12 septembre 2012

Le MR s'auto-censure !

Suite à la publication de mon article hier consacré au soutien du MR à l'adhésion de la Turquie à l'Union Européenne, le Mouvement Réformateur a décidé de s'auto-censurer et d'effacer la page en question.

Mon article d'hier : Adhésion de la Turquie: l'incroyable soutien du MR

La page sur le site du MR, qu'il a effacée

La capture d'écran de la page du site du MR, prise avant qu'elle ne soit effacée:

Mr, Mouvement Réformateur, Turquie, Union Européenne

12:31 Publié dans Mouvement Réformateur, MR | Tags : mr, mouvement réformateur, turquie, union européenne | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

11 septembre 2012

Adhésion de la Turquie: l'incroyable soutien du MR

Philippe Duquenne, président de la NWA, appuie l'initiative du mouvement LA DROITE de dénoncer le soutien du MR à l'adhésion de la Turquie à l'Union Européenne.

Il souligne les points de convergence entre les deux formations politiques et appelle les responsables de LA DROITE à le rejoindre au sein de la NWA.

Ci-dessous, le communiqué diffusé par LA DROITE:

*

Le mouvement LA DROITE reproche au MR son opportunisme électoral
 
Adhésion de la Turquie: l'incroyable soutien du MR
 
Le Comité exécutif de LA DROITE s'étonne de la prise de position du MR, qui par la voix de Louis MICHEL, Charles MILLER, Georges VERZIN et Viviane TEITELBAUM en visite en Turquie, « ont réaffirmé le soutien du MR au processus d'adhésion de la Turquie à l'Union Européenne ».
 
http://www.mr.be/actualites/toute-lactualite/zoom/article...
 
Alors que la Turquie a suspendu unilatéralement, depuis le 1er juillet, toutes les négociations d'adhésion pour cause de présidence chypriote, cette déclaration du MR sonne comme une gifle pour le peuple chypriote.
 
Cette prise de position doit se décoder par la proximité des élections communales belges pour lesquelles le vote communautariste turc est sollicité par le MR. LA DROITE condamne le déplacement de la campagne électorale hors des frontières nationales et la recherche du soutien de politiciens étrangers.
 
L'Ile de Chypre, Etat indépendant membre à part entière de l'Union Européenne, est depuis juillet 1974 et l'intervention militaire de la Turquie, un Etat amputé par la force de 40 % de son territoire.
 
La Turquie, qui n'a jamais caché qu'elle considérait l'entièreté de l'Ile comme partie intégrante de son territoire, envisage régulièrement d'annexer unilatéralement la partie nord occupée par elle.
 
Pour LA DROITE, il faut cesser la dynamique d'extension des frontières de l'Union Européenne et fixer celles-ci au périmètre des peuples partageant les valeurs communes issues de l'héritage gréco-romain. Ceci afin d'éviter la dilution du projet européen dans une union élargie dont le seul but ne serait que la création d'un vaste marché commun aux seules finalités marchandes.
 
 
Pour le Comité exécutif
Aldo-Michel Mungo
Porte-parole