurs. Que reste-t-il, en terme de substance idéologique, des partis traditionnels ?

Le distinguo droite/gauche correspond de moins en moins à une réalité quelconque. D'une part, à moins d'être dogmatique et aveugle, le fait est qu'au fil du temps, les partis traditionnels ont été amenés à traiter (utilement ou non, cette question est d'un autre ordre) des préoccupations entre-croisées. Mais, surtout, les partis traditionnels ratissent tellement larges qu'ils se sont petit à petit dénaturés.

En ce qui concerne le multiculturalisme, par exemple, les discours les distinguent un peu, quoique de moins en moins, mais les partis traditionnels se confondent in concreto. 

En France, avec Fillon inaugurant une mosquée ou Copé flattant la clientèle musulmane en prônant l'enseignement de l'arabe dans les écoles françaises, par exemple, le mimétisme de l'UMP par rapport au PS est significatif de ce processus d'uniformisation.

En Belgique, quand le MR prône l'interculturalité, resucée de la multiculturalité, puis accepte qu'une candidate fasse campagne en portant le voile islamique, il s'enfonce dans la même voie que PS, CdH et ECOLO. Les partis traditionnels, en ce domaine comme en d'autres, ne se distinguent quasiment plus autrement que par l'étiquette; un peu comme des valises vides. Vides de substance.

Mais l'islamo-complaisance des partis traditionnels a un prix: la liberté. Tolérer le voile, par exemple, c'est conforter tout ce que cet étendard islamique signifie ; en particulier au détriment des femmes. Être féministe et militer dans un parti traditionnel est devenu aussi absurde que se tirer une balle dans le pied. Insensé !